Mon premier vrai jean !

En couture, il y a des étapes qui font peur. Premières fronces, premières manches, premières boutonnières, premier manteau… Tout ça, c’est fait. Il me restait encore à en affronter une : mon premier vrai jean, en vrai tissu jean, avec vraies surpiqûres et vraie braguette (enfin ça je l’avais déjà fait).

Je voulais pour Lardon un jean droit, relativement près du corps et bien brut, un jean chic quoi, vu qu’elle a déjà un jean Hello Kitty (acheté) plutôt « washed », comme on dit. Ce jean, je le voyais bien avec la blouse d’écolière, un petit rappel de tissu donc, mais discret (pour avoir testé ici, je crains un peu les fonds de poches dans le tissu de rappel, je trouve que ça « choque » trop). C’est en voyant le modèle de slim du numéro d’Ottobre 4/2012 que j’ai eu l’idée d’utiliser mon tissu de rappel pour faire le biais des poches.

J’en suis contente, je trouve le rappel discret mais présent !

Comme il se doit, je me suis cognée toutes les surpiqûres voulues par La Loi Du Jean. J’ai utilisé un fil « extra résistant » (ayant eu des problèmes avec un véritable fil cordonnet pour le slim violet) de la couleur traditionnelle des surpiqûres de jean, qui se trouvait correspondre à l’une des couleurs de mon tissu de rappel.

Comme d’habitude, il a fallu que j’ajoute un élastique au dos, mais connaissant ma crevette j’avais prévu le coup dès le départ.

Je me doutais que Lardon aurait du mal à accepter un pantalon de couleur aussi neutre, malgré que le biais que je lui avais pourtant vendu en lui montrant les papillons et les oiseaux dessus. J’ai donc dû avoir recours à une méthode plus extrême…

Bon, j’ai un peu galéré, mais finalement moins que je ne le craignais… Pour les cœurs, j’ai utilisé du fil normal de bonne qualité (avec un rendu un peu brillant et bien coloré, donc) et surpiqué sur le croquis à la craie avec un point droit triple, que mon vendeur de machine à coudre m’avait conseillé pour les surpiqûres. Eh bien c’est super, ça fait vraiment fil à surpiqûres ! Là aussi les couleurs sont assorties au tissu de rappel.

Ah, les beaux jours, c’est là qu’on voit que j’ai encore une fois traîné pour vous présenter ce jean ! Ici on voit bien que bien que j’aie pas mal remonté les poches, elles auraient pu l’être encore plus… C’est un peu ma bête noire : les poches sont toujours trop grandes et placées bien trop bas, style à mi-cuisses, sur les patrons de pantalons d’enfants que j’ai !

Ceux qui ont comme moi un enfant en maternelle ont peut-être tiqué en voyant une vraie braguette avec bouton ? Eh oui, je ne suis pas du genre à sacrifier le look au pratique comme on a déjà pu le voir, et les pantalons élastiqués tout autour ont sur Lardon un effet bouffant sur le devant qui ne me plaît pas… Bien sûr, j’aurais pu simplement élastiquer le dos… mais pour un jean, quel dommage ! J’ai donc trouvé la parade ultime : apprendre à Lardon à gérer sa braguette seule ! 8) Elle savait déjà faire grâce au slim violet, pour lequel j’avais utilisé par ailleurs un bouton pression qui lui permettait, si ce n’est de refermer seule son pantalon, au moins de l’ouvrir seule. Pour ce jean j’ai perfectionné ma technique histoire de l’aider au mieux (et de ne pas me mettre complètement à dos l’ATSEM) en trichant un peu. Tadaaaa !

Eh oui, le vrai bouton dissimule en fait une simple fermeture à scratch, facile à manipuler s’il en est ! L’essai est transformé : Lardon adore le look de grande et sait parfaitement enlever et remettre son pantalon seule.🙂

Allez, une petite dernière pour la route ! Où l’on voit que si ce pantalon n’est pas vraiment « slim » sur ma crevette, il reste quand même près du corps juste ce qu’il faut pour un tissu non stretch !

Ça en fait des photos, pas vrai ? Allez, place aux infos !

Patron

Patron n°21 « Funky boy » de Ottobre 4/2012 en taille 92 pour du 2 ans du commerce, longueur des jambes adaptée. Impeccable !

Fournitures

  • Jean brut bien raide de provenance inconnue… Mais alors cette fois vraiment aucune idée !
  • Coton imprimé Alexander Henry (?) trouvé chez Hawthorne Threads

Les plus du patron

  • Basique avec une jolie coupe
  • Tous les détails d’un vrai jean
  • Le biais des poches qui permet un raccord discret

Les moins du patron

  • Les poches trop grandes et bien, bien trop basses à mon goût !

Modifications/Suggestions

  • Poches réduites (coupées sans marges de couture) et pas mal remontées (au max pour rester sous l’empiècement, mais à la réflexion j’aurais dû carrément les poser à cheval dessus, encore 3-4 cm plus haut)
  • Braguette inversée comme il se doit, le modèle étant comme son nom l’indique conçu pour un garçon
  • Élastique posé au dos pour mieux ajuster la taille au petit gabarit de Lardon

En résumé, un super patron de jean droit basique parfaitement adapté pour un tissu non stretch !

  1. Félicitations pour ce premier jean qui tombe vraiment super bien sur ta poupée ! Je retiens ce patron dès que ma fille en sera à cette taille. Bravo aussi pour tous les détails et notamment les surpiqûres qui sont parfaites !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s