Pyjama d’Arlequin

On aperçoit la fin de l’hiver, mais Lardon arrivait aussi à la fin de ses pyjamas de l’an dernier… Et les chevilles à l’air dans tous ses pyjamas, ça finit par faire un peu miséreuse… Il a donc fallu que je m’y remette, en testant au passage un nouveau patron de pantalon. Pour le haut, je n’ai pas pris de risques et j’ai repris le modèle déjà testé et approuvé ici.

Arlequin1

Pour la matière, je suis restée fidèle au jersey velours. C’est si chaud et si doux ! À chaque fois que je fais un pyjama à Lardon en jersey velours, je suis un peu jalouse et j’envisage quelques instants le bonheur que doit être une grenouillère taille adulte dans cette matière… Je vous rassure, je n’ai pas encore sauté le pas !

Arlequin 2

Le modèle Toy Dog du haut est toujours aussi parfait, quant à celui du bas, il est top aussi ! N’ayant pas assez de bord-côte vert canard pour les chevilles, il me fallait un modèle sans, tout simple, donc j’ai opté pour celui-là. En fait à la base c’est un modèle de pantalon de jour, mais présenté en jersey velours dans le magazine… Bon, j’avoue que je ne suis pas prête à laisser Lardon sortir en jersey velours… Pour un bébé ok, mais là je trouve que ça fait clairement pyjama, quand même.

Arlequin3

Au final le pantalon est un tout petit peu grand mais le haut va impeccable. Je ne sais pas si l’ensemble ira encore l’an prochain, en tout cas on en profite en attendant ! Lardon l’adore, le moins qu’on puisse dire c’est qu’il est coloré (n’ayant rien -encore- pour personnaliser les vêtements, ni brodeuse ni découpeuse, je joue un peu sur les couleurs pour égayer). J’avais des doutes sur les couleurs, mais Monsieur dit que ça ne le choque pas, et finalement je crois que je m’y suis faite.

Patron du haut

Modèle 34 « Toy Dog » du Ottobre 6/2011 en taille 92.

Fournitures

Les plus du patron

  • Rapide à faire
  • Coupe parfaite

Les moins du patron

  • Rien !

Modifications/Suggestions

  • J’ai tout cousu à la surjeteuse, à part l’ourlet du bas pour lequel j’ai utilisé un bête zig-zag sur ma machine à coudre .
  • Le bord-côte est cousu à la surjeteuse mais pas surpiqué (finalement, je préfère comme ça)
  • Pour les poignets, contrairement aux instructions j’ai d’abord surjeté le bord-côte pour faire un cercle, puis surjeté sur la manche toute faite. Ça me permet d’éviter la couture apparente à ce niveau et ce n’est pas plus compliqué. En fait je ne sais pas trop pourquoi les instructions ne proposent pas ça…

Patron pantalon

Modèle 2 « Vilkas » du Ottobre 4/2008 en taille 92.

Fournitures

Les plus du patron

  • Rapide à faire
  • Coupe confortable
  • Pas de bord-côte

Les moins du patron

  • Rien

Modifications/Suggestions

  • Là aussi fait à la surjeteuse sauf l’ourlet au zigzag simple et la ceinture au point droit en étirant.

  1. Il est super sympa ce pyjama ! Moi aussi je suis fan de ce haut que j’utilise pour tous mes hauts de pyjamas. Et je fais comme toi pour le poignet. Je pense que ce n’est pas proposé dans les instructions car c’est difficile à faire pour les toutes petites tailles…

    • Merci ! Oui j’y ai pensé, mais je préfère galérer un peu en cousant en rond plutôt qu’avoir la couture… J’ai l’impression que ça doit gratter, et quand c’est surjeté avec une couleur qui tranche un peu c’est pas très joli !

  2. Pingback: Où l’on mesure toute l’étendue de mon retard | La couture de Lardon

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s