Pas un sarouel

Ah ! Si on m’avait dit un jour qu’un sarouel entrerait chez moi… Que j’habillerais ma fille en sarouel… volontairement… que j’aimerais ça… que je lui en ferais même un ! Bon, soyons clairs, je parle d’un sarouel soft. Un sarouel en jersey si confortable pour un bébé qui gigote (si on m’avait dit que je me soucierais du confort !), avec une grande ceinture dans le style « Fame » (ou comme dit Monsieur : « torero »). Bref, j’ai craqué, parce que dans les habits en 1 mois prêtés par ma belle-sœur il y avait un sarouel noir tout simple; en jersey, avec une grande ceinture, et que je trouvais ma Paupiette tellement chouette dedans ! Mais le 1 mois, bon, il est passé vite pour elle… pour tout dire, à presque 2 mois on commence doucement à enterrer le 3 mois… Il fallait donc en faire un autre ! (genre je vais acheter des vêtements pour mes filles… Jamais !!!).

Il faut que je vous dise en passant, breaking news, spoiler alert et tout ça : je suis sur une chemisette pour Monsieur (« Ouiiii moi tu me couds jamais rieeeeen, c’est nuuuul, en plus tu m’avais promis une chemise pour Noëëëël… »). Bon, ça va. Déjà j’ai pas « promis une chemise pour Noël », j’ai offert un livre de patrons de chemises pour Noël, nuance. Oui, je lui ai offert à lui. Quoi, il y a bien des mecs qui offrent des fers à repasser à leur femme pour qu’elle repasse leurs chemises (ne me lancez pas sur ce sujet), eh bien moi j’offre des patrons pour lui faire -un jour- une chemise. Donc je me suis lancée dans la chemisette, à court d’arguments pour reculer face à ce grand défi de la couturière. Allons-y doucement. J’ai tout bien découpé déjà, mais je m’arrache les cheveux et je flippe face aux schémas, parce que moi j’ai la version japonaise du bouquin. La version française est sortie début février, à peine un mois plus tard, youpi… DONC, je disais, je rame, et j’avais bien besoin en attendant d’aller chercher du fil assorti et des boutons de faire un petit projet facile et rapide. Du coup j’en ai fait deux, j’ai commencé le troisième, vous verrez tout ça bientôt. D’où le sarouel, fait en une soirée, c’est magique !

Bon on passe aux photos ? Voilà la bête !

Summer sea 1

Ce qui rend ce modèle si rapide à faire, c’est notamment le corps du pantalon qui est en une seule pièce, avec une couture derrière. Avec la ceinture et les bracelets de cheville, ça fait 3 pièces à recopier et à découper. Ça change d’une chemise, dites donc !

Ottobre indique une méthode un peu bizarre et à mon avis pas géniale pour le montage de la ceinture et des bracelets de chevilles. Ils préconisent de coudre/surjeter en cercle, puis de faire un ourlet (à l’aiguille double) et de monter les cercles en une seule épaisseur. Du coup, sur l’envers on voit l’ourlet et la couture du milieu… J’ai fait comme ça pour la ceinture, j’ai galéré un peu pour l’ourlet sur du bord-côte en plus, et du coup j’ai fait comme d’habitude pour les chevilles, en montant les bracelets pliés en deux pour que la couture soit cachée à l’intérieur. Voilà les deux méthodes :

Summer sea 2

À vous de juger, mais je préfère ma méthode… Bien sûr, il aurait fallu prévoir des bandes de bord-côte deux fois plus larges du coup, donc mes bracelets de cheville sont moitié moins hauts (mais je voulais un sarouel court donc ça tombait bien).

Bam, Paupiette !

Summer sea 3

J’ai de la chance, Paupiette est encore contente de poser, ELLE. Ce n’est pas le cas de Lardon, qui me donne du fil à retordre sur ce point en ce moment.

Summer sea 4

Où l’on voit que ça remonte quand même très haut… À la réflexion, il serait sans doute inutile de doubler la hauteur de la ceinture pour faire un montage classique, elle supporterait bien d’être réduite de moitié.🙂

Summer sea 5

Et voilà ce que ça donne en extension (non, ce ne sont pas mes bras) avec la couture du milieu dos pour le pantalon et la ceinture. Admirez le raccord des rayures, j’avoue que je suis assez fière sur ce coup-là.

Patron

Modèle n°4 Summer Sea d’Ottobre 3/2013 en taille 56, censé correspondre à du 1 mois mais qui d’après mon expérience serait plutôt du 3 mois type Kiabi. Techniquement il aurait fallu faire du 62 maintenant, mais c’était pour mettre tout de suite et ça va, ce n’est pas trop petit. J’avais peur que ce soit trop grand en 62, et pour le coup si elle n’avait pas pu le mettre avant l’automne ça aurait été ballot…

Fournitures

Les plus du patron

  • Très simple et rapide à faire
  • Confortable, idéal en couches lavables
  • Parfait pour utiliser des chutes ou des petits coupons !🙂
  • L’élastique transparent inséré dans les marges de couture du haut du pantalon qui évite au sarouel de descendre (je n’ai pas essayé sans, mais je sais qu’il y en avait aussi dans le modèle du commerce qui m’avait fait craquer)

Les moins du patron

  • Ce montage bizarre du bord-côte en simple épaisseur… Décidément, je ne suis pas fan !

Modifications/Suggestions

  • Monter le bord-côte en double en cachant la couture, donc.

Au final j’adore ce modèle, je le referai sans doute ! En attendant, j’ai prévu de faire l’équivalent pour Lardon, dans le même numéro d’Ottobre, mais en pyjama par contre… Faut pas pousser !🙂

  1. Très chouette.
    Par contre en mettant la ceinture en double comme tu as fait pour les jambes, tu ne pourras plus mettre l’élastique transparent dedans, ou sinon il risque de se balader !
    Ou alors mettre en double sans élastique, mais raccourcie la longueur du bord côte pour que ça sers tout seul !

    • En fait l’élastique je l’ai bâti au pantalon puis pris dans mon surjet lors du montage, donc en faisant comme ça ça fonctionnerait aussi en double ! Après pour un bébé qui ne rampe pas je ne pense pas que l’élastique soit indispensable, ça le sera sans doute d’ici quelques mois !🙂

  2. Bonjour ! je suis tout à fait novice en couture, jusqu’à présent je n’ai cousu que des lingettes lavables pour vous dire ^^ j’adore ce modèle j’ai recopié les pièces du patron mais j’ai du mal à comprendre la pièce du pantalon, je ne pige pas un mot d’anglais et la traduction de goog** est moyenne. Donc si vous êtes dans la capacité de m’aider à comprendre comment cette pièce (qui me parait ultra petite pour un sarouel ) doit se coudre je suis preneuse ! Un grand merci😉

    • Alors en fait il n’y a bien qu’une pièce pour le corps de ce modèle, la seule couture étant derrière. Du coup pour le montage il faut coudre les deux côtés ensemble du haut (côté taille) à la pointe de l’entrejambe, puis en une grande couture les jambes d’une cheville à l’autre en passant par l’entrejambe.
      Par contre le fait que tu la trouves petite me fait douter : tu as bien copié la pièce sur la pliure ? (sur le patron un côté est indiqué par un pointillé, il faut le poser sur le pli du tissu posé en double sur ta table). Le côté indiqué par un trait plein est en revanche celui de la couture du milieu dos. Après c’est sûr que la pièce n’est pas immense car c’est un sarouel pas très baggy, mais l’essentiel est de bien avoir 2 jambes sur ta pièce !🙂 Je n’ai aps le mag sous les yeux là, mais j’espère que ça t’aide !

  3. J’ai testé ce joli modèle avec la méthode Ottobre mais je sens que je vais me convertir à la tienne !!! Je suis du même avis pour la rapidité et le côté pratique avec les couches lavables.

  4. Je suis novice en « élastique genre framilon  » et je ne comprends pas cette phrase : L’élastique transparent inséré dans les marges de couture. Où et comment le placer?
    Pouvez-vous m’éclairer ? Merci. Françoise

    • Le Framilon est bâti dans les marges de couture du haut du pantalon, puis cousu « en sandwich » quand on assemble la ceinture au pantalon. Il sert à donner de la tenue à la taille tout en restant élastique.

  5. Bonjour, votre sarouel et votre petite puce sont adorables je suis en cours de realisation dun sarouel pour ma ptite Anna ( premiere fois que je me sers de ma machine !) mais j’ai des soucis pour le bord côte aux chevilles il est vrai que votre methode est bcp plus esthetique mais je ne comprrends pas comment le coudre autour de la cheville du pantalon ? on le plie en deux mais il n’y a pas assez de largeur pour mettre sur le bras de la machine ?
    pouvez vous m’aider

    • Bonjour et merci !🙂
      Il faut étirer le bord-côte régulièrement de façon à ce qu’il fasse la même taille que le bas du sarouel pour le coudre (épingler chaque quart du bord-côte au bon endroit du sarouel avant). Si même étiré, le bas du sarouel n’est pas assez large pour être enfilé sur le bras de la machine, on peut le placer « autour » du pied : on pique à l’intérieur du cercle en faisant attention de dégager la suite du cercle pour ne pas la piquer en même temps, et on avance jusqu’à faire tout le tour ! Je ne suis pas sûre que ce soit très clair à l’écrit…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s