Où l’on mesure toute l’étendue de mon retard

Eh oui, cette fois je ne peux pas tricher, un indice vous montre bien à quel point je suis en retard sur mes publications… Et encore, c’est pas le pire ! À ce train-là, je pense que vous découvrirez certaines cousettes de Lardon sur Paupiette…

Cette fois, c’est donc encore de l’hivernal que je vous présente, avec le pyjama de l’hiver dernier.

Alors je préfère tout de suite préciser que ce que vous voyez ici est la conséquence d’un accident capillaire dû à un mouvement intempestif de Lardon au pire moment. Je n’ai pas vraiment voulu lui faire la coupe Playmobil. Ça a repoussé depuis, mais ça a pris le temps.

Allez, tous ensemble : Peeeeetiiit Papaaaa Noëëëël…

Pyjama2014 4

Pour ce modèle, j’ai repris mon patron de haut de pyjama préféré, déjà vu ici et ici (oh mon dieu elle était si petite !). Pour le bas, j’ai voulu quelque chose de moulax pour éviter que ça remonte sous la couette, donc c’est un patron de legging légèrement élargi. J’avais déjà copié le patron pour deux leggings, j’ai choisi la facilité.

Pyjama2014 3

Je n’avais pas assez de bord-côte turquoise, donc j’ai opté carrément pour une touche de fuchsia à l’encolure.

Pyjama2014 2

Allez, une dernière photo qui ne sert à rien mais dont je n’oserai pas vous priver : l’atterrissage du saut.

Pyjama2014 1

Pas facile, la vie de mannequin ! Bien évidemment, Lardon ne s’est pas fait mal.

Haut

Modèle 34 « Toy Dog » du Ottobre 6/2011 en taille 104, qui correspond à du 4 ans.

Fournitures

Les plus du patron

  • Rapide à faire
  • Coupe parfaite, couvrante et près du corps

Les moins du patron

  • Toujours rien !

Modifications/Suggestions

  • Le bord-côte est cousu à la surjeteuse mais pas surpiqué
  • Pour les poignets,j’ai à nouveau d’abord surjeté le bord-côte pour faire un cercle, puis surjeté sur la manche toute faite

 

Bas

Modèle 26 « Ropina » du Ottobre 6/2012 en taille 104, qui correspond aussi à du 4 ans.

Fournitures

Les plus du patron

  • Simple et efficace, c’est mon nouveau patron officiel de legging !

Les moins du patron

  • Rien

Modifications/Suggestions

  • J’ai coupé le modèle avec des marges de 1,5 cm au lieu de 1 pour l’élargir, le jersey velours étant moins élastique que du jersey pour legging. C’est parfait comme ça !
Publicités

Chic en hiver

J’ai fait cette robe d’hiver fin novembre, pour les fêtes de fin d’année, mais comme j’ai encore du retard sur mes articles je ne vous la présente que maintenant, tant qu’il fait encore un peu frais !

C’est un modèle qui ne me tentait pas trop quand je l’ai vu dans le numéro 6/2011 d’Ottobre, mais après avoir vu plusieurs réalisations, notamment la sienne, j’ai changé d’avis et décidé de me lancer aussi ! Et je ne le regrette pas, cette robe est très chic et parfaite par-dessus un sous-pull pour l’hiver. Lardon était une vraie poupée le jour de Noël ! Mais comme on aime bien être « over-dressed » dans la famille, on l’a mise aussi pour faire les courses à Monoprix, courir dans le jardin de Mamie, etc. 🙂

J’ai utilisé un lainage très souple et épais et une doublure en satin, donc c’est une robe qui tient vraiment chaud !

Image

Image

Zoom sur la doublure, la fermeture invisible (j’ai réussi !) et la robe à plat

Image

Et bien sûr, quand on essaie de prendre une photo sans Lardon dessus…

Image

Mais… Mais… Ça me rappelle quelque chose…

Image

Patron

Robe modèle 9 “Myyry” du Ottobre 6/2011 en taille 86 pour un lardon de 2 ans tout juste.

Fournitures

  • Coton à pois turquoise bien vif eTissus (ils appellent cette couleur « ciel » sur le site, et l’uni assorti est disponible aussi)
  • Lainage gris souple mais épais Toto

Les plus du patron

  • Il peut donner une robe très chic ou plus décontractée, d’hiver ou d’été, selon les tissus.
  • Très pro avec la fermeture Éclair invisible et la doublure.

Les moins du patron

  • Assez long et fastidieux à réaliser car les détails sont nombreux et les explications pas forcément super claires (notamment pour le col).

Modifications/Suggestions

  • Relisez bien les explications avec vos pièces découpées sous les yeux, au bout d’un moment on finit par comprendre ! 🙂

J’ai traduit les explications pour ce modèle sur le forum des Ottobre Addicts, ici ! (il faudra vous inscrire sur le forum puis participer un peu pour y avoir accès).

Deuxième pyjama !

Eh oui, déjà de retour ! Comme promis, je rattrape mon retard et je vous présente donc aujourd’hui le premier pyjama que j’ai fait pour lardon. Il devient juste trop petit et est en passe d’être remplacé par le pyjama aux chien déjà présenté et un autre que je vous montrerai très bientôt. Attention, cet article sera long puisque j’ai 3 pièces à vous présenter !

Ce pyjama, donc, a commencé par un pantalon en jersey velours cousu en septembre pour attaquer la saison hivernale en m’essayant à cette matière et à la couture à la surjeteuse au passage. C’était le dernier modèle que j’ai cousu en taille 80, il a toujours été un peu petit mais la forme fait qu’il est resté mettable un moment. On est passées au 86 juste après et on attaque déjà le 92, le 86 est passé vite… Bref, voilà le pantalon :

 

Avec la bouche de papa…

Patron

Pantalon modèle 3 « Anis » du Ottobre 1/2010 en taille 80.

Fournitures

Les plus du patron

  • Très simple, très rapide à faire, surtout à la surjeteuse !
  • Coupe ni trop ample, ni trop moulante : c’est confortable et les couches lavables de nuit passent tranquillement !

Les moins du patron

  • Rien ! Il est parfait ! Dans le magazine il est présenté en pantalon de bébé en jersey, on peut vite passer à côté.

Modifications/Suggestions

  • Rien non plus ! Il est clair que je le referai, celui-là !

 

Voyant que ce pantalon était déjà juste, j’ai voulu faire un autre pantalon, en jersey cette fois, sur le modèle Sleep Walker d’Ottobre 6/2011 utilisé à nouveau pour le bas du Pyjama aux chiens. Je ne vous reparle pas du patron, je vous renvoie à l’article pour les infos ! Simplement pour ce premier essai j’avais fait la taille 86 en réduisant beaucoup l’ampleur car je le trouvais large (-2 cm environ sur chaque côté), mais finalement ça fait presque trop legging je trouve… L’ampleur prévue est bien ! Pour le biais en bas, comme pour le Pyjama aux chiens je l’ai posé tout droit et pas comme prévu sur le modèle.

Avec le haut présenté plus bas :

  • Interlock rose Lil’ Baby Thangs (grand choix de bord-côte !) pour le biais, pour rappeler le rose du haut
  • Jersey anis rayé De fil en étoile fabrics très doux mais j’ai eu un problème de tissage, il s’est rapidement « détricoté » en plusieurs endroits. 😦

Et donc on y vient enfin, le haut que vous avez pu apercevoir sur la photo précédente, un modèle là aussi vraiment parfait d’Ottobre ! C’est dorénavant mon modèle de base pour les hauts de pyjama !

Le point de ma machine à coudre que j’utilise pour les matières extensibles, notamment pour coudre/surpqiuer les cols et poignets en bord-côte :

Patron

Haut modèle 34 « Toy Dog » du Ottobre 6/2011 en taille 86.

Fournitures

Les plus du patron

  • Rapide à faire, surtout à la surjeteuse !
  • Coupe parfaite, près du corps (moule le bidon !)
  • Col assez grand pour passer la tête (j’ai déjà eu des soucis à ce niveau).
  • Les manches raglans tombent si bien sur de petites épaules !

Les moins du patron

  • Rien !

Modifications/Suggestions

  • J’ai tout cousu à la surjeteuse, à part l’ourlet du bas pour lequel j’ai utilisé le fameux point présenté sur la photo ci-dessus.
  • Le bord-côte est cousu à la surjeteuse puis surpiqué avec le même point pour « aplatir » et renforcer.

Voilà, vous vous en êtes sorti, on arrive au bout de cet article ! Félicitations ! 🙂

 

Vive le vent d’hiver

Aujourd’hui, je vais vous présenter les accessoires que j’ai réalisés en début de saison pour aller avec le fameux manteau vert bleu. Avec ces trois pièces, Lardon ne craint pas le froid ! J’ai utilisé un magnifique minky jaune tournesol assorti à la doublure du manteau pour toutes les pièces (eh oui, le sens du détail ! 🙂

Tous les modèles sont issus de magazines Ottobre, que décidément je rentabilise à fond ! Je ne pourrai jamais assez les recommander, ils regorgent de modèles super bien faits, variés et modernes pour toutes les tailles, des nouveaux-nés aux ados et même jusqu’aux adultes ! Pour les découvrir, allez vite sur leur site où vous pourrez tous les feuilleter ! Vous pouvez les acheter ici pour 8-10 € l’un, sachant qu’un magazine contient de 35 à 40 modèles environ, de tailles variées.

-Fin de la pub, jingle-

Bon, c’est parti pour les photos ! Comme d’habitude, toutes les infos suivent !

 

Chapeau et écharpe, avec une drôle de tête

 

De profil

En situation, l’équipement complet avec les moufles

 

L’écharpe et les moufles à plat et Ernestine qui joue le mannequin

Patrons

Chapeau modèle n°8 Ottobre 6/2011 en taille 50 (un peu grand)

Moufles Ottobre patron gratuit ici taille 12/18 mois agrandi au jugé d’une demi-taille

Écharpe modèle n°6 Ottobre 4/2004 en taille 18 mois (un peu grand)

Fournitures

Les plus des patrons

  • Chapeau : top, très facile à faire, très pratique et bien couvrant pour les oreilles !
  • Moufles : patron assez simple, bien conçu.
  • Écharpe : idée top, protège bien le cou et la nuque sans s’embêter à enrouler/nouer une vraie écharpe ! Apparemment ce type d’écharpe est très connu en Allemagne et dans les pays nordiques (comme la Finlande natale d’Ottobre). Elle est vraiment très, très simple à faire !

Les moins du patron

  • L’élastique dans les moufles est difficile à mettre, la doublure un peu laborieuse à faire.
  • La sangle du chapeau est très longue, j’ai dû pas mal la replier pour la raccourcir !

Modifications/Suggestions

  • Utiliser de l’élastique normal au lieu de l’élastique transparent Lastin/Framilon pour les moufles, trop raide et difficile à poser.
  • Réduire la sangle du chapeau !
  • Pour le chapeau, Lardon ayant un tour de tête de 48 cm tout pile j’ai préféré faire la taille 50, mais ça bâille un peu… Le 48 aurait suffi !
  • Attention l’écharpe taille grand, le 18 mois m’irait ! J’aurais dû faire la taille du dessous… Enfin ça va, c’est juste pas très ajusté au cou.

Pyjama aux chiens

Eh non, je ne vous avais pas oubliés, simplement j’attendais un nouvel appareil photo pour mes prochains articles, car j’avais beaucoup de mal à prendre des photos potables (surtout des vêtements portés) avec mon ancien appareil ! J’ai désormais reçu le petit nouveau, et ça change tout ! Je vais donc pouvoir reprendre mes articles !

Aujourd’hui, je vais vous montrer un pyjama en pilou et flanelle que je viens de réaliser pour Lardon en associant deux patrons. J’ai eu du mal à trouver des patrons de pyjamas conçus pour des tissus non extensibles, en particulier pour le haut, mais finalement je suis contente de mon choix ! J’ai pas mal modifié les patrons au niveau de la coupe (voir les modifications détaillées plus bas), mais au final j’ai obtenu ce que je voulais : un pyjama un tout petit peu grand pour prendre de relais de ceux qui sont un tout petit peu petits ! 🙂

Voici donc les photos :

« T’es devant la télé, Maman. »

Je ne suis plus devant la télé…

Le pyjama vide…

Détails de la patte de boutonnage

Patrons

Haut : tunique 15/16 du livre japonais traduit « Mes petits habits » (livre 112 chez les Japan Couture Addicts) en taille 100 réduite

Bas : pantalon modèle n°35 « Sleep Walker » Ottobre 6/2011 en taille 86 rallongée

Fournitures

Les plus des patrons

  • Tous les deux sont simples à faire, de bons basiques
  • Patte de boutonnage du haut bien expliquée, quelques hésitations mais au final tout s’est bien passé

Les moins des patrons

  • Pas de taille 95 pour le haut et j’avais lu que la taille 90 correspondait à du 18 mois… Je voulais du 2 ans, j’ai donc copié et réduit la taille 100 (4 ans selon le livre, plutôt 3 ans selon moi).
  • Le pantalon est un peu court (conçu comme ça), mais je l’avais déjà fait donc j’ai pu prévoir !

Modifications/Suggestions

  • Pantalon : rallongé de 2 cm, bas simplifié (normalement ça fait une petite fente sur les côtés, là j’ai juste posé un biais tout droit pour rappeler le tissu du haut)
  • Haut : légèrement rétréci en largeur (marges de 1 cm cousues à 2 cm), un peu raccourci (4 ou 5 cm) en longueur, manches très raccourcies (près de 10 cm, j’ai comparé avec un pull juste un petit peu grand) et un peu rétrécies en largeur (marges de 1 cm cousues à 1,5 cm).
  • J’ai associé deux tissus car je n’avais que 50 cm de chaque : il faut compter 1 m pour faire tout le pyjama dans le même !
  • Pour enfiler le haut, on n’ouvre que la première pression, donc les autres sont plus décoratives qu’autre chose.