Morzine, 1978

Eh non, je ne me lasse pas de faire revivre les pires meilleures heures de la mode à mes enfants. Pas encore. Et j’ai quelques autres idées sous le coude.

Pour l’heure, je vais vous présenter un pull à col roulé cousu l’hiver dernier, juste après le Megève, 1982 de Paupiette. J’avais eu la chance de tomber sur un autre tissu du même genre (bon ok, j’avais cherché) et je m’étais donc dépêchée de rendre la pareille à Lardon, en ajoutant un col roulé pour parfaire le look.

ColRoule2

Vous voyez bien qu’elle a l’air ravie ! Les photos sont prises cette année, donc il est tout pile à la bonne taille et n’ira pas un hiver de plus.

ColRoule4

Voua aurez peut-être reconnu le pantalon de Charles Ingalls, particulièrement assorti.

ColRoule5

Si vous aussi vous adorez ce tissu, sachez qu’il n’est plus en vente chez Buttinette 😦 MAIS je vous en conseille un autre dans la même veine sur lequel je louche fortement… Je cherche un modèle avec des rennes qui sautent en ligne, mais je ne trouve pas. Il y a bien celui-là, mais c’est pas pareil en jersey…

Patron

Modèle 7 du magazine Ottobre 3/2005 en taille 98. Ça correspond bien à du 3-4 ans.

Fournitures

Les plus du patron

  • Super modèle de pull à col roulé basique
  • Existe aussi avec des fermetures à glissière au col pour faciliter l’enfilage (ce qui est plutôt bien vu, voir ci-dessous)

Les moins du patron

  • Ma maille n’étant pas très extensible, le col était trop petit.

Modifications/Suggestions

  • J’ai dû découdre et recoudre le col en réduisant les marges de couture pour l’élargir, Lardon ne pouvait pas passer la tête. Vérifiez bien avant le montage !
  • Réalisé à la surjeteuse, ourlets à l’aiguille double.

Un pull idéal pour les journées d’hiver bien froides ! J’en referai certainement un sur le même patron cette année.

Publicités

Megève, 1982

Vous là-bas. Oui, vous, qui aviez 10 ans ou plus dans les années 80. Vous avez toutes une photo de vous au ski, avec un pull norvégien à flocons, un fuseau en molleton et des « Moon boots ». Je le sais. Ma maman a pris soin de prolonger les années 80 au début des années 90 juste pour moi. Mon fuseau à moi était vert forêt, une merveille ! Malheureusement, Paupiette a raté ça… Ooooooh la pauvre ! 😦  Je ne pouvais absolument pas la laisser manquer les meilleures années de la mode, j’ai donc cousu ça :

Megève1

Hein qu’il est beau, ce tissu « norvégien » ? Remarquez que je ne lui ai pas épargné le molleton !

Ce petit pull Ottobre s’assortit également très bien avec un pantalon à velours côtelé, dans la même veine. Bon, pour bien faire il faudrait les jambières, c’est sûr.

Megève4

Le pull se passe grâce à une fermeture Éclair invisible dans le dos, chic et pratique pour un bébé. Ça évite les épaisseurs de boutons dans le dos, et je ne voulais pas mettre de bord-côte pour ne pas casser les motifs de mon tissu. Ce système était donc idéal pour ce que j’avais en tête.

Megève2

Vous avez vu, je me suis déchirée sur l’alignement des rayures ! J’ai été pas mal aidée par le nouveau pied pour fermeture invisible que Belle-maman m’a offert pour mon anniversaire.

La longueur est parfaite pour bien couvrir le ventre, et le bas légèrement évasé est très joli. Vous avez remarqué les manches presque gigot ? Oh mon dieu, c’est teeeeellement rétro ! Juste ce qui manquait à mon cher tissu !

Megève3

Patron

Modèle 2 du Ottobre 4/2005 en taille 62. Ça correspond bien à du 9 mois type Kiabi/Z, ce que porte Paupiette en ce moment.

Fournitures

  • « Maille » imprimée style norvégien de Lolie Shop, si j’en crois Lagimaya qui l’a utilisée aussi !
  • Fermeture invisible beige de 20cm achetée chez Ninanne via A Little Mercerie

Les plus du patron

  • Coupe jolie et pratique
  • Évite de devoir assortir le tissu à du bord-côte, ce qui est assez rare avec les patrons de pulls
  • Fermeture Éclair pratique et confortable pour un bébé
  • Inutile de prévoir un tissus extensible du coup, l’encolure à parmenture est de toute façon entoilée pour ne plus être extensible

Les moins du patron

  • Franchement ? Rien !

Modifications/Suggestions

  • Taille parfaite, coupe parfaite, un super basique à conserver !
  • J’ai fait les ourlets à l’aiguille double et assemblé à la surjeteuse, mais je pense que ce pull peut-être fait sans surjeteuse avec un tissu adapté (polaire, jersey velours, molleton etc.)

Quand on ne sait pas tricoter…

… on coud de la maille ! Bon, techniquement je sais tricoter, mais je manque cruellement de patience, je trouve ça long et je suis loin d’être assez expérimentée pour pouvoir tricoter l’air de rien devant la télé… Donc disons que je ne sais pas tricoter. Sachant que j’ai déjà fait quand même 2 su-perbes écharpes. Bon, 1,5 : la deuxième fait 50 cm de long, j’en ai eu trop marre. Bref.

Je voulais donc faire un joli petit pull pour Lardon, sans tricoter. J’ai trouvé une très jolie maille bien souple et assez fine avec des petits cœurs qui irait à merveille pour mon projet, mais voilà : les patrons de vrais pulls sont assez difficiles à trouver, même chez Ottobre. J’ai finalement opté pour un modèle qui clairement, dans le magazine, ne paye pas de mine, et finalement il est très bien ! L’encolure est stabilisée par une parementure non extensible et s’ouvre par une patte de boutonnage sur l’épaule. Lardon a beaucoup mis le « pull pitits cœurs » cet hiver, et le met encore. 🙂

Au goûter…

Image

De dos, style décontracté jean/pull

Image

Avec le slim violet, un look que Carrie Bradshaw ne renierait pas…

Image

Mon bébé marche déjà avec des talons de 6 cm ! Je suis si fière ! 🙂

Patron

Pull modèle 8 du Ottobre 1/2003 en taille 86, trop grand pour du 18 mois, il va désormais parfaitement à Lardon qui porte du 2 ans.

Fournitures

  • Maille grise à cœurs en velours d’une boutique en ligne, mais je ne sais plus laquelle…
  • Pressions Ar Brinic cachées sous la maille.

Les plus du patron

  • Un petit pull basique, très bien et assez simple à faire.

Les moins du patron

  • Quelques piqûres droites à faire pour l’encolure et la patte qui peuvent sans doute poser problème à certaines machines à coudre (pour moi ça a roulé, avec ma petite Toyota pourtant, à l’époque)
  • Coupe un peu ample pour moi par rapport à la taille (comme sur la photo du magazine quoi, sauf que Lardon est loin d’être un gros poupon joufflu !)

Modifications/Suggestions

  • Scratch remplacé par des pressions, un peu plus pro.
  • J’ai tenté de planquer les pressions entre la maille et la parementure en coton, mais j’ai eu du mal à les poser (il faut piquer juste à côté ensuite). Il vaut mieux les poser à la fin, en prenant la maille et la parementure en sandwich, je pense.
  • Si je le refais, pour du 2 ans je ferai le 86 légèrement rallongé à la taille.
  • Pour les ourlets, j’ai utilisé mon point magique dont je vous avait parlé dans l’article du deuxième pyjama.