Salopette de fille

Eh oui, voici venu le moment de poster le premier message de mon blog ! Quelle émotion ! 🙂 J’ai beaucoup hésité parmi les nombreux vêtements que j’ai déjà cousu, mais j’ai finalement opté pour cette petite salopette cousue il y a à peine plus d’une semaine et que j’adore déjà !

Les fans l’auront peut-être reconnue : il s’agit d’un modèle Ottobre issu du numéro 3/2005, le n°9 « Girl’s overalls ». Ce modèle n’est pas vraiment mis en valeur dans le magazine, mais les réalisations que j’avais vues sur le blog des Ottobre Addicts m’avaient séduite !

Trève de bavardages, passons aux photos !

J’en profite pour vous présenter le chien, Ernestine, que vous risquez de voir régulièrement en guest star sur les photos.


Et quelques détails :

Fournitures

  • Velours milleraie « pourpre » Tissus.net
  • Coton fleuri très fin pour la doublure, j’ai envie de dire Toto mais je ne suis pas 100% sûre…
  • Bouton Psybulle

Les plus du patron

  • Une forme originale et féminine avec la bretelle unique et les poches en dents de scie.
  • Des poches ! Ça y est, on est à l’âge du ramassage de cailloux, feuilles etc. donc les poches sont désormais essentielles ! (sinon tout ça finit dans les miennes…)

Les moins du patron

  • Peut-être un peu juste en longueur au niveau des jambes. En ce moment je fais du 86 chez Ottobre pour Lardon, 22 mois, qui est entre le 18 mois et le 2 ans du commerce et c’est un peu grand d’habitude, là je ne suis pas sûre que ça ira tout l’hiver !

Modifications/Suggestions

  • J’ai fait la doublure en coton au lieu d’utiliser le même tissu que l’extérieur, ça fait des petits aperçus fleuris que j’aime bien et ça me permettra de faire une petite blouse assortie à porter dessous !
  • J’ai remplacé le Velcro utilisé pour ce modèle par une boutonnière sur le haut du tablier et un joli bouton sur la bretelle, ça fait plus « chic » et de toute façon Lardon ne sait pas encore s’habiller seule, avec ou sans bouton.
  • Vérifiez la longueur des jambes avant de faire les coulisses en bas !
Publicités