Veste de printemps

On continue à rattraper le retard avec une petite veste de mi-saison cousue pour le printemps… 2014. Et c’est pas la plus vieille de mes cousettes que j’ai à vous montrer…

C’est veste, elle a eu un succès fou dans l’entourage de Lardon et j’avoue que je l’adore aussi. Toutes ces petites finitions donnent un rendu vraiment chic et pro, je trouve.

Agatha1

J’ai utilisé le tissu de ma doublure pour tous les petits biais décoratifs, j’aime bien l’effet de rappel entre les deux.

Agatha3

 

Sur les photos portées, la veste est juste, mais elle allait bien l’an dernier…. (au printemps et à l’automne)

Agatha4

Au dos, la petite martingale et les plis ajoutent encore du charme à ce modèle qui n’en manquait pas.

Agatha5

Des petites poches « secrètes » dans la couture des côtés pour ranger les trésors, ou ses mains quand il fait frais.

Agatha6

Pas de boutons en bas de la veste, mais comme elle croise bien elle ne s’ouvre pas spécialement en cas de coup de vent. Par contre, je ne pense pas que ce modèle soit adapté pour des températures froides, même réalisé en tissu hivernal.

Patron

Veste Agatha de Papillon & Mandarine en taille 3 ans. Ah ben oui, forcément que c’est juste ! Je pensais avoir fait du 4 ans.

Fournitures

  • Sergé fuchsia Rijs Textile
  • Coton imprimé à fleurs Toto Lyon (biais maison dans ce tissu)
  • Bouton « bocal à poisson » Au chti bouton

Les plus du patron

  • Plein de charme et de détails
  • Ample grâce aux plis pour le confort

Les moins du patron

  • J’ai perdu mes notes pour ce modèle, mais il me semble que je n’avais pas suivi la méthode pour fixer la doublure. Je suis toujours la méthode de Quit ou double pour limiter la couture à la main.

Modifications/Suggestions

  • Rien, à refaire ! 🙂

 

 

 

Publicités

La robe de mes rêves

Il y a quelques mois, j’ai été invitée à un mariage franco-canadien. Je commençais à en avoir marre de mes quelques robes pour mariages que j’avais déjà trop mis, donc il était clair dès le départ que j’allais me coudre une robe.

Je fais depuis un moment une fixette sur les tissus à imprimé marin. Mais attention, pas marin genre rayures ou même ancres, non, marin dans le sens… ce qui vit dans la mer. Du coup, j’avais acheté ça doit faire près de 2 ans un merveilleux tissu avec des homards. Et là, en pensant à ce mariage, je me suis dit : quel est le point commun entre France (Bretagne, disons) et Canada ? Non, pas la langue. Le homard ! Mais oui ! Et en plus, quoi de plus chic qu’un homard, franchement ? À la rigueur, du caviar, mais à part ça… C’était donc décidé, j’allais sacrifier mon cher tissu. Pour le modèle, c’était tout trouvé : il m’en fallait un adapté à un tissu assez raide (type patchwork), sans trop de découpes, plis ou fronces pour mettre en valeur le tissu, et assez léger pour un mariage en mai. La Belladone de Deer & Doe s’est vite imposée à moi.

Après une toile qui m’a permis de repérer quelques modifications à faire, je suis ravie du résultat :

BelladoneHomards 3

J’ai opté pour des finitions au biais rouge uni pour souligner le motif, y compris de part et d’autre de la ceinture en guise de passepoil plat (je trouve que les raccords choquent moins comme ça).

BelladoneHomards 4

Les raccords sur les côtés, franchement, j’ai même pas essayé : je n’avais que 2 mètres de tissu en 130 cm donc pas la place de tout placer parfaitement.

BelladoneHomards 7En revanche, je me suis appliquée pour le raccord dos, plus visible, et en toute modestie je trouve que j’ai assuré. 😀 Oui, parce que là tout le dos est en deux parties dans le prolongement de la fermeture Éclair. J’ai tellement foiré de raccords avant ça que je me permets de me la péter un peu, quand même.

BelladoneHomards 1

La jupe reste évasée sans prendre trop de place (pas comme certaines), je la trouve parfaite.

BelladoneHomards 5

J’ai aussi soigné les raccords au niveau des poches, que je trouve pas mal du tout. 🙂 On ne les voit pas, c’est le but…

Mais elles sont bien là !

BelladoneHomards 6

C’est teeeeeellement pratique, des poches sur une robe !

Patron

Belladone de Deer & Doe en taille 36, adaptée à ma morphologie suite à une toile.

Fournitures

  • Coton imprimé homards Michael Miller via Hawthorne Threads, mon fournisseur officiel de cotons amerloques.
  • Biais rouge maison dans une popeline unie.

Les plus du patron

  • Simple et sophistiquée à la fois.
  • Met bien en valeur un tissu raide et un imprimé fort.

Les moins du patron

  • Les explications sont succinctes (aucune info pour la pose du biais) et pas forcément très claires (pour le croisé du haut).
  • Emmanchures trop justes sur le devant.
  • Je trouve la taille trop haute pour moi (déjà rabaissée, voir ci-dessous).

Modifications

  • +1 cm de hauteur pour la ceinture.
  • +0,5 cm sur chaque côté ainsi que de part et d’autres du milieu dos (en rejoignant graduellement la ligne normale à 5 cm au-dessus et 5 cm au-dessous de la ceinture), donc +2 cm de largeur au total au niveau de la ceinture.
  • +1 cm de hauteur de buste (ajouté au-dessous de l’emmanchure).
  • Adaptation pour dos cambré : -2 cm de hauteur au milieu dos, selon la méthode de Couture Stuff ici.

Pour la prochaine

  • Rallonger le buste de 1 cm de plus, la ceinture me gêne encore un peu quand je suis assise.
  • Remonter les pinces de taille devant et les pinces poitrine de 1 cm.
  • Creuser le devant des emmanchures de 1 cm (ça me cisaille un peu quand j’avance les bras, genre quand je tape à l’ordinateur un moment).

En conclusion j’adore ma robe, qui répond à mes attentes. Je l’aurais sans hésitation achetée en magasin, mais je pense que j’aurais pu chercher longtemps une robe avec des homards ! 🙂 C’est tout l’intérêt de la couture, pas vrai ?

Le jour du mariage, j’étais à l’aise pour danser jusqu’au bout de la nuit ! 😀

Où l’on mesure toute l’étendue de mon retard

Eh oui, cette fois je ne peux pas tricher, un indice vous montre bien à quel point je suis en retard sur mes publications… Et encore, c’est pas le pire ! À ce train-là, je pense que vous découvrirez certaines cousettes de Lardon sur Paupiette…

Cette fois, c’est donc encore de l’hivernal que je vous présente, avec le pyjama de l’hiver dernier.

Alors je préfère tout de suite préciser que ce que vous voyez ici est la conséquence d’un accident capillaire dû à un mouvement intempestif de Lardon au pire moment. Je n’ai pas vraiment voulu lui faire la coupe Playmobil. Ça a repoussé depuis, mais ça a pris le temps.

Allez, tous ensemble : Peeeeetiiit Papaaaa Noëëëël…

Pyjama2014 4

Pour ce modèle, j’ai repris mon patron de haut de pyjama préféré, déjà vu ici et ici (oh mon dieu elle était si petite !). Pour le bas, j’ai voulu quelque chose de moulax pour éviter que ça remonte sous la couette, donc c’est un patron de legging légèrement élargi. J’avais déjà copié le patron pour deux leggings, j’ai choisi la facilité.

Pyjama2014 3

Je n’avais pas assez de bord-côte turquoise, donc j’ai opté carrément pour une touche de fuchsia à l’encolure.

Pyjama2014 2

Allez, une dernière photo qui ne sert à rien mais dont je n’oserai pas vous priver : l’atterrissage du saut.

Pyjama2014 1

Pas facile, la vie de mannequin ! Bien évidemment, Lardon ne s’est pas fait mal.

Haut

Modèle 34 « Toy Dog » du Ottobre 6/2011 en taille 104, qui correspond à du 4 ans.

Fournitures

Les plus du patron

  • Rapide à faire
  • Coupe parfaite, couvrante et près du corps

Les moins du patron

  • Toujours rien !

Modifications/Suggestions

  • Le bord-côte est cousu à la surjeteuse mais pas surpiqué
  • Pour les poignets,j’ai à nouveau d’abord surjeté le bord-côte pour faire un cercle, puis surjeté sur la manche toute faite

 

Bas

Modèle 26 « Ropina » du Ottobre 6/2012 en taille 104, qui correspond aussi à du 4 ans.

Fournitures

Les plus du patron

  • Simple et efficace, c’est mon nouveau patron officiel de legging !

Les moins du patron

  • Rien

Modifications/Suggestions

  • J’ai coupé le modèle avec des marges de 1,5 cm au lieu de 1 pour l’élargir, le jersey velours étant moins élastique que du jersey pour legging. C’est parfait comme ça !

Il fait lourd, sortez le velours

Eh oui, je continue ma session de rattrapage avec… un pantalon en velours. Par 35°, oui.

Quand Lardon a eu besoin d’un pantalon d’hiver chaud (ça fait donc quelques mois, quand même…), j’ai pensé à reprendre le modèle du Summer Pull-On que j’avais tant aimé l’an dernier. Et puis le numéro d’hiver d’Ottobre contenait la version « Winter Pull-Ons », donc je me suis dit : « autant faire celui-là, comme ça j’aurai utilisé ce numéro ». Bon, aucun problème sur ce modèle, que je soupçonne d’être le même (en plus large, peut-être ?).

WinterPullOn1

Ne faites pas attention au fond, la maison est en travaux longue durée.

WinterPullOn3

Par contre faites attention aux baskets, qui sont vraiment inégalables. H&M, bien sûr. Qui d’autre comprend aussi bien les goûts de Lardon ?  (à part Môman).

WinterPullOn2

 

Pour faire passer la pilule du velours marron (que je trouve personnellement très chic) à Lardon, je me suis fendue d’un nœud-nœud violet sur une fesse.

WinterPullOn4

 

Patron

Modèle 20 « Winter Pull-Ons » du magazine Ottobre enfants 6/2014 en taille 104. Ça correspond à du 5 ans.

Fournitures

  • Velours milleraie chocolat de mon stock
  • Coton imprimé Rijs textile

Les plus du patron

  • Un modèle simple et efficace
  • La ceinture élastiquée pratique pour les plus petits

Les moins du patron

  • Franchement, j’ai du mal à voir la différence avec le Summer Pull-On…
  • Peut-être un poil large pour un slim (la taille devrait correspondre à un 4 ans mais il va largement pour du 5 ans)

Modifications/Suggestions

  • Rien, il remplit le contrat !