Jupe à plis-plis

Allez allez, je m’accroche, je couds tellement en ce moment qu’il faut que j’active les articles pour rattraper mon retard ! Sinon après Meloncollie me gronde… 😦

Cette fois, je vous présente une petite jupe que j’aime beaucoup parce qu’elle est à la fois très simple (une seule pièce, à couper deux fois) et très rapide à faire pour un beau résultat ! Je l’ai faite en environ 3h de travail mou devant Cold Case avec pause croque-monsieur, autant dire 1h si vous êtes sérieuse… Je voulais une petite jupe plissée toute simple en velours pour l’hiver, Lardon n’ayant AUCUNE jupe d’hiver !!!!

Grimace…

Oh hisse…

La jupe vide…

Patron

Jupe plissée modèle 14 « Pleated skirt » Ottobre 4/2007 en taille 86, longueur du 92 (Lardon est fille de taille mais porte des couches lavables).

Fournitures

  • Velours milleraie imprimé fleurettes Mamzelle Fourmi (c’est décidément mon fournisseur officiel !)

Les plus du patron

  • Très, très rapide à faire.
  • Une jupe simple mais chic, pile ce que je cherchais !

Les moins du patron

  • Le repassage est fastidieux pour refaire les plis à chaque fois jusqu’en bas… >_>

Modifications/Suggestions

  • J’ai utilisé un élastique de 1,5 cm pour la taille car je n’avais que ça, mais du coup la ceinture est fine et ne « pose » pas bien : le devant à tendance à pendre un peu une fois portée un moment… Utilisez bien au moins 2 cm de large !
Publicités

Vive le vent d’hiver

Aujourd’hui, je vais vous présenter les accessoires que j’ai réalisés en début de saison pour aller avec le fameux manteau vert bleu. Avec ces trois pièces, Lardon ne craint pas le froid ! J’ai utilisé un magnifique minky jaune tournesol assorti à la doublure du manteau pour toutes les pièces (eh oui, le sens du détail ! 🙂

Tous les modèles sont issus de magazines Ottobre, que décidément je rentabilise à fond ! Je ne pourrai jamais assez les recommander, ils regorgent de modèles super bien faits, variés et modernes pour toutes les tailles, des nouveaux-nés aux ados et même jusqu’aux adultes ! Pour les découvrir, allez vite sur leur site où vous pourrez tous les feuilleter ! Vous pouvez les acheter ici pour 8-10 € l’un, sachant qu’un magazine contient de 35 à 40 modèles environ, de tailles variées.

-Fin de la pub, jingle-

Bon, c’est parti pour les photos ! Comme d’habitude, toutes les infos suivent !

 

Chapeau et écharpe, avec une drôle de tête

 

De profil

En situation, l’équipement complet avec les moufles

 

L’écharpe et les moufles à plat et Ernestine qui joue le mannequin

Patrons

Chapeau modèle n°8 Ottobre 6/2011 en taille 50 (un peu grand)

Moufles Ottobre patron gratuit ici taille 12/18 mois agrandi au jugé d’une demi-taille

Écharpe modèle n°6 Ottobre 4/2004 en taille 18 mois (un peu grand)

Fournitures

Les plus des patrons

  • Chapeau : top, très facile à faire, très pratique et bien couvrant pour les oreilles !
  • Moufles : patron assez simple, bien conçu.
  • Écharpe : idée top, protège bien le cou et la nuque sans s’embêter à enrouler/nouer une vraie écharpe ! Apparemment ce type d’écharpe est très connu en Allemagne et dans les pays nordiques (comme la Finlande natale d’Ottobre). Elle est vraiment très, très simple à faire !

Les moins du patron

  • L’élastique dans les moufles est difficile à mettre, la doublure un peu laborieuse à faire.
  • La sangle du chapeau est très longue, j’ai dû pas mal la replier pour la raccourcir !

Modifications/Suggestions

  • Utiliser de l’élastique normal au lieu de l’élastique transparent Lastin/Framilon pour les moufles, trop raide et difficile à poser.
  • Réduire la sangle du chapeau !
  • Pour le chapeau, Lardon ayant un tour de tête de 48 cm tout pile j’ai préféré faire la taille 50, mais ça bâille un peu… Le 48 aurait suffi !
  • Attention l’écharpe taille grand, le 18 mois m’irait ! J’aurais dû faire la taille du dessous… Enfin ça va, c’est juste pas très ajusté au cou.

Pyjama aux chiens

Eh non, je ne vous avais pas oubliés, simplement j’attendais un nouvel appareil photo pour mes prochains articles, car j’avais beaucoup de mal à prendre des photos potables (surtout des vêtements portés) avec mon ancien appareil ! J’ai désormais reçu le petit nouveau, et ça change tout ! Je vais donc pouvoir reprendre mes articles !

Aujourd’hui, je vais vous montrer un pyjama en pilou et flanelle que je viens de réaliser pour Lardon en associant deux patrons. J’ai eu du mal à trouver des patrons de pyjamas conçus pour des tissus non extensibles, en particulier pour le haut, mais finalement je suis contente de mon choix ! J’ai pas mal modifié les patrons au niveau de la coupe (voir les modifications détaillées plus bas), mais au final j’ai obtenu ce que je voulais : un pyjama un tout petit peu grand pour prendre de relais de ceux qui sont un tout petit peu petits ! 🙂

Voici donc les photos :

« T’es devant la télé, Maman. »

Je ne suis plus devant la télé…

Le pyjama vide…

Détails de la patte de boutonnage

Patrons

Haut : tunique 15/16 du livre japonais traduit « Mes petits habits » (livre 112 chez les Japan Couture Addicts) en taille 100 réduite

Bas : pantalon modèle n°35 « Sleep Walker » Ottobre 6/2011 en taille 86 rallongée

Fournitures

Les plus des patrons

  • Tous les deux sont simples à faire, de bons basiques
  • Patte de boutonnage du haut bien expliquée, quelques hésitations mais au final tout s’est bien passé

Les moins des patrons

  • Pas de taille 95 pour le haut et j’avais lu que la taille 90 correspondait à du 18 mois… Je voulais du 2 ans, j’ai donc copié et réduit la taille 100 (4 ans selon le livre, plutôt 3 ans selon moi).
  • Le pantalon est un peu court (conçu comme ça), mais je l’avais déjà fait donc j’ai pu prévoir !

Modifications/Suggestions

  • Pantalon : rallongé de 2 cm, bas simplifié (normalement ça fait une petite fente sur les côtés, là j’ai juste posé un biais tout droit pour rappeler le tissu du haut)
  • Haut : légèrement rétréci en largeur (marges de 1 cm cousues à 2 cm), un peu raccourci (4 ou 5 cm) en longueur, manches très raccourcies (près de 10 cm, j’ai comparé avec un pull juste un petit peu grand) et un peu rétrécies en largeur (marges de 1 cm cousues à 1,5 cm).
  • J’ai associé deux tissus car je n’avais que 50 cm de chaque : il faut compter 1 m pour faire tout le pyjama dans le même !
  • Pour enfiler le haut, on n’ouvre que la première pression, donc les autres sont plus décoratives qu’autre chose.