Égoïsme ou le Plantain

Oui, égoïsme, parce qu’enfin j’ai pris le temps de coudre pour moi ! Bon, le temps, ça m’a pris seulement deux jours… mais quand même ! J’ai un nouveau haut que j’adore et qui rivalise facilement avec mes préférés du commerce. 🙂

Tout a commencé avec la sortie d’un patron gratuit (mais oui !), le Plantain, chez Deer & Doe. Alors bien sûr, des patrons de t-shirt pour femme, j’en ai plein mes Burda, mais là le côté PDF à imprimer + marque dont j’adore le style + réas à foison pour voir ce que ça donne sur toutes sortes de couturières, ben c’était tentant ! Quand en plus, un défi Plantain a été lancé, j’ai foncé. J’avais acheté en double à quelques semaines d’intervalle un métrage « adulte » de jersey turquoise (oui bon, ça arrive !) donc je me suis dit qu’au pire, j’aurais toujours l’autre coupon.

J’ai opté pour les manches 3/4, vu qu’avec des manches longues de toute façon je passe mon temps à les remonter (et les manches courtes bon, c’est pas pour tout de suite…). L’encolure ronde est bien dégagée, ce que je trouve très féminin.

Plantain1

J’avais un peu peur du devant, qui était « flou »  sur les photos de la boutique. C’est top pour camoufler un petit ventre (et très confortable), mais sur moi j’ai l’impression que je m’y « perds » un peu. C’est le seul point que je modifierai peut-être la prochaine fois, je suis assez partagée sur le résultat.

(où l’on fait trop sa pouffe)

Plantain2

/mode pouffe off

Enfin au final en mouvement ça ne se voit plus trop (je commençais à trouver la séance photo un peu longue là, donc je me suis occupée en tournant…)

Plantain3

D’ailleurs je ne sais pas comment fait Éléonore mais ce modèle drape superbement dans le dos : je suis assez cambrée et le dos du t-shirt pose joliment à ce niveau, ce qui n’est pas le cas avec mes autres hauts flous autour de la taille.

Plantain5

Et puisqu’on les aperçoit, j’en profite pour vous montrer ma petite touche perso : n’étant pas fan des coudières en général, j’ai opté pour des ovales en flex en forme de coudières, dorés qui plus est. J’adore le résultat, c’est ma petite fierté ! Le modèle vient du Silhouette Store (à la base c’est un cercle que j’ai étiré aux dimensions des coudières normales), puisque oui, j’ai fini par craquer pour une Silhouette Portrait suite à une promo. 🙂 Vous verrez donc d’autres personnalisations à base de flex, j’en ai déjà fait quelques unes.

Plantain6

Et voilà ce que ça donne « au repos » :

Plantain6

(Je m’aperçois que ma seule photo calme de dos est pourrie, mais bon, c’est plus pour voir l’impression d’ensemble avec les coudières)

Patron

Plantain de Deer & Doe en taille 36, qui correspond bien à un 36 du commerce (genre Camaïeu). Il est un peu juste niveau poitrine pour l’instant, c’est pour qu’il soit impec après la fin de l’allaitement de Paupiette. 🙂

Fournitures

Les plus du patron

  • Simple et efficace
  • Flou autour du ventre
  • Plusieurs longueurs de manches
  • Et c’est gratos ! 🙂

Les moins du patron

  • Flou autour du ventre, ce qui est donc un plus ou un moins selon le goût de chacune
  • J’avoue avoir un peu galéré au montage des feuilles du patron : tout ne tombait pas parfaitement. Bon, apparemment j’ai réussi à m’en sortir !

Modifications/Suggestions

  • Je n’ai pas surpiqué l’encolure… ou plutôt si, à l’aiguille double, mais je n’aimais pas le résultat et j’ai donc tout enlevé. Vu la forme de la bande d’encolure, elle ne risque pas de se retourner.
  • J’ai fait aussi tous les ourlets à l’aiguille double spéciale tissus stretch, écartement 4 mm, ce qui m’a permis d’obtenir un résultat très pro. Je suis vraiment ravie de cette aiguille, si vous galérez avec le jersey il vous la faut !
  • Le montage est fait à la surjeteuse et les coutures renforcées avec un point « tricot extensible », qui semble presque droit mais est en fait un très petit zig-zag sur ma machine. En fait grâce à ce point j’aurais pu me passer de ma surjeteuse, pourtant mon jersey est souple et même pas mal « mou » !

En résumé, des tas de possibilités en vue avec ce super basique ! J’ai déjà prévu d’en refaire plusieurs. Alors qu’est-ce qu’on dit ? Merci Deer & Doe ! 🙂

Publicités

Celui qu’on voyait partout

Il était une fois le numéro d’Ottobre de l’été 2013, qui proposait un patron de pantalon à taille élastiquée tout simple ne payant pas de mine a priori. Je n’avais même pas eu un regard pour ce modèle, d’autant que j’étais très contente de celui de Vêtements faciles filles & garçons. Mais ça, c’était avant de voir les superbes réalisations des talentueuses couturières de la blogosphère ! Mais… Mais… Ce pantalon, pour le coup, il est vraiment slim ! Genre il pourrait bien être slim même sur ma crevette !

Parce que oui, Lardon est une crevette. Je ne peux m’empêcher d’avoir les yeux remplis d’émotion en la voyant flotter dans ses pantalons, qui deviennent trop courts bien avant d’être trop grands… Il faut dire que sa chère mère a été surnommé « Squelettor » ou « la Somalienne » (sic) pendant ses 17 premières années, donc c’est un peu moi et mes « gros genoux » (dixit Monsieur) que je vois à travers elle. Bref, trêve de larmoiements. Comme je l’ai déjà évoqué, je ne suis pas fan des tailles élastiquées sur les enfants de plus de 2 ans, je trouve que ça tombe mal. Eh bien ce pantalon m’a fait changer d’avis ! Allez, on y va en photos…

Summer PullUp1Ce qui, je pense, change tout pour cette taille élastiquée, c’est qu’elle n’est pas beaucoup plus grande sans élastique qu’avec, on n’a donc que peu d’excès de tissu et même vide, le pantalon garde une forme presque droite en haut.

Summer PullOn3

J’adore le look de Lardon avec ce pantalon, on voit peu de vêtements d’enfants en noir mais je trouve ça très chic. Là, c’est un ancien pantalon à moi devenu trop grand que j’ai recyclé. Une sorte de coton gratté qui fait pilou, bien chaud et confortable du coup. Comme on peut le voir, je n’ai même pas tenté d’aligner toutes ces rayures…

Summer PullOn4

Avec ce tissu plein de rayures, je n’ai pas mis les poches arrières, j’aurais trouvé ça dommage… d’autant que comme d’habitude chez Ottobre, je trouve les poches d’origine bien trop grandes et bien trop basses. Notez que le chat se méfie…

Summer PullOn2

Malgré le fait que le pantalon soit très slim et le tissu pas du tout stretch, ça m’a l’air quand même tout à fait confortable pour les acrobaties !

Summer PullOn5

Je ne sais pas ce que c’est que cette tête que Lardon nous fait sur celle-là, mais c’est la seule photo de face que j’ai… Et oui, H&M ils savent y faire pour que leurs fringues plaisent aux fillettes… Lapins + paillettes + cœur rose… Que vouloir de plus ?

Patron

Modèle 22 « Summer Pull-on » Ottobre 3/2013 en taille 98. J’avais prévu la longueur 104, Lardon mesurant 1 m (pour 13 kg), mais finalement j’ai fait l’ourlet en longueur 98 donc il est assez long par rapport à d’autres modèles. Ça donne un long 3 ans, quoi.

Fournitures

  • Coton gratté (?) venant d’un ancien pantalon Mango à moi

Les plus du patron

  • Très belle coupe slim chic
  • Taille élastiquée bien gérée, mais avec une fausse braguette quand même pour ne pas faire trop bébé

Les moins du patron

  • Revoir les poches arrière si on les fait

Modifications/Suggestions

  • Retrait des poches arrière
  • Simplification des surpiqûres pour ne pas trop charger avec les rayures tennis

Au final, ce pantalon Lardon l’adore parce que c’est « un pantalon de Maman » et qu’il est doux, moi je l’adore parce qu’il est tellement chic que je passe mon temps à l’admirer quand elle le porte, enfin c’est une vraie réussite ! Et franchement, malgré la taille élastiquée, c’est je pense le pantalon que je préfère parmi tous ceux que j’ai réalisés pour Lardon ! (en numéro 2 de très près viendrait le slim super hype, suivi du jean Funky boy et du Clarabella pistache) C’est sûr, vous le reverrez !