Tout ce qui brille

Ce n’est un secret pour personne : Lardon aime ce qui brille. Quand j’ai vu ce jean enduit doré incroyable, j’ai donc tout de suite pensé à elle, et je me suis dit que quitte à en faire trop, j’allais utiliser un patron de pantalon à coutures tournantes super hype. C’était une surprise cette fois, je pense qu’elle n’aurait pas osé croire qu’un truc pareil pouvait être possible. 😀 Du coup, ses yeux brillaient autant que le tissu en voyant son nouveau pantalon…

JamesD3

Comme ça faisait déjà chargé, elle le porte avec des chaussures simples et basiques, comme on peut le voir.

JamesD5

Ce modèle a une coup slim, c’est ce qui va le mieux à Lardon.

JamesD4

On est toujours en travaux, excusez l’environnement… 🙂

À l’intérieur, j’ai tenté une finition de la ceinture vue sur les pantalons du commerce. C’était super simple à faire et très esthétique, je vais probablement utiliser cette méthode pour tous les modèles ! Élastique à boutonnières comme d’habitude pour s’adapter à la taille fine Lardon (et à sa tendance au sourire du plombier).

JamesD1

Sur la photo à vide, on voit les coutures tournantes… et le bouton argenté à étoile, parce que c’était pas assez juste le tissu doré et la coupe hype. 😀 La couleur est différente sur celle-ci, mais la couleur réelle (initiale…) est plutôt celle des photos précédentes.

JamesD7

Si vous aussi vous avez craqué sur ce tissu magique, sachez qu’il ne tient pas dans le temps. 😦 L’enduction est partie très vite aux zones d’usure (donc pas lié au lavage), le pantalon est désormais surtout beige moche…

JamesD6

Patron

Pantalon n°21 « James D » du magazine Ottobre 1/2015 en taille 110. Ça correspond bien à du 6 ans.

Fournitures

  • Jean enduit doré Bennytex
  • Biais à pois de mon stock (à l’intérieur)
  • Bouton argenté de mon stock (A Little Mercerie, je pense)

Les plus du patron

  • Bien coupé et super branché

Les moins du patron

  • La ceinture serait large sans l’élastique…

Modifications/Suggestions

  • Pas de fermeture Éclair aux poches arrière
  • Poches arrière remontées de 2 cm (comme toujours avec Ottobre)
  • Ceinture élastiquée réglable
  • Biais à l’intérieur de la ceinture

Au final, j’adore le patron, mais je suis déçue par le tissu.

Publicités

Minneapolis, 1890

C’est assez rétro pour vous ?

Quand Charles Ingalls va à la ville, souvent à Minneapolis, il met son plus beau pantalon. Un beau lainage gris, des pinces, des plis devant, une ceinture en pointe derrière pour y attacher ses bretelles du dimanche et il assure ! C’est en pensant à lui que j’ai confectionné le premier pantalon d’hiver 2014 de Lardon.

PicMonkey Collage

Avec le maillot de corps un peu débraillé, Lardon est parée pour aller couper du bois sur la route de Minneapolis.

DSC_7628

Comme d’habitude chez Ottobre, les poches arrière sont bieeen trop grandes et bieeeeen trop basses. Contrairement à mon habitude, je n’ai pas pensé à les modifier. Ce sont donc des poches de cuisses.

DSC_7627

Le petit rappel orange de la doublure de ceinture sur les fonds de poches et les boutons des poches arrière.

DSC_7626

 

 

Patron

Modèle 18 Arnold du magazine ottobre 6/2013 en taille 98, longueur 104. Ça correspond bien au 4 ans que porte Lardon, mais la ceinture est encore large.

Fournitures

Les plus du patron

  • Un look rétro au top ! J’ai même fait les plis devant au fer, pour en rajouter une couche…
  • Belles finitions intérieures avec la ceinture doublée de coton.

Les moins du patron

  • Les poches sont trop grandes et trop basses comme d’habitude, il faudrait les remonter de facilement 5 cm.
  • C’est censé être du 3 ans, donc ça taille grand en largeur. J’ai dû retirer encore 0,5 cm de chaque côté à la ceinture malgré la taille en-dessous.

Modifications/Suggestions

  • Comme à mon habitude, j’ai monté endroit contre endroit l’extérieur de la ceinture puis fixé l’intérieur replié par une surpiqûre. Je trouve ça plus propre, quand on fixe l’extérieur uniquement par la surpiqûre finale le bord rebique un peu.
  • Réduisez la taille en largeur si votre enfant est mince comme Lardon ! (si vous devez resserrer à la taille les pantalons du commerce)

Au final je suis ravie de ce pantalon donc j’adore le look original (en 2014 en tout cas) et Lardon est conquise par la douceur du tissu. Il lui tiendra bien chaud cet hiver !

Celui qu’on voyait partout

Il était une fois le numéro d’Ottobre de l’été 2013, qui proposait un patron de pantalon à taille élastiquée tout simple ne payant pas de mine a priori. Je n’avais même pas eu un regard pour ce modèle, d’autant que j’étais très contente de celui de Vêtements faciles filles & garçons. Mais ça, c’était avant de voir les superbes réalisations des talentueuses couturières de la blogosphère ! Mais… Mais… Ce pantalon, pour le coup, il est vraiment slim ! Genre il pourrait bien être slim même sur ma crevette !

Parce que oui, Lardon est une crevette. Je ne peux m’empêcher d’avoir les yeux remplis d’émotion en la voyant flotter dans ses pantalons, qui deviennent trop courts bien avant d’être trop grands… Il faut dire que sa chère mère a été surnommé « Squelettor » ou « la Somalienne » (sic) pendant ses 17 premières années, donc c’est un peu moi et mes « gros genoux » (dixit Monsieur) que je vois à travers elle. Bref, trêve de larmoiements. Comme je l’ai déjà évoqué, je ne suis pas fan des tailles élastiquées sur les enfants de plus de 2 ans, je trouve que ça tombe mal. Eh bien ce pantalon m’a fait changer d’avis ! Allez, on y va en photos…

Summer PullUp1Ce qui, je pense, change tout pour cette taille élastiquée, c’est qu’elle n’est pas beaucoup plus grande sans élastique qu’avec, on n’a donc que peu d’excès de tissu et même vide, le pantalon garde une forme presque droite en haut.

Summer PullOn3

J’adore le look de Lardon avec ce pantalon, on voit peu de vêtements d’enfants en noir mais je trouve ça très chic. Là, c’est un ancien pantalon à moi devenu trop grand que j’ai recyclé. Une sorte de coton gratté qui fait pilou, bien chaud et confortable du coup. Comme on peut le voir, je n’ai même pas tenté d’aligner toutes ces rayures…

Summer PullOn4

Avec ce tissu plein de rayures, je n’ai pas mis les poches arrières, j’aurais trouvé ça dommage… d’autant que comme d’habitude chez Ottobre, je trouve les poches d’origine bien trop grandes et bien trop basses. Notez que le chat se méfie…

Summer PullOn2

Malgré le fait que le pantalon soit très slim et le tissu pas du tout stretch, ça m’a l’air quand même tout à fait confortable pour les acrobaties !

Summer PullOn5

Je ne sais pas ce que c’est que cette tête que Lardon nous fait sur celle-là, mais c’est la seule photo de face que j’ai… Et oui, H&M ils savent y faire pour que leurs fringues plaisent aux fillettes… Lapins + paillettes + cœur rose… Que vouloir de plus ?

Patron

Modèle 22 « Summer Pull-on » Ottobre 3/2013 en taille 98. J’avais prévu la longueur 104, Lardon mesurant 1 m (pour 13 kg), mais finalement j’ai fait l’ourlet en longueur 98 donc il est assez long par rapport à d’autres modèles. Ça donne un long 3 ans, quoi.

Fournitures

  • Coton gratté (?) venant d’un ancien pantalon Mango à moi

Les plus du patron

  • Très belle coupe slim chic
  • Taille élastiquée bien gérée, mais avec une fausse braguette quand même pour ne pas faire trop bébé

Les moins du patron

  • Revoir les poches arrière si on les fait

Modifications/Suggestions

  • Retrait des poches arrière
  • Simplification des surpiqûres pour ne pas trop charger avec les rayures tennis

Au final, ce pantalon Lardon l’adore parce que c’est « un pantalon de Maman » et qu’il est doux, moi je l’adore parce qu’il est tellement chic que je passe mon temps à l’admirer quand elle le porte, enfin c’est une vraie réussite ! Et franchement, malgré la taille élastiquée, c’est je pense le pantalon que je préfère parmi tous ceux que j’ai réalisés pour Lardon ! (en numéro 2 de très près viendrait le slim super hype, suivi du jean Funky boy et du Clarabella pistache) C’est sûr, vous le reverrez !

Après la rentrée, c’est encore la rentrée !

Eh oui, j’avais réalisé un petit ensemble dans le cadre d’un énième défi de rentrée manqué en septembre. Alors cette fois la tenue était bien prête à temps, mais j’ai eu du mal à prendre de belles photos, Lardon étant de moins en moins coopérative. J’ai bon espoir que d’ici quelques mois, elle se mette à réclamer et à poser comme une star, mais on verra…  En attendant, Paupiette se laisse encore faire sans problème.

Bon, le fait est que je n’ai toujours pas de plus jolies photos, mais en les revoyant hier je ne les ai pas trouvées si mal finalement… Alors je me lance !

!!! ATTENTION !!!

Si vous comptez réaliser ces modèles, j’ai mis des corrections importantes à apporter dans les informations en fin d’article.

Rentrée K 1

La tenue est donc composée d’une petite blouse à manches 3/4 et d’un slim en velours, les deux Ottobre. Lardon a choisi le tissu du pantalon, un velours ras rose bien flashy. Vous avez peut-être reconnu les tissus déjà utilisés pour la tenue de « rentrée » de Paupiette : les filles étaient assorties !

Paperback4

Et comme si ça ne suffisait pas, je me suis fendue d’un petit motif thermocollant sur l’une des poches arrière, pour éviter qu’elle le trouve trop « simple » (oui elle m’a déjà fait le coup).

Paperback 3

La blouse vient un peu tempérer tout ça, mais elle est peut-être finalement un peu légère pour s’accorder à un pantalon en velours… Soit on a froid en haut, soit on a chaud en bas, quoi.

Rentrée K 3

Une vraie belle patte de boutonnage devant, je la trouve trop belle !

Rentrée K 2

(Un bouledogue est caché dans cette photo : saurez-vous le retrouver ?)

Bon par contre le pantalon n’est pas aussi slim que je l’aurais voulu, j’aurais sans doute dû faire la taille au-dessous (d’autant que j’ai rajouté un élastique dans le dos, sinon ça ne tenait pas).

Paperback 2

La blouse toute seule, pour bien voir tous les petits détails :

Rentrée K 4

La blouse

Patron

Modèle 23 « Rousku » Ottobre 4/2010 en taille 98. Ça taille très bien pour un 3 ans du commerce.

Fournitures

  • Coton à petites fleurs bleues Toto
  • Boutons Buttinette (lot de boutons assortis)

Les plus du patron

  • Plein de petits plis très chics
  • La patte de boutonnage rend très bien, je trouve
  • Juste assez de détails pour mettre en valeur des petits imprimés sans les ensevelir

Les moins du patron

  • J’ai un peu galéré pour le bas de la patte de boutonnage, j’ai trouvé les explications (pourtant illustrées) un peu obscures
  • J’ai noté que le marquage était faux pour la pièce 1 sur la planche de patron : « pas sur le pli ». C’est une histoire de placement des plis mais je ne sais plus exactement, enfin faites gaffe à bien avoir tous les plis de la même taille et du nombre indiqué, quoi.

Modifications/Suggestions

  • Rien, il rejoint la liste de mes basiques à refaire ! 🙂

 

Le pantalon

Patron

Modèle 31 « Paperback writer » Ottobre 6/2010 en taille 98. Taille un peu large, d’autant qu’il est présenté comme très slim. L’élastique au dos était indispensable.

Fournitures

  • Velours ras fuchsia « de mon stock »
  • Bouton Buttinette (lot de boutons assortis)
  • Motif thermocollant « Pic & Malice » acheté je ne sais où, en mercerie je crois

Les plus du patron

  • Très pro, avec tous les détails d’un jean du commerce (Jacadi fait le même dans toutes les couleurs cette saison)
  • Bien coupé au final, j’aurais simplement dû faire un 92 en largeur (la longueur est bonne)

Les moins du patron

  • Un peu large, notamment à la taille
  • Attention : il faut couper dans le coton les « pocket pieces » et pas « pocket facings », il y a une inversion dans les instructions !
  • Il m’a manqué 2cm de longueur sur la ceinture, je vous conseille de couper les deux côté en suivant le trait le plus long au lieu de faire un côté plus court, ça vous laissera une marge de sécurité (j’ai dû recouper une ceinture)

Modifications/Suggestions

  • Ajout d’un élastique dans le dos
  • Poches arrière remontées comme à mon habitude quand je couds du Ottobre, mais j’aurais dû réduire la taille et les remonter encore plus

Une rentrée chez Nounou

Ici aussi, c’est la rentrée : Lardon est passée chez les « moyens » et Paupiette a fait sa rentrée chez sa nounou ! Une grande étape pour toutes les deux, et pour moi puisque je me retrouve de nouveau seule à la maison la journée (ça va carburer niveau couture entre deux traductions !).

Au mois d’août, j’étais hyper motivée niveau couture. Je ne sais pas ce qui m’a pris, je me suis inscrite à 3 défis… tous pour début septembre. J’ai terminé le défi de rentrée des Ottobre Addicts, je vous présente aujourd’hui ma copie pour le défi « Cap ou pas cap… d’être premier de la classe » et il me reste encore à coudre la tenue du défi « Autour de… Martine« . Ensuite, je fais une petite pause défis ! 🙂

Comme j’avais opté pour une tenue de rentrée Ottobre pour Lardon dans le cadre du premier défi, j’ai cousu pour le deuxième une tenue pour Paupiette, puisque maintenant à la maison c’est chacun son tour ! Le pantalon était tout trouvé : je bavais sur les réalisations des Ottobre Addicts depuis longtemps, il me fallait juste un bébé pour me lâcher. Pour la blouse, j’ai davantage hésité pour finalement opter pour du C’est Dimanche. J’en suis ravie ! J’adore ce petit ensemble chic mais très adapté à un bébé. Je vous laisse juger !

Rentrée Paupiette 1

Comme je l’avais déjà évoqué, je n’aime pas trop les « vrais » ensembles avec rappels de tissus, donc ici j’ai simplement choisi des tissus qui allaient (à mes yeux) bien ensemble et j’ai fait le lien en utilisant les mêmes boutons bleus pour la blouse et le pantalon.

Rentrée Paupiette 4

Ça va, ça a l’air de lui plaire ! 🙂 La coupe du pantalon, qui est en fait un jodhpur selon Ottobre (oui Madame), est vraiment top pour un bébé : « slim » en bas mais assez ample en haut, ce qui permet une liberté de mouvement parfaite même en couche lavable.

Les plus observateurs auront peut-être remarqué que j’ai coupé les cheveux de ma pauvre Paupiette depuis le pyjama Bubble gum (déjà trois fois en fait) histoire de dompter cette masse ondulée et surtout de se débarrasser de cette terrible mini-vague d’étudiant de Sciences Po qui me perturbait vraiment trop (sans parler de la nuque longue).

Rentrée Paupiette 5

La petite blouse Oslo (que les fans de C’est Dimanche auront reconnue) a deux petits plis couchés sur le devant tenus par 4 boutons décoratifs…

Rentrée Paupiette 6

… mais elle se boutonne en fait derrière, ce qui tombe bien pour Paupiette qui ne dort que sur le ventre.

Les boutons du jodhpur sont aussi décoratifs, mais une petite découpe fait que la « patte de boutonnage » si on peut dire est ouverte, tenue par les boutons et par l’ourlet du bas. D’ailleurs j’ai trouvé l’explication un peu confuse : en fait il ne faut pas la retourner comme un chaton* gant mais la garder endroit contre endroit, à l’intérieur de la jambe, et la tenir par les surpiqûres sur l’endroit. Ça paraît inutile comme ça, mais ça donne un rendu très intéressant. Je n’arrive décidément pas à décrire ça, alors voilà ce que vous devez obtenir sur l’endroit et sur l’envers :

Détails

 

Les choses sérieuses maintenant !

Patron du pantalon

Modèle n°2 Jodhpur de Ottobre 3/2010 en taille 68 pour du 6 mois. Juste bien, comme le signalaient d’autres Ottobre Addicts ce modèle taille vraiment petit. Pensez à faire la taille au-dessus au minimum !

Fournitures

  • Velours ras stretch fuchsia « de mon stock »
  • Boutons bleus Buttinette (plus précisément de ce super set de plus de 400 boutons variés, parfait pour se faire un stock !)

Les plus du patron

  • Vraiment très chic avec le petit détail des pattes de boutonnage
  • Pratique et confortable grâce à l’ampleur du haut
  • Super rapide à coudre

Les moins du patron

  • Rien, il aura un tas de petits frères !

Modifications/Suggestions

  • Attention à la taille !

Patron de la blouse

Modèle Oslo de C’est Dimanche en taille 6 mois, version brassière sans les revers aux manches. Ça taille très bien.

Fournitures

  • Boutons bleus Buttinette
  • Coton fleuri probablement Toto

Les plus du patron

  • Chic tout en restant assez épuré, ce qui convient bien à un imprimé un peu chargé
  • Les finitions sont soignées, avec une parementure de col qui retient les plis en haut
  • Un super basique qui mérite bien son succès chez les Fans !

Les moins du patron

  • Un peu gourmand en boutons ! (il m’en a fallu 8)
  • Pour un bébé qui passe du temps couché sur le dos, il faut penser à prendre des boutons plats pour le dos.

Modifications/Suggestions

  • J’ai supprimé les revers des manches, ça ne m’arrangeait pas pour l’accorder avec le jodhpur (je ne voulais pas ajouter une troisième couleur et le velours du jodhpur aurait été trop raide par rapport au coton)

J’adore vraiment cet ensemble, je trouve ma Paupiette trop craquante dedans ! 🙂

 

*Attention référence obscure : pour moi le fait de retourner complètement quelque chose en passant la main dedans s’appelle « retourner comme un chaton » puisque j’ai en tête l’image d’un vieux jeu vidéo, Sam & Max Hit the road, dans lequel le personnage passe la main dans un chaton et le retourne pour en extraire un plan qu’il avait avalé. Enfin voilà, c’est bien crade mais l’expression m’est restée… même si on m’a récemment fait remarquer que « retourner comme un gant » existe, aussi…

Pistache

Hop j’enchaîne histoire de rattraper un peu mon retard dû notamment à un déménagement. Je commence juste à prendre mes marques dans la nouvelle maison, qui comprend… un bureau/salle de couture ! Tout est en place mais il reste encore un peu d’aménagement à faire, étagères à poser etc. pour que mon espace perso soit fonctionnel.

Bref, aujourd’hui je vous présente un petit pantalon d’hiver fait il y a quelques semaines que j’adore ! En voyant ce velours milleraie pistache (ou est-ce avocat ?) finalement assez improbable, je ne sais pas, j’ai craqué, j’ai tout de suite imaginé un pantalon très 70s. Avec un patron évasé en bas, l’effet est bien rétro ! 🙂

Pistache 1

Je l’adore particulièrement avec ce petit pull violet, je trouve que l’accord des deux couleurs claque super bien ! 🙂 C’est bizarre, ce ne sont vraiment pas des couleurs que j’aurais imaginées ensemble à la base.

Pistache 3

La coupe est top à mon goût, assez près du corps en haut pour ne pas faire sac et juste assez évasée en bas pour ne pas non plus faire pattes d’eph. Appelons ça bootcut ! 🙂 Niveau longueur je n’ai eu aucun ajustement à faire, donc pour le printemps/été va falloir que j’envisage de passer à la taille du dessus je pense !

Pistache 5

Avec un gilet de berger, on y va à fond dans le look Larzac 1968 ! 😀

Seule petite fantaisie pour ce pantalon déjà bien gai : deux petits bouts de ruban brodé « Petit chaperon rouge »  sur les poches arrière (prévu dans le patron). Le modèle a tout d’un modèle de grand : quatre vraies poches, une vraie braguette avec fermeture Éclair et bouton. On aperçoit le haut de mon surjet noir à l’ouverture des poches arrière, j’ai recoupé un peu depuis.

Patron

Patron n°12 « Clarabella » de Ottobre 6/2010 en taille 92 pour du 2 ans du commerce. Impeccable. Il est censé être prévu pour un enfant particulièrement mince, Lardon n’est clairement pas épaisse mais comme on peut le voir c’est bien loin d’être trop serré, pas de souci à avoir pour un gabarit classique je pense !

Fournitures

  • Velours milleraie pistache Toto Lyon
  • Ruban Petit chaperon rouge Farbenmix

Les plus du patron

  • Coupe rétro
  • Tous les détails d’un pantalon de grand

Les moins du patron

  • Rien !

Modifications/Suggestions

  • Ajout d’un élastique à boutonnières au dos de la ceinture parce que j’avais un doute sur le tour de taille : au final je le réduis juste d’un cran donc ça taille bien même à ce niveau (ce qui est rare pour Lardon)

En conclusion ce modèle plus que célèbre mérite tout à fait l’engouement qu’il suscite sur la blogosphère. Vous le reverrez, c’est sûr !

Mon premier vrai jean !

En couture, il y a des étapes qui font peur. Premières fronces, premières manches, premières boutonnières, premier manteau… Tout ça, c’est fait. Il me restait encore à en affronter une : mon premier vrai jean, en vrai tissu jean, avec vraies surpiqûres et vraie braguette (enfin ça je l’avais déjà fait).

Je voulais pour Lardon un jean droit, relativement près du corps et bien brut, un jean chic quoi, vu qu’elle a déjà un jean Hello Kitty (acheté) plutôt « washed », comme on dit. Ce jean, je le voyais bien avec la blouse d’écolière, un petit rappel de tissu donc, mais discret (pour avoir testé ici, je crains un peu les fonds de poches dans le tissu de rappel, je trouve que ça « choque » trop). C’est en voyant le modèle de slim du numéro d’Ottobre 4/2012 que j’ai eu l’idée d’utiliser mon tissu de rappel pour faire le biais des poches.

J’en suis contente, je trouve le rappel discret mais présent !

Comme il se doit, je me suis cognée toutes les surpiqûres voulues par La Loi Du Jean. J’ai utilisé un fil « extra résistant » (ayant eu des problèmes avec un véritable fil cordonnet pour le slim violet) de la couleur traditionnelle des surpiqûres de jean, qui se trouvait correspondre à l’une des couleurs de mon tissu de rappel.

Comme d’habitude, il a fallu que j’ajoute un élastique au dos, mais connaissant ma crevette j’avais prévu le coup dès le départ.

Je me doutais que Lardon aurait du mal à accepter un pantalon de couleur aussi neutre, malgré que le biais que je lui avais pourtant vendu en lui montrant les papillons et les oiseaux dessus. J’ai donc dû avoir recours à une méthode plus extrême…

Bon, j’ai un peu galéré, mais finalement moins que je ne le craignais… Pour les cœurs, j’ai utilisé du fil normal de bonne qualité (avec un rendu un peu brillant et bien coloré, donc) et surpiqué sur le croquis à la craie avec un point droit triple, que mon vendeur de machine à coudre m’avait conseillé pour les surpiqûres. Eh bien c’est super, ça fait vraiment fil à surpiqûres ! Là aussi les couleurs sont assorties au tissu de rappel.

Ah, les beaux jours, c’est là qu’on voit que j’ai encore une fois traîné pour vous présenter ce jean ! Ici on voit bien que bien que j’aie pas mal remonté les poches, elles auraient pu l’être encore plus… C’est un peu ma bête noire : les poches sont toujours trop grandes et placées bien trop bas, style à mi-cuisses, sur les patrons de pantalons d’enfants que j’ai !

Ceux qui ont comme moi un enfant en maternelle ont peut-être tiqué en voyant une vraie braguette avec bouton ? Eh oui, je ne suis pas du genre à sacrifier le look au pratique comme on a déjà pu le voir, et les pantalons élastiqués tout autour ont sur Lardon un effet bouffant sur le devant qui ne me plaît pas… Bien sûr, j’aurais pu simplement élastiquer le dos… mais pour un jean, quel dommage ! J’ai donc trouvé la parade ultime : apprendre à Lardon à gérer sa braguette seule ! 8) Elle savait déjà faire grâce au slim violet, pour lequel j’avais utilisé par ailleurs un bouton pression qui lui permettait, si ce n’est de refermer seule son pantalon, au moins de l’ouvrir seule. Pour ce jean j’ai perfectionné ma technique histoire de l’aider au mieux (et de ne pas me mettre complètement à dos l’ATSEM) en trichant un peu. Tadaaaa !

Eh oui, le vrai bouton dissimule en fait une simple fermeture à scratch, facile à manipuler s’il en est ! L’essai est transformé : Lardon adore le look de grande et sait parfaitement enlever et remettre son pantalon seule. 🙂

Allez, une petite dernière pour la route ! Où l’on voit que si ce pantalon n’est pas vraiment « slim » sur ma crevette, il reste quand même près du corps juste ce qu’il faut pour un tissu non stretch !

Ça en fait des photos, pas vrai ? Allez, place aux infos !

Patron

Patron n°21 « Funky boy » de Ottobre 4/2012 en taille 92 pour du 2 ans du commerce, longueur des jambes adaptée. Impeccable !

Fournitures

  • Jean brut bien raide de provenance inconnue… Mais alors cette fois vraiment aucune idée !
  • Coton imprimé Alexander Henry (?) trouvé chez Hawthorne Threads

Les plus du patron

  • Basique avec une jolie coupe
  • Tous les détails d’un vrai jean
  • Le biais des poches qui permet un raccord discret

Les moins du patron

  • Les poches trop grandes et bien, bien trop basses à mon goût !

Modifications/Suggestions

  • Poches réduites (coupées sans marges de couture) et pas mal remontées (au max pour rester sous l’empiècement, mais à la réflexion j’aurais dû carrément les poser à cheval dessus, encore 3-4 cm plus haut)
  • Braguette inversée comme il se doit, le modèle étant comme son nom l’indique conçu pour un garçon
  • Élastique posé au dos pour mieux ajuster la taille au petit gabarit de Lardon

En résumé, un super patron de jean droit basique parfaitement adapté pour un tissu non stretch !

Revival 70s

Ouh là, plus d’un mois sans article ! J’avoue que je n’ai pas tellement eu le temps de coudre ces derniers temps, mais j’ai encore plusieurs réalisations en stock à vous montrer !

Ce patron, j’ai craqué dessus dès que je l’ai vu. J’adore son côté 70s, sa jolie coupe qui moule les petites fesses et le bas évasé. Ça fait déjà plusieurs mois (!) que je l’ai fait, et Lardon le met très souvent, mais il est difficile à prendre en photo : avec le flash, il rend parfois transparent, et sans on ne voit pas bien les détails. Bref, j’ai enfin réussi à faire des photos potables alors c’est parti !

En mode collégien anglais, on voit un peu les plis cousus devant (ça a certainement un nom plus précis, pintucks en anglais) :

Image

Plus estival :

Image

Et de dos, je n’ai pas mieux pour l’instant comme photo…

Image

Patron

Patron Jacob de Zonen 09 en taille 92.

Fournitures

  • Coton pourpre fin de chez Tissus.net (qui froisse à un point, c’est l’horreur quand je le sors de la machine à laver !)

Les plus du patron

  • Look 70s
  • Coupe flatteuse, près du corps en haut
  • Plein de variantes proposées avec différents types de poches et de ceinture
  • La ceinture élastique est prévue pour être réglable (élastique à boutonnières)
  • Pas à pas en photos, ce qui fait que les instructions sont facile à suivre même sans le texte ! (à noter quand même : les marges de coutures sont incluses, 1cm pour les coutures et 3 cm pour les ourlets)

Les moins du patron

  • Instructions en néerlandais (apparemment maintenant elles sont dispo en anglais et français), je remercie ma voisine néerlandaise pour son aide ! 🙂

Modifications/Suggestions

  • Version effectuée : 2 poches plaquées devant, ceinture élastiquée

Un patron vraiment super, il fait beaucoup d’effet je trouve ! Le petit frère en velours milleraie ne devrait pas tarder ! 🙂

Le pantalon lait-grenadine

Mazette, encore un article ! Eh oui, mais il faut que je vous avoue que Lardon est en vacances chez ses grands-parents cette semaine, donc je m’occupe un max pour qu’elle ne me manque pas trop… D’où l’avalanche d’articles ! En revanche, niveau couture, ça ne suit pas trop, mais bon… Ne vous en faites pas, j’ai encore un bon stock de cousettes à vous montrer ! 🙂

J’avais vu que le Défi 13 proposait un thème « pastel » et j’avais envie d’un petit pantalon de printemps. Je pensais être en retard, mais en fait non, c’était bien le thème du mois, à présenter aujourd’hui ! (merci Meloncollie). Je voulais tenter de la récup cette fois, j’ai donc fouillé dans mon grand Sac à Récup™ et trouvé une salopette de grossesse ayant appartenu à ma mère (salopette qui a donc au minimum 31 ans), d’une couleur assez improbable pour une adulte, pardon Maman… Mais pour une petite fille, forcément, c’était parfait !

Bon, je n’étais pas convaincue par cette couleur pour un pantalon… Mais j’ai décidé de tenter, si on se plante sur de la récup c’est moins grave, et puis je me doutais bien que Lardon allait adorer ce rose… Au final, j’adore le rendu, vraiment très frais et printanier ! Par contre, il est clair que Lardon ne le portera jamais 2 jours de suite… Après un repas et quelques jeux par terre, il était déjà bon pour la lessive… Eh oui, le rose pâle, c’est salissant !

Je rajouterai une photo à plat quand j’aurai récupéré Lardon et son pantalon, mais je vous propose déjà les photos portées pour être à l’heure pour le Défi 13. Soit dit en passant, ce pantalon est pile dans la tendance de la saison, les jeans pastels sont partout ! Lardon, toujours à la pointe de la mode.

Avec Ernestine (non elle ne lui mange pas le pied, il y a un petit jouet derrière) :

Image

Image

De dos :

Image

Vague aperçu des poches contrastées :

Image

Patron

Pantalon droit modèle 2 du livre « Vêtements faciles filles et garçons » (329-fr chez les JCA) en taille 90 pour Lardon qui porte du 2 ans.

Fournitures

  • Coton assez raide rose bonbon de récup (cousu sur l’envers, moins passé)
  • Coton imprimé fleurs de cerisiers « Farmdale blossom » Alexander Henry de La Chakra pour la doublure des poches de devant

Les plus du patron

  • Un très joli petit pantalon, bien ajusté, parfait pour les petits qui ne portent plus de couches ! (j’en avais assez des pantalons larges).
  • Déclinable en jean grâce aux nombreuses surpiqûres décoratives.
  • 4 poches ! Lardon a déjà tenté d’y ranger… ses chaussons… et ça tient à peu près !

Les moins du patron

  • Le devant est un peu large on dirait, ça « bouffe » un peu (voir la dernière photo). J’avais déjà vu ce problème mentionné chez les JCA.
  • Je trouve les poches arrières trop grandes pour cette taille.

Modifications/Suggestions

  • Reprendre le devant pour le rétrécir un peu en largeur (au niveau du milieu devant, peut-être ?)
  • La prochaine fois, je réduirai pas mal la taille des poches arrières, car comme chacun sait, pour mettre en valeur les fesses des filles, les poches doivent être petites et haut placées !

Ajout du 9 mai : une photo pour mieux voir les poches !

Allez, tous ensemble : « Fame ! I’m gonna live foreveeeeer, I’m gonna learn how to fly ! »

Country chic

Un petit ensemble fait en janvier pour affronter l’hiver. Je voulais un pantalon en velours doublé bien chaud et confortable, et j’ai ensuite assorti une petite blouse réchauffée par un gilet de berger. Tout est tiré de magazines Ottobre.

Cet ensemble est pas mal plus décontracté qu’à mon habitude, c’est clairement une tenue pour garder des moutons et couper du bois ! Au début ça m’a fait drôle ces couleurs assez neutres, mais finalement je l’aime bien, et puis c’était mon premier ensemble ! J’ai bien aimé accorder chaque pièce en faisant des rappels de tissus ! 🙂

La tenue complète vide :

Image

Le tout porté :

Image

Le volant des fesses :

Image

Où l’on tente de s’habiller seule :

Image

Zoom sur les plis de la blouse, la ceinture et le volant du derrière du pantalon :

Patron 1

Pantalon modèle 6 “Karpalo” du Ottobre 6/2009 en taille 86.

Fournitures

  • Velours milleraie beige (bistre) Tissus.net
  • Coton fleuri jaune pâle (miel), marron et orange Toto
  • Bord-côte beige fin Mamzelle Fourmi

Les plus du patron

  • Entièrement doublé de base, donc rien à adapter, il est top pour l’hiver.
  • Ceinture en bord-côte + élastique confortable qui tient très bien (sans doute super pour les petits qui rampent).
  • Petits détails qui féminisent, obligatoires avec les couleurs assez neutres que j’ai choisies.
  • Facile à assortir grâce aux détails.
  • Le même modèle existe en version garçon avec des détails masculins !
  • Monte bien haut à la taille donc pas de risque d’avoir le dos découvert (et bien sûr toutes les couches lavables passent à l’aise).

Les moins du patron

  • Très, très large ! J’ai beaucoup réduit l’ampleur.

Modifications/Suggestions

  • Réduction de l’ampleur : -2 cm de chaque coté des 4 pièces de jambes, donc -4 cm par jambe et -8 cm au niveau des hanches !
  • Taille grand même en longueur, puisque le 86 va toujours à Lardon qui porte plutôt du 92/2 ans normalement.

———————————-

Patron 2

Blouse modèle 6 “Gardener” du Ottobre 1/2008 en taille 86.

Fournitures

  • Coton fleuri jaune pâle (miel), marron et orange Toto
  • Boutons nacrés de récup.

Les plus du patron

  • Jolie forme, chic avec les petits plis plats.

Les moins du patron

  • Attention les manches sont 3/4, quand je mets un body dessous les manches dépassent.

Modifications/Suggestions

  • Rien, à part rallonger les manches si vous voulez une longueur normale !

———————————-

Patron 3

Gilet de berger modèle 7 “Peikko” du Ottobre 6/2009 en taille 86.

Fournitures

  • Coton fleuri jaune pâle (miel), marron et orange Toto
  • Fourrure doudou chocolat Mamzelle Fourmi
  • Bouton  de provenance inconnue !

Les plus du patron

  • Très simple et entièrement doublé, donc rien à surjeter !
  • Coupe bien ajustée à la différence d’autres modèles comme le Citronille. Je m’en sers pour resserrer une blouse ample.

Les moins du patron

  • Rien, il est parfait !

Modifications/Suggestions

  • Rien.