Paris, 1958

Pour Noël, j’ai eu envie cette année de coudre une petite tenue de fête pour chacune de mes greluches. Celle de Paupiette, que je vous présente aujourd’hui, était cousue juste à temps, celle de Lardon a été terminée le 4 janvier… mais portée à l’école depuis !

Si vous me suivez sur Instagram (@la_couture_de_lardon), vous savez que j’ai une petite addiction aux carreaux en ce moment… Le point positif, c’est que la majorité de mes tissus tartans rouges sont déjà affectés à des projets, donc je n’accumule pas sans raison… 🙂 Le premier projet, c’est une petite robe de petite file modèle rétro pour Paupiette, un patron repéré dès la sortie du numéro de novembre/décembre 2016 de La Maison Victor.

Paupiette n’était pas décidée à me faire une tête normale ce jour-là… et ne me parlez pas de la luminosité pourrie un soir d’hiver !

freya1

Sur ce modèle, j’ai tout de suite aimé ces jolis plis dansants de part et d’autres du milieu devant qui reste plat. Ça forme un genre d’empiècement oblique, mais en fait le devant est en une seule pièce.

freya2

Les petits mancherons rendraient mieux bras nus, mais bon, en décembre… Faudra qu’on m’explique un jour le principe des robes de fin d’année à manches courtes.

freya3

Comme je m’en doutais un peu, les plis permettent à la robe de très bien tourner, ce qui a bien évidemment ravi Paupiette…

freya4

J’ai essayé d’assurer au moins le raccord horizontal au dos (pas assez de temps ni de tissu pour le raccord vertical). C’est pas parfait, mais je peux vivre avec.

Pour finir, une petite photo de Paupiette à qui on demande de sourire… Ah, cet âge où pour faire un « vrai sourire », il faut montrer toutes ses dents…

freya5

Patron

Robe Freya du magazine La Maison Victor de novembre/décembre 2016 en taille 98 pour du 3-4 ans. Paupiette a 3 ans et demi.

Fournitures

  • Tartan rouge Agnès b. (5€/m en ventes privées)
  • Coton à pois jaune « de mon stock » pour la doublure du col et des mancherons
  • Fermeture Éclair invisible Zipit

Les plus du patron

  • Modèle rétro adorable, j’adore le petit col Claudine !
  • Devant en une pièce
  • Bien coupé

Les moins du patron

  • Court, court, court ! Ça allait à peu près pour les fêtes, mais faut pas qu’elle se penche trop, quoi…
  • Les plis sont juste fixés au devant par quelques points à la main…
  • Compliqué à surjeter correctement au niveau des plis, je n’ai pas trop su comment m’y prendre…

Modifications/Suggestions

  • Couture oblique surpiquée pour mieux tenir les plis
  • Mancherons doublés (plus simple et plus joli)

Globalement, je suis ravie de cette robe qui a parfaitement rempli son rôle ! Elle est vraiment courte ambiance Martine, mais avec les collants d’hiver épais, ça passera pour finir l’hiver.

Je couds ma garde-robe capsule 2017

jecoudsmagarderobecapsule

Eh oui, le voilà l’article qui en appellera bien d’autres ! J’ai décidé de suivre Clotilde dans son projet de garde-robe capsule décrit ici.

Le concept ? Coudre au cours de l’année 2017 12 patrons à raison d’un par mois, selon la liste suivante :

1 haut (chaine et trame) / 1 haut (jersey) / 1 robe / 1 pantalon / 1 short / 1 jupe / 1 chemise / 1 combinaison / 1 manteau  / 1 veste / 1 vêtement de nuit / 1 maillot de bain

La liste doit être présentée la première semaine de janvier (d’où cet article), et chaque projet doit être posté le dernier jour du mois. Clotilde précisant bien que le but est de se faire plaisir en se motivant ensemble, je me permettrai d’apporter quelques ajustements aux catégories et de changer éventuellement de planning ou de patron au cours de l’année.

Pour l’heure, voici ce que je prévois :

JANVIER : veste

Ça fait un moment déjà que je louche sur le gilet Cannelle de Christelle Beneytout, qui ressemble au vieux gilet que j’adore et que j’enfile dès que j’ai un peu froid à la maison. Sauf que ce gilet date un peu et pour tout dire n’a jamais été très joli avec sa vilaine maille beige, donc je ne sors pas de chez moi avec… D’où ce nouveau gilet, dont je pourrai -j’espère- être fière ! 🙂 Le tissu reste à déterminer, j’ai quelques mailles souples sympathiques dans mon stock.

visuel-_cannelle

Alternatives : J’ai également pensé à Lupin de Deer & Doe en suédine, que j’ai d’ailleurs déjà découpé. Je le ferai peut-être au cours de l’année.

FÉVRIER : jupe

Depuis la sortie du magazine Burda Style de septembre 2014, j’ai envie de coudre cette jolie jupe dansante présentée en tartan, la 104. J’ai désormais un très beau tartan rouge à fil métallique qui conviendrait parfaitement ! Je n’ai pas vraiment de jupe d’hiver, donc ce sera l’occasion.

104-092014-m_large

Alternatives : Je referais bien la jupe 1001 perles d’Ivanne S, réalisée (mais non présentée) cet été, mais Clotilde suggère d’opter plutôt pour des patrons sur lesquels on louche depuis longtemps sans oser se lancer, d’où mon choix ! J’avoue que j’aurais bien aimé aussi une jupe crayon Burda…

MARS : haut chaîne et trame

Aucune hésitation ici, ce sera la blouse Carme de Pauline Alice ! J’adore ce modèle, qui correspond parfaitement à mon style actuel. Aucune idée pour le tissu encore, mais je devrais trouver sans mal !

tech_drawingcarme

Alternatives : Aucune, je suis sûre de moi pour cette catégorie ! 🙂

AVRIL : robe

J’ai essayé quand même de suivre mes saisons pour la répartition de mes projets, donc mon but ici est d’avoir une nouvelle robe toute prête pour les premiers beaux jours, et pas trop légère. J’ai eu du mal à choisir, beaucoup de mal, mais j’opte finalement pour celle que je veux faire depuis le plus longtemps : la robe portefeuille Vogue 8379 qui rappelle fortement le modèle emblématique de Diane Von Furstenberg. J’ai le patron depuis longtemps, et le tissu aussi : ce sera un jersey très 70s !

v8379

Alternatives : Ah là, j’en ai… J’ai hésité avec Cami de Pauline Alice, que j’ai réussi à caser ailleurs dans le projet, Aldaia de Pauline Alice toujours, et Cambie de Sewaholic. Ces patrons sont déjà dans ma bibliothèque, donc il n’est pas impossible que je change…

MAI : chemise (ou presque)

Bon, alors là… Pour tout dire, je me referais avec plaisir une Granville ou une Mélilot (pas encore postées…), modèles que j’adore, mais j’avais quand même envie de tester un autre patron… Dans sa description de cette catégorie, Clotilde parle de col et de patte de boutonnage… C’est là que j’ai eu une idée : chemise, robe-chemise, finalement, c’est du pareil au même, non ? 🙂 Je ferai donc dans le cadre de cette catégorie la robe Cami de Pauline Alice, dans un coton violet que j’ai déjà.

robe-cami

Alternatives : Eh bien Granville de Sewaholic ou Mélilot de Deer & Doe, donc…

JUIN : short

Je suis absolument fan de mon short d’été Ottobre, déjà réalisé deux fois, mais ce serait un peu tricher… Je réaliserai donc le short Scarlet de La Maison Victor mai/juin 2015.

scarlet

Alternatives : Mon modèle chéri Ottobre… mais ce serait dommage !

JUILLET : maillot de bain/article de plage

Bon, alors le maillot de bain franchement ça ne me tente pas : ceux que j’ai suffisent largement pour les quelques fois où je vais me baigner dans l’année, je les aime beaucoup et je n’ai pas besoin d’en coudre un autre. Donc je ferai un accessoire de plage, mais là je ne sais pas trop… Probablement un chapeau ou un cabas, à voir.

AOÛT : haut jersey

Beaucoup de possibilités encore dans cette catégorie, mais je me suis à peu près décidée pour ce haut manches 3/4 Burda Style à col bénitier qui me fait envie depuis longtemps.

105_flat_large

Alternatives : A priori, je resterai chez Burda pour cette catégorie, mais il est possible que je change de modèle une fois que j’aurai parcouru les différents numéros que j’ai. Sinon, il est possible que j’opte pour un Renfrew à col bénitier, auquel cas je décalerai cette catégorie sur un mois plus frais, je pense.

SEPTEMBRE : combinaison

Peu d’hésitations ici, puisque j’ai envie depuis l’an dernier de me coudre la combinaison Josie de La Maison Victor mai/juin 2015, l’une des rares que je trouve flatteuses. J’ai déjà le tissu, une viscose achetée spécialement à Lisbonne. 🙂

104841631_o

Alternatives : J’avais croisé une combi courte à la même époque, peut-être dans un Burda… mais bon, je devrais quand même rester sur Josie je pense.

OCTOBRE : manteau

Une belle occasion de réaliser enfin un modèle prévu pour cet hiver : le manteau/cape Watson de Papercut Patterns. Vraiment, ce modèle, j’adore ! Il a été relativement peu réalisé, et pourtant quelle classe, quelle originalité ! J’ai déjà le tissu, un lainage à chevrons Bennytex qui sera doublé de satin rouge. 🙂

watson1_large

NOVEMBRE : pantalon

Alors là par contre, j’hésite beaucoup… Plusieurs pantalons sont dans ma liste depuis un bail : la version longue de mon short Ottobre, déjà, mais c’est trop facile, non… ? Il y a aussi le jean Jamie de Named, que j’imagine depuis longtemps en jean brut avec passepoil doré dans la découpe devant, ou le très classique jean 1083 en version droite. Enfin, le plus sérieux des concurrents, le pantacourt « de torero » Burda Style : je le trouve super, mais cette taille haute risque de me gêner au quotidien… Il y a aussi le Chi-town chino d’Alina Design version pantalon qui me tente pas mal, mais là je n’ai pas le patron… donc ça implique un achat. En même temps, je n’ai pas non plus Jamie… Pour l’instant, je note Jamie, et on verra si ça change d’ici novembre !

011-jamie-taso

DÉCEMBRE : pyjama

J’étais initialement partie sur un pyjama d’été, mais je n’arrivais pas à le caser dans mon planning sur les mois plus chauds. J’ai donc opté pour l’instant pour le pyjama deux pièces Wear Lemonade/Princesse Tam-Tam, patron et tuto disponibles gratuitement ici et ici.

make-my-lemonade-pyjama-julio-tuto-5

Alternatives : Nuisette, combishort ou grenouillère (!) Burda Style, kimono éventuellement. Pour le coup, la grenouillère se prêterait bien au mois de décembre…

Et voilà ! Tout ça reste un planning préliminaire qui changera probablement au cours de l’année, mais ça permet déjà d’y voir plus clair ! Un petit récap en image…

picmonkey-image

Alors, qui se lance avec Clotilde ? 🙂

Sérieuse ?

Eh ben ça alors, c’est une sacrée pause ! Salut !

En plus, c’est pas comme si je n’avais pas cousu… Pour vous dire, d’après mon petit carnet, j’ai cousu en 2016 près de 30 trucs, pour Monsieur, les deux filles, moi, ma mère et même le chien ! Autant dire que j’ai un peu de retard… 🙂 Mais je reviens, motivée par la nouvelle année ! Et je commence dès aujourd’hui avec un robe cousue pfffffouuu, en octobre 2014 ! Allez, zou…

Habituellement, je ne suis pas fan du style Her Little World, bien trop chargé pour moi qui aime les coupes classiques assez épurées et « adultes ». Il y a cependant eu une exception : la robe Précieuse.

Précieuse2

Je précise que cette photo date de février 2016, donc la robe était déjà un peu juste.

Pour cette robe, je voulais une couleur de fond neutre et chic agrémentée de couleurs sur les détails uniquement, pour un ensemble restant assez « sérieux ».

Précieuse3

J’aime vraiment tout dans ce patron : la coupe trapèze de la robe, le fait qu’elle soit doublée, l’ourlet rapporté en bas, la ceinture, les mancherons… Autant de détails qui permettent vraiment de s’amuser avec les tissus !

Précieuse5

Les chaussons sont faits maison aussi, d’après le patron de Petit Citron.

Au dos, la fermeture se fait par une simple fente décalée avec un bouton et une bride.

Précieuse4

J’ai surpiqué l’ensemble des coutures de la robe en rose, pour habiller un peu l’aplat gris du dos.

Cette robe devrait bientôt pouvoir être transmise à Paupiette, puisqu’en ce moment, les vêtements trop petits de Lardon sont juste un peu grands mais mettables pour Paupiette. Je ne les range même pas !

Patron

Robe Précieuse de Her Little World en taille 6 ans (je vous mets le lien vers la boutique, mais ce patron ne semble plus disponible…). Ça fait vraiment un petit 6 ans, je trouve. Plutôt équivalent à du 104 chez Ottobre.

Fournitures

  • Twill gris super doux Buttinette (plus disponible, depuis le temps !), déjà vu ici et ici
  • Biais vichy rose fait maison avec un coton Les Coupons de Saint Pierre
  • Bouton fleur de mon stock
  • Coton imprimé vert et rose d’un créateur américain branchouille genre Amy Butler

Les plus du patron

  • Jolie coupe chic et flatteuse
  • Belles finitions
  • Patron précis, instructions détaillées et bien illustrées
  • Nombreuses possibilités d’associations de tissus

Les moins du patron

  • L’ourlet rapporté n’est pas du tout détaillé dans les instructions (« ourler le bas avec un biais »)
  • Taille petit !

Modifications/Suggestions

  • Encolure surpiquée pour l’aplatir
  • Biais ajouté dans les découpes devant

Allez, j’enchaîne rapidement avec un autre article… qui mènera à plein d’autres articles, vous verrez !

Tout ce qui brille

Ce n’est un secret pour personne : Lardon aime ce qui brille. Quand j’ai vu ce jean enduit doré incroyable, j’ai donc tout de suite pensé à elle, et je me suis dit que quitte à en faire trop, j’allais utiliser un patron de pantalon à coutures tournantes super hype. C’était une surprise cette fois, je pense qu’elle n’aurait pas osé croire qu’un truc pareil pouvait être possible. 😀 Du coup, ses yeux brillaient autant que le tissu en voyant son nouveau pantalon…

JamesD3

Comme ça faisait déjà chargé, elle le porte avec des chaussures simples et basiques, comme on peut le voir.

JamesD5

Ce modèle a une coup slim, c’est ce qui va le mieux à Lardon.

JamesD4

On est toujours en travaux, excusez l’environnement… 🙂

À l’intérieur, j’ai tenté une finition de la ceinture vue sur les pantalons du commerce. C’était super simple à faire et très esthétique, je vais probablement utiliser cette méthode pour tous les modèles ! Élastique à boutonnières comme d’habitude pour s’adapter à la taille fine Lardon (et à sa tendance au sourire du plombier).

JamesD1

Sur la photo à vide, on voit les coutures tournantes… et le bouton argenté à étoile, parce que c’était pas assez juste le tissu doré et la coupe hype. 😀 La couleur est différente sur celle-ci, mais la couleur réelle (initiale…) est plutôt celle des photos précédentes.

JamesD7

Si vous aussi vous avez craqué sur ce tissu magique, sachez qu’il ne tient pas dans le temps. 😦 L’enduction est partie très vite aux zones d’usure (donc pas lié au lavage), le pantalon est désormais surtout beige moche…

JamesD6

Patron

Pantalon n°21 « James D » du magazine Ottobre 1/2015 en taille 110. Ça correspond bien à du 6 ans.

Fournitures

  • Jean enduit doré Bennytex
  • Biais à pois de mon stock (à l’intérieur)
  • Bouton argenté de mon stock (A Little Mercerie, je pense)

Les plus du patron

  • Bien coupé et super branché

Les moins du patron

  • La ceinture serait large sans l’élastique…

Modifications/Suggestions

  • Pas de fermeture Éclair aux poches arrière
  • Poches arrière remontées de 2 cm (comme toujours avec Ottobre)
  • Ceinture élastiquée réglable
  • Biais à l’intérieur de la ceinture

Au final, j’adore le patron, mais je suis déçue par le tissu.

Ensemble aux papillons

Me voici enfin de retour sur mon blog, après 3 mois bien remplis et chargés d’émotions diverses. J’ai eu du mal, mais ça y est, je rattrape mon retard et je m’y remets ! Bon, du coup on est toujours dans les vêtements d’été… mais ça va nous réchauffer un peu, avec cet hiver qui commence enfin (timidement). On est même dans le plein été, pantacourt et débardeur s’il vous plaît ! 🙂

Convertie par un autre modèle en jersey que je lui ai cousu en début d’été (et que vous n’avez pas encore vu…), Lardon me réclamait depuis un moment un deuxième débardeur très léger pour les grosses chaleurs. Elle avait aussi besoin d’un bas court, donc je suis partie sur un ensemble avec pantacourt 3/4. Le haut était tout trouvé, et j’ai trouvé le bas que je cherchais dans le numéro de printemps 2015 d’Ottobre. Un petit assortiment de tissu plus tard avec une chute que j’adorais, l’ensemble était prêt !

Papillons1

Pour le haut, je suis partie sur une taille 110, qui aurait dû aller, mais le modèle taille petit (ou plutôt court). Ça ne me gêne pas pour le plein été, le petit ventre à l’air. 🙂

Papillons2

J’aime beaucoup la coupe près du corps du pantacourt, avec les petites fentes en bas…

Papillons5

… mais on a un souci au niveau fourche qui donne rapidement un « sourire du plombier », même debout ! C’est un problème que je rencontre souvent, mais à ce point, je pense quand même que le modèle est mal conçu. D’autant que Lardon n’a pas non plus le boule de J. Lo. 😉

Papillons4

Sur les photos, j’avais attaché les bretelles courtes, ce qui remonte encore le débardeur, mais comme les emmanchures sont larges, elles deviennent vite bien trop basses si je les rallonge…

Papillons3

Ce petit ensemble a quand même été bien porté, même si je changerais deux-trois trucs si c’était à refaire !

Le haut

Patron

Débardeur a du livre Basiques pour petites filles, référence 16-fr chez les Japan Couture Addicts. Taille 110 pour du 5 ans (trop court).

Fournitures

  • Chute de coton imprimé papillons d’un designer américain
  • Coton uni turquoise de mon stock (?)

Les plus du patron

  • Léger et estival

Les moins du patron

  • Trop court
  • Emmanchures trop profondes

Modifications/Suggestions

  • J’ai rallongé d’1 cm à l’ourlet du bas en voyant que ça allait être bien trop court. Il aurait fallu encore 2 cm plus, mais je n’avais pas assez de marge.

 

Le bas

Patron

Pantacourt 31 « Flower party » d’Ottobre 1/2015 en taille 110 pour du 5 ans (taille correcte mais problème de coupe).

Fournitures

  • Coton uni turquoise de mon stock (?)

Les plus du patron

  • Près du corps
  • Les poches, toujours utiles

Les moins du patron

  • Manque de hauteur au milieu dos
  • Manque de profondeur au niveau de la fourche (serre aux fesses et descend)

Modifications/Suggestions

  • Je n’ai pas surpiqué l’élastique de la taille, ça donne toujours une ceinture trop large au final quand je le fais. Et puis pour modifier la largeur si ça ne va pas/plus, c’est quand même plus pratique…
  • Fourche à creuser, milieu dos à remonter (cas 7 du tuto de Coupe Couture, que je suis souvent).

 

Promis, je continue sur ma lancée avec d’autres articles !

L’été en corail

Cet été, Lardon a eu une envie subite de robe qui tourne, alors qu’elle ne jure habituellement que par les shorts… Comme elle avait craqué sur un jersey flammé corail rapporté d’un voyage à Lisbonne (1 € le coupon !!!), je me suis mise en quête d’un patron de robe qui tourne pour jersey « mou », ce qui n’était pas une mince affaire. Au final, j’ai opté pour un modèle Burda qui n’avait pas un gros potentiel niveau tournoiement, mais que je trouvais très joli est estival. Mission accomplie : Lardon était ravie !

Mon tissu au joli tombé se prêtait particulièrement à ce modèle tout en fronces et en fluidité.

RobeBurda5-2013 1

Les manches papillon s’ouvrent largement sur les côtés, idéal pour les grosses chaleurs.

RobeBurda5-2013 2

La robe de forme empire est ceinturée par une longue tresse en tissu cousue devant sous de la pointe du décolleté.

RobeBurda5-2013 4

Même si on est loin de l’ampleur d’une jupe cercle, ça tourne suffisamment pour Lardon, ouf !

RobeBurda5-2013 5

Notez les sandales parfaitement assorties : c’est une coïncidence, mais c’est la grande classe, non ?

RobeBurda5-2013 3

Patron

Robe 142 du magazine Burda Style de mai 2013 en taille 104 (ça correspond à du 5-6 ans). Patron téléchargeable ici (oui, le modèle présenté était presque identique !)

Fournitures

  • Jersey flammé corail Feira dos tecidos Lisbonne

Les plus du patron

  • Beaucoup de charme
  • Rapide et efficace

Les moins du patron

  • Le lien tressé est simplement cousu devant : pas facile avec cette épaisseur !
  • Les broderies de l’encolure ne sont pas expliquées.
  • Bas de la robe et des manches laissés à cru, j’ai suivi les instructions mais j’ai peur que ce soit fragile avec un tissu flammé si fin.

Modifications/Suggestions

  • Je n’ai pas fait les broderies de l’encolure, Lardon était trop impatiente d’avoir sa robe pour que je me penche dessus.
  • J’ai fixé la ceinture le long de l’empiècement devant jusqu’aux côtés par quelques points à la main pour qu’elle reste bien en place.
  • Pour un laize de 140, il vous faudra 1 m de tissu pour la taille 104 (le métrage est donné pour un laize de 130).

Comme à chaque fois avec les modèles Burda Style, je stresse à l’avance, je râle sur les instructions et au final je suis fan du résultat ! Leurs modèles sont vraiment bien pensés et bien coupés. Si on s’en sort avec les instructions pas toujours compréhensibles, ce sont des valeurs sûres !

Cette robe, je l’ai admirée tout l’été sur Lardon, j’adore vraiment sa fluidité et son joli mouvement. C’est l’une de mes réalisations préférées !

La revanche du short

Aujourd’hui, je vais remettre un peu de soleil dans le mois de septembre en vous montrant le short qui m’a réconciliée avec les shorts (contrairement au Châtaigne…). Jusqu’à ce modèle, je ne portais jamais de shorts. Je les trouvais tous trop long, trop courts, trop larges ou trop serrés, trop habillés ou trop décontractés. Mais il y a deux ans, pour partir en vacances en camping, je me suis dit que quand même, un short, ce serait l’idéal. Du coup, j’ai décidé de me coudre un modèle qui correspondrait exactement à mes attentes.

Un modèle de ma collection de patrons avait la forme que je recherchais : le 5 du magazine Ottobre 2/2013. À l’époque, je l’avais cousu en taille 36 dans un coton rayé particulièrement léger et doux et je l’ai porté intensivement pendant mes vacances. Malheureusement, j’avais accouché de Paupiette quelques mois plus tôt et Ottobre taillant plutôt grand, le short était trop large l’année suivante, une fois le bidon post-grossesse perdu. Comme je repartais en camping cet année, j’ai donc décidé de coudre son clone en 34, et je l’ai porté tout l’été ! La taille restait un tout petit peu large (pourtant je n’ai pas spécialement la taille fine par rapport à ma carrure), j’ai légèrement réduit sur les côtés en dessous de la ceinture.

ShortOttobre3

Ce modèle existe en 3 tailles dans le magazine : short, pantacourt et pantalon. Vu que le short me convient parfaitement sans modification, je suppose qu’il ferait aussi un super pantalon.

ShortOttobre1

J’ai modifié les poches, prévues zippées, pour en faire des poches italiennes classiques. Comme ça, ce que j’y mets est accessible directement et je n’avais pas à courir après 2 fermetures Éclair identiques et assorties au tissu.

ShortOttobre2

Personnellement, je ne le trouve pas trop court, mais je le porte vraiment pendant les grosses chaleurs, principalement à la maison (ou en vacances). Je l’ai quand même mis une fois pour sortir après une journée shopping sous une chaleur écrasante.

ShortOttobre5

Pas de poches au dos, juste des pinces.

Patron

Short modèle n°5 « Sleek and Modern » d’Ottobre 2/2013 en taille 34 pour un 36 du commerce.

Fournitures

  • Coton rayé très confortable Les Coupons de Saint Pierre
  • Pression résine couleur bronze Ar Brinic à la ceinture (elles ont vraiment un aspect métal dans cette couleur, j’aime bien les utiliser sur des jeans)

Les plus du patron

  • Coupe idéale pour ce que je voulais, bien nette et ajustée.
  • 3 longueurs pour remplir la garde-robe en tout saison !

Les moins du patron

  • Les poches zippées, ça peut être pratique pour les clés et ça évite d’élargir les hanches, on aime ou on aime pas mais ça se corrige facilement.

Modifications/Suggestions

  • Poches modifiées en poches italiennes.
  • Finitions des poches et de la braguette avec du biais à l’intérieur (je tâtonne pour la finition des poches en ce moment, j’ai du mal à bien surjeter dans les courbes)
  • Taille légèrement réduite : -0,5 cm de chaque côté juste en-dessous de la ceinture (puis gradé pour rejoindre la ligne de couture normale aux hanches) donc -2 cm de circonférence. J’ai adapté la ceinture en conséquence, en coupant ce qui dépassait.
  • La ceinture bâille un peu au milieu dos, je la ferai peut-être arrondie la prochaine fois (j’ai le dos cambré)
  • Creuser éventuellement les pinces de 0,5 cm en haut pour réduire l’arrière au niveau de la ceinture (dos cambré encore).

J’ai tellement adoré mon short que ça y est, je suis conquise et j’ai même cousu un autre modèle depuis ! Je l’ai déjà posté sur Instagram, où vous pouvez me retrouver sous le nom la_couture_de_lardon (vous avez un aperçu de mes posts à droite).

À bientôt pour la suite de l’été !

Veste de printemps

On continue à rattraper le retard avec une petite veste de mi-saison cousue pour le printemps… 2014. Et c’est pas la plus vieille de mes cousettes que j’ai à vous montrer…

C’est veste, elle a eu un succès fou dans l’entourage de Lardon et j’avoue que je l’adore aussi. Toutes ces petites finitions donnent un rendu vraiment chic et pro, je trouve.

Agatha1

J’ai utilisé le tissu de ma doublure pour tous les petits biais décoratifs, j’aime bien l’effet de rappel entre les deux.

Agatha3

 

Sur les photos portées, la veste est juste, mais elle allait bien l’an dernier…. (au printemps et à l’automne)

Agatha4

Au dos, la petite martingale et les plis ajoutent encore du charme à ce modèle qui n’en manquait pas.

Agatha5

Des petites poches « secrètes » dans la couture des côtés pour ranger les trésors, ou ses mains quand il fait frais.

Agatha6

Pas de boutons en bas de la veste, mais comme elle croise bien elle ne s’ouvre pas spécialement en cas de coup de vent. Par contre, je ne pense pas que ce modèle soit adapté pour des températures froides, même réalisé en tissu hivernal.

Patron

Veste Agatha de Papillon & Mandarine en taille 3 ans. Ah ben oui, forcément que c’est juste ! Je pensais avoir fait du 4 ans.

Fournitures

  • Sergé fuchsia Rijs Textile
  • Coton imprimé à fleurs Toto Lyon (biais maison dans ce tissu)
  • Bouton « bocal à poisson » Au chti bouton

Les plus du patron

  • Plein de charme et de détails
  • Ample grâce aux plis pour le confort

Les moins du patron

  • J’ai perdu mes notes pour ce modèle, mais il me semble que je n’avais pas suivi la méthode pour fixer la doublure. Je suis toujours la méthode de Quit ou double pour limiter la couture à la main.

Modifications/Suggestions

  • Rien, à refaire ! 🙂

 

 

 

La robe de mes rêves

Il y a quelques mois, j’ai été invitée à un mariage franco-canadien. Je commençais à en avoir marre de mes quelques robes pour mariages que j’avais déjà trop mis, donc il était clair dès le départ que j’allais me coudre une robe.

Je fais depuis un moment une fixette sur les tissus à imprimé marin. Mais attention, pas marin genre rayures ou même ancres, non, marin dans le sens… ce qui vit dans la mer. Du coup, j’avais acheté ça doit faire près de 2 ans un merveilleux tissu avec des homards. Et là, en pensant à ce mariage, je me suis dit : quel est le point commun entre France (Bretagne, disons) et Canada ? Non, pas la langue. Le homard ! Mais oui ! Et en plus, quoi de plus chic qu’un homard, franchement ? À la rigueur, du caviar, mais à part ça… C’était donc décidé, j’allais sacrifier mon cher tissu. Pour le modèle, c’était tout trouvé : il m’en fallait un adapté à un tissu assez raide (type patchwork), sans trop de découpes, plis ou fronces pour mettre en valeur le tissu, et assez léger pour un mariage en mai. La Belladone de Deer & Doe s’est vite imposée à moi.

Après une toile qui m’a permis de repérer quelques modifications à faire, je suis ravie du résultat :

BelladoneHomards 3

J’ai opté pour des finitions au biais rouge uni pour souligner le motif, y compris de part et d’autre de la ceinture en guise de passepoil plat (je trouve que les raccords choquent moins comme ça).

BelladoneHomards 4

Les raccords sur les côtés, franchement, j’ai même pas essayé : je n’avais que 2 mètres de tissu en 130 cm donc pas la place de tout placer parfaitement.

BelladoneHomards 7En revanche, je me suis appliquée pour le raccord dos, plus visible, et en toute modestie je trouve que j’ai assuré. 😀 Oui, parce que là tout le dos est en deux parties dans le prolongement de la fermeture Éclair. J’ai tellement foiré de raccords avant ça que je me permets de me la péter un peu, quand même.

BelladoneHomards 1

La jupe reste évasée sans prendre trop de place (pas comme certaines), je la trouve parfaite.

BelladoneHomards 5

J’ai aussi soigné les raccords au niveau des poches, que je trouve pas mal du tout. 🙂 On ne les voit pas, c’est le but…

Mais elles sont bien là !

BelladoneHomards 6

C’est teeeeeellement pratique, des poches sur une robe !

Patron

Belladone de Deer & Doe en taille 36, adaptée à ma morphologie suite à une toile.

Fournitures

  • Coton imprimé homards Michael Miller via Hawthorne Threads, mon fournisseur officiel de cotons amerloques.
  • Biais rouge maison dans une popeline unie.

Les plus du patron

  • Simple et sophistiquée à la fois.
  • Met bien en valeur un tissu raide et un imprimé fort.

Les moins du patron

  • Les explications sont succinctes (aucune info pour la pose du biais) et pas forcément très claires (pour le croisé du haut).
  • Emmanchures trop justes sur le devant.
  • Je trouve la taille trop haute pour moi (déjà rabaissée, voir ci-dessous).

Modifications

  • +1 cm de hauteur pour la ceinture.
  • +0,5 cm sur chaque côté ainsi que de part et d’autres du milieu dos (en rejoignant graduellement la ligne normale à 5 cm au-dessus et 5 cm au-dessous de la ceinture), donc +2 cm de largeur au total au niveau de la ceinture.
  • +1 cm de hauteur de buste (ajouté au-dessous de l’emmanchure).
  • Adaptation pour dos cambré : -2 cm de hauteur au milieu dos, selon la méthode de Couture Stuff ici.

Pour la prochaine

  • Rallonger le buste de 1 cm de plus, la ceinture me gêne encore un peu quand je suis assise.
  • Remonter les pinces de taille devant et les pinces poitrine de 1 cm.
  • Creuser le devant des emmanchures de 1 cm (ça me cisaille un peu quand j’avance les bras, genre quand je tape à l’ordinateur un moment).

En conclusion j’adore ma robe, qui répond à mes attentes. Je l’aurais sans hésitation achetée en magasin, mais je pense que j’aurais pu chercher longtemps une robe avec des homards ! 🙂 C’est tout l’intérêt de la couture, pas vrai ?

Le jour du mariage, j’étais à l’aise pour danser jusqu’au bout de la nuit ! 😀

Où l’on mesure toute l’étendue de mon retard

Eh oui, cette fois je ne peux pas tricher, un indice vous montre bien à quel point je suis en retard sur mes publications… Et encore, c’est pas le pire ! À ce train-là, je pense que vous découvrirez certaines cousettes de Lardon sur Paupiette…

Cette fois, c’est donc encore de l’hivernal que je vous présente, avec le pyjama de l’hiver dernier.

Alors je préfère tout de suite préciser que ce que vous voyez ici est la conséquence d’un accident capillaire dû à un mouvement intempestif de Lardon au pire moment. Je n’ai pas vraiment voulu lui faire la coupe Playmobil. Ça a repoussé depuis, mais ça a pris le temps.

Allez, tous ensemble : Peeeeetiiit Papaaaa Noëëëël…

Pyjama2014 4

Pour ce modèle, j’ai repris mon patron de haut de pyjama préféré, déjà vu ici et ici (oh mon dieu elle était si petite !). Pour le bas, j’ai voulu quelque chose de moulax pour éviter que ça remonte sous la couette, donc c’est un patron de legging légèrement élargi. J’avais déjà copié le patron pour deux leggings, j’ai choisi la facilité.

Pyjama2014 3

Je n’avais pas assez de bord-côte turquoise, donc j’ai opté carrément pour une touche de fuchsia à l’encolure.

Pyjama2014 2

Allez, une dernière photo qui ne sert à rien mais dont je n’oserai pas vous priver : l’atterrissage du saut.

Pyjama2014 1

Pas facile, la vie de mannequin ! Bien évidemment, Lardon ne s’est pas fait mal.

Haut

Modèle 34 « Toy Dog » du Ottobre 6/2011 en taille 104, qui correspond à du 4 ans.

Fournitures

Les plus du patron

  • Rapide à faire
  • Coupe parfaite, couvrante et près du corps

Les moins du patron

  • Toujours rien !

Modifications/Suggestions

  • Le bord-côte est cousu à la surjeteuse mais pas surpiqué
  • Pour les poignets,j’ai à nouveau d’abord surjeté le bord-côte pour faire un cercle, puis surjeté sur la manche toute faite

 

Bas

Modèle 26 « Ropina » du Ottobre 6/2012 en taille 104, qui correspond aussi à du 4 ans.

Fournitures

Les plus du patron

  • Simple et efficace, c’est mon nouveau patron officiel de legging !

Les moins du patron

  • Rien

Modifications/Suggestions

  • J’ai coupé le modèle avec des marges de 1,5 cm au lieu de 1 pour l’élargir, le jersey velours étant moins élastique que du jersey pour legging. C’est parfait comme ça !