Il fait chaud, sortez les manteaux !

Eh non, mon blog n’est pas à l’abandon ! Ça fait simplement un moment que j’avais perdu le chargeur de l’appareil photo, mais je viens enfin de me décider à en racheter un. J’ai déjà pas mal de matière pour mes articles suivants ! :)

Je vais commencer par rattraper un peu mon retard en vous présentant… le manteau de l’hiver dernier. Faut que je fasse vite si je veux pouvoir vous montrer les derniers vêtements d’été avant Noël, donc je vais enchaîner maintenant !

Cette année, j’ai voulu du douillet et du « sportswear » pour Lardon : j’ai cherché un manteau un peu plus décontracté que d’habitude et je l’ai doublé en fourrure doudou. Lardon a commandé une association de rose et de noir pour aller avec ses bottes d’hiver, et voilà le résultat :

Manteau1

Ce modèle a une forme boule originale et deux grandes poches à trésors.

Manteau2

Depuis quelques années, Lardon tient à avoir une capuche pour les petites pluies, et pour réchauffer ses oreilles je l’ai également doublée en fourrure.

Manteau3

Une simple fermeture Éclair devant et voilà  ! Lardon ne s’est pas plaint du froid cet hiver avec son nouveau manteau.

Manteau4

Patron

Modèle 24 « Talvileikki » du magazine Ottobre enfants 6/2012 en taille 104. Ça correspond bien à du 4 ans (on voit qu’il commence à être juste maintenant, Lardon commence la taille 110).

Fournitures

Les plus du patron

  • Un modèle sympa, original et bien pensé
  • Assez simple à faire pour un manteau

Les moins du patron

  • Les manches sont limites courtes par rapport au corps du manteau, vérifiez bien !
  • La capuche est juste, mais ça lui permet de bien tenir sur la tête pour protéger du vent. Par contre ça n’abrite pas les yeux de la pluie.
  • Instructions des manches pas assez détaillées (aucune explication pour le montage et imprécisions pour la bande de molleton, voir photo ci-dessous). Si on a déjà cousu ce genre de modèle, on s’en sort, sinon il faut compléter avec une autre source.

Modifications/Suggestions

  • Triplé en polaire pour bien tenir chaud (pas de triplure molletonnée)
  • Les instructions pour les manches mentionnant du molleton/rembourrage à fixer au bout sont très floues, du coup j’ai pris une photo une fois le mystère élucidé (polaire rose à la place du molleton) :

DSC_7738

J’adore le style surf psychédélique de ce manteau original et chaud !

« Hé moi aussi a veux a zupe ! »

Eh oui, comme je l’avais mentionné dans l’article sur la minijupe de Lardon, Paupiette a demandé à avoir une jupe comme celle de sa sœur. Et ce que Paupiette veut…

MiniPerle1

Elle était ravie de sa « zupe », qu’elle veut très souvent mettre.

MiniPerle4

Moins de raccords sur ce modèle, donc  j’ai moins galéré… sur ce point, en tout cas.

MiniPerle5

Paupiette commence à poser et à apprécier les séances photos…

MiniPerle6

Je n’ai pas mis de passepoil entre la ceinture et le corps de la jupe devant, le tissu étant déjà bien chargé. Pas de poches non plus, Paupiette ne s’en sert pas encore.

Bon, par contre on a du boulot pour lui apprendre à se tenir quand on porte une jupe…

MiniPerle8

Et les deux filles ensemble :

MiniPerle7

 

Patron

Modèle « Mini-perle » d’Ivanne S. version A sans poches, en taille 2 ans. Ça correspond bien à du 2 ans du commerce.

Fournitures

  • Velours milleraie imprimé hiboux Hilco via La Boîte à Malix (ils ne l’ont plus, mais il est en vente dans un autre coloris ici)

Les plus du patron

  • Un modèle simple visuellement mais avec des détails travaillés.
  • Couvre les tailles de 2 à 12 ans avec différentes variantes pour ne pas s’ennuyer.

Les moins du patron

  • J’ai vraiment galéré pour les plis, qui sont obliques et se chevauchent sur l’envers. Du coup c’est compliqué de savoir où plier exactement et de retomber pile sur la longueur de la ceinture devant. Vérifiez avant de bâtir !

Modifications/Suggestions

  • Rien, mais je n’ai pas fait les « finitions + » (donc ourlet simple et pas de passepoil pour cette version). C’est toutefois sympa d’avoir inclus ces instructions si on veut s’appliquer à fond. Étant pressée par Paupiette qui venait vérifier tous les jours si la jupe était prête, je suis allée au plus court (d’autant que cette jupe ne sera probablement portée que ce printemps).

Encore une jupette remplissant parfaitement le cotnrat, et un nouveau basique de ma collection de patrons !

 

 

Mini mini wawa

Après m’avoir demandé quelques « jupes qui tournent » ces dernières années, voilà que Lardon grandit et se met à rêver d’une mini-jupe droite de grande. Ça tombait bien : le dernier numéro d’Ottobre en contenait un dans sa taille, et je tiens à coudre un modèle au moins dans chacun de mes Ottobre. :) J’ai donc opté pour cette jupette Jeanie dans un tissu choisi par la demoiselle dans mon stock.

Jeanie1

Je sais, ce pull H&M est dingue. Décidément, ils savent y faire.

La jupe comprend une fausse braguette et deux poches à pli creux sur les côtés pour le style.

Jeanie3

 

Bien qu’elle soit assez étroite, la jupette n’entrave pas les mouvements.

 

Jeanie5

La jupette vide, où l’on aperçoit la fausse braguette et la surpiqûre du milieu devant.

Jeanie2

 

Une vue de plus près sur les poches à pli creux :

Jeanie4

 

Patron

Modèle 24 « Jeanie » du magazine Ottobre 1/2015 en taille 104 qui correspond à du 4/5 ans (Lardon porte du 5 ans).

Fournitures

  • Velours milleraie imprimé hiboux Hilco via La Boîte à Malix (ils ne l’ont plus, mais il est en vente dans un autre coloris ici)

Les plus du patron

  • Un modèle simple avec des détails sympas
  • Le rendu « jupe de grande »

Les moins du patron

  • Assez galère avec un tissu imprimé, les détails seraient plus mis en valeur avec un uni comme dans le magazine. Je n’ai même pas essayé de soigner mes raccords, franchement…

Modifications/Suggestions

  • Dos coupé en une partie pour éviter un raccord pourri de plus…
  • Bords du pli creux surpiqués pour plus de tenue

Voilà une petite jupe qui répond parfaitement aux attentes de Lardon ! Je reviens très vite pour vous montrer la version de Paupiette, qui a réclamé la même chose…

 

 

 

 

C’est Carnaval !

Eh bien, ça fait un bail ! Non non, je n’ai pas oublié mon blog, j’ai simplement déménagé après pas mal de travaux. J’ai donc pu enfin peindre mon bureau/salle de couture à mon goût, placer les prises comme je voulais pour mes machines, c’est le top ! Je vous montrerai ça quand ce sera terminé, j’ai encore quelques trucs de déco et rangement à faire. :)

Bref, j’ai donc pu reprendre la couture dans mon nouveau domaine, et vu l’époque, j’ai attaqué avec… Carnaval ! Bon, en fait j’ai attaqué avec un pantalon d’hiver vu le froid qu’il a fait, je le posterai après la séance photo. Oh, et j’ai aussi le manteau à montrer… Et le manteau de l’an dernier… Bon sang…

Donc, Carnaval. Comme chaque année, je m’y prends tôt : au moment de Noël, je commence à dire à Lardon de réfléchir à son costume pour avoir un bon délai. Elle n’a pas réfléchi longtemps : elle voulait être un chat. La vraie question, c’est comment ça se fait qu’elle n’ait encore jamais demandé ça… Bon, ça m’arrangeait cette histoire, vu que j’avais commandé spécialement un patron de combinaison intégrale déclinable en toutes sortes d’animaux. Patron que je n’ai d’ailleurs pas utilisé pour Lardon, mais pour Paupiette, qui me voyant terminer le costume de sa sœur, a décrété (je cite) : « Hé moi aussi a veux cotume ssat ! » Et ce que Paupiette veut…

Carnaval1

Étant un peu juste en minky noir, Paupiette est un chat bicolore aux pattes blanches (restant de micropolaire que j’utilise souvent en triplure). Les deux combinaisons sont à zip, celle de Paupiette a des manches raglan et celle de Lardon des manches traditionnelles.

Carnaval2

Pour les détails (intérieur des oreilles et coussinets), j’ai opté par souci de réalisme pour un similicuir rose. Lardon a des moufles en pattes de chat (prévues dans le patron), mais je me doutais que Paupiette ne les mettrais pas donc je n’en ai pas fait. En fait il y avait des moufles intégrées aux manches dans le patron, mais je les ai coupées pour réduire la longueur des bras.

Carnaval4

J’ai fait pour Paupiette une taille 1 an McCall pour du 18 mois/2 ans car je sais qu’ils taillent très grand, mais elle flotte encore pas mal dedans… J’ai d’ailleurs rajouté les élastiques aux manches et aux chevilles pour que ça ne retombe pas sur ses mains et ses pieds.

Le patron de la queue de Paupiette est courbé, c’est marrant et ça évite qu’elle tombe toute droite comme celle de Lardon, je trouve que c’est une bonne idée.

Carnaval3

Vu que je ne suis pas équipée en maquillage pour enfant, j’ai fait ça au Chanel, Urban Decay et Lancôme. Eh ouais, c’est du chat chic ça Madame ! :)

 

Costume de Lardon

 

Patron

Base modèle 141 du magazine Burda Style de janvier 2014 en taille 104 (en vente en ligne ici), modifié en version chat (c’était un lion). Ça correspond à du petit 5 ans (paraît que « ça tire quand [elle] marche à quatre pattes »…).

Fournitures

Les plus du patron

  • Une jolie coupe pas trop large
  • Un résultat très chouette, bien fini (la capuche a notamment une forme seyante et pratique)
  • Super idée des moufles à coussinets

Les moins du patron

  • La méthode étrange de fixation de la queue : on laisse une zone non cousue lors de la couture du milieu dos, puis on y glisse la queue à la fin avant de terminer la couture…

Modifications/Suggestions

  • Oreilles redessinées en chat, non froncées à la base et entoilées avec de l’entoilage rigide au lieu d’être fourrées (parce que les oreilles de chat, c’est plat et rigide, c’est tout !)
  • Suppression de la crinière et de la touffe de la queue du lion
  • Appliqués simples en similicuir pour plus de réalisme (point droit, puisque ça ne s’effiloche pas)
  • Queue fixée directement dans la couture milieu dos

Une excellente base de costume animalier pour enfant, simple et sans souci ! Décidément, à chaque fois que je fais un modèle Burda, c’est impeccable.

Pour information, le costume Némo du Carnaval 2014 venait de ce même numéro, qui est donc bien rentabilisé !

 

Costume de Paupiette

Patron

McCall 6181 version C (tigre) en taille 1 an qui correspond à un bon 2 ans du commerce… Ça va, je connais les marques américaines pour enfant donc j’avais prévu le coup en comparant avec un pyjama !

Fournitures

Les plus du patron

  • Une bonne base de costume animalier là aussi, à modifier comme on veut
  • Les mitaines intégrées auraient été une bonne idée sur un enfant plus grand : là, je savais que Paupiette ne voudrait pas les mettre donc je les ai coupées sans hésitation pour raccourcir les bras
  • Capuche couvrant le cou, fermée par des scratchs : utile par temps froid !
  • La queue est en « zigzag », ce qui fait qu’elle ne pendouille pas comme la queue droite du costume de Lardon, c’est plus joli et ça traîne moins

Les moins du patron

  • Taille très grand (notamment au niveau des bras)
  • Queue fixée en points glissés à la fin… Le truc qui tient 5 mn avec des gosses qui vont passer leur temps à tirer dessus !

Modifications/Suggestions

  • Oreilles légèrement redessinées (plus larges à la base) et entoilées avec de l’entoilage rigide au lieu d’être fourrées
  • Similicuir dans les oreilles pour plus de réalisme
  • Bras raccourcis : coupés 2 cm avant les mitaines
  • Élastiques aux poignets et aux chevilles pour éviter que les manches et jambes un peu longues dépassent et gênent les mouvements
  • Pas de scratch pour fermer la capuche : j’étais charrette, il était minuit et c’était pour porter chez Nounou, au chaud
  • Queue fixée en sandwich lors de la couture milieu dos

En résumé un bon patron, mise à part le coup de la queue que je trouve vraiment mal pensé. Je le garde pour d’éventuels autres costumes « combinaison intégrale » !

La robe de Scarlett

Un jour, en passant par hasard (genre) chez Toto Lyon, je suis tombée en arrêt sur un rouleau de tissu pas encore mis en rayon : un genre de molleton fin/jersey épais/interlock magnifique imprimé de petits chats dans les tons écru, marron et noir. J’étais certaine qu’il plairait à Lardon, donc j’en ai pris un mètre sans savoir ce que j’allais en faire. Il a d’ailleurs dormi dans mon placard un moment.

Quelques mois plus tard, je tombe sur une photo qui me laisse pantoise :

scarlett-johansson-mango-ad-spots

Scarlett Johansson dans une publicité Mango, qui porte une robe faite avec mon tissu ! Du coup, je me suis dit : si Scarlett peut le porter en robe, Paupiett(e) le peut aussi ! En plus elle a viré blonde récemment.

Chats1

Elle assure grave, non ? Pour l’encolure, j’ai utilisé un bord-côté turquoise qui donne une petite touche de couleur.

Chats2

Les manches sont kimono/chauve-souris jusqu’au coude, puis resserrées en manches normales ensuite, ce qui donne un petit effet « gigot ».

Chats3

Oui, Paupiette adore coller ses petits mains sales (voire sa bouche) sur la porte du four. C’est le problème des portes froides : les enfants ne s’en méfient pas.

Patron

Modèle 3 Talvikki du magazine Ottobre 6/2012 en taille 80. Ça correspond bien à du 18 mois, voire 2 ans.

Fournitures

  • Sweat/interlock Toto Lyon

Les plus du patron

  • Un modèle simple et rapide mais avec de jolis détails
  • Coupe ample, confortable pour les petits (le tombé du tissu fait que ça ne fait pas montgolfière pour autant)

Les moins du patron

  • Les surpiqûres au niveau des empiècements peuvent être compliquées à faire sur un tissu fin ou très extensible.

Modifications/Suggestions

  • Assemblage à la surjeteuse
  • Pose du bord-côte de l’encolure à la surjeteuse en une seule étape (en double)
  • Ourlets à l’aiguille double

En résumé, une petite robe jolie et confortable, idéale pour les petits !

Morzine, 1978

Eh non, je ne me lasse pas de faire revivre les pires meilleures heures de la mode à mes enfants. Pas encore. Et j’ai quelques autres idées sous le coude.

Pour l’heure, je vais vous présenter un pull à col roulé cousu l’hiver dernier, juste après le Megève, 1982 de Paupiette. J’avais eu la chance de tomber sur un autre tissu du même genre (bon ok, j’avais cherché) et je m’étais donc dépêchée de rendre la pareille à Lardon, en ajoutant un col roulé pour parfaire le look.

ColRoule2

Vous voyez bien qu’elle a l’air ravie ! Les photos sont prises cette année, donc il est tout pile à la bonne taille et n’ira pas un hiver de plus.

ColRoule4

Voua aurez peut-être reconnu le pantalon de Charles Ingalls, particulièrement assorti.

ColRoule5

Si vous aussi vous adorez ce tissu, sachez qu’il n’est plus en vente chez Buttinette :( MAIS je vous en conseille un autre dans la même veine sur lequel je louche fortement… Je cherche un modèle avec des rennes qui sautent en ligne, mais je ne trouve pas. Il y a bien celui-là, mais c’est pas pareil en jersey…

Patron

Modèle 7 du magazine Ottobre 3/2005 en taille 98. Ça correspond bien à du 3-4 ans.

Fournitures

Les plus du patron

  • Super modèle de pull à col roulé basique
  • Existe aussi avec des fermetures à glissière au col pour faciliter l’enfilage (ce qui est plutôt bien vu, voir ci-dessous)

Les moins du patron

  • Ma maille n’étant pas très extensible, le col était trop petit.

Modifications/Suggestions

  • J’ai dû découdre et recoudre le col en réduisant les marges de couture pour l’élargir, Lardon ne pouvait pas passer la tête. Vérifiez bien avant le montage !
  • Réalisé à la surjeteuse, ourlets à l’aiguille double.

Un pull idéal pour les journées d’hiver bien froides ! J’en referai certainement un sur le même patron cette année.

Jean Flashdance

Le précédent jean Funky Boy de Lardon étant passé dans le stock de Paupiette depuis peu, il fallait en confectionner un autre. Fan de ce patron Ottobre, j’ai tout simplement repris le même en plus grand, en modifiant les poches et en remontant le dos pour régler le problème récurrent du « sourire du plombier ». J’ai aussi intégrer un élastique réglable dans la ceinture dos, Lardon étant très mince.

Tout s’annonçait pour le mieux, j’étais en confiance. Et une fois de plus, j’ai fait l’erreur de demander à Lardon comment elle voulait son nouveau jean. La réponse n’a pas tardé : « avec des étoiles, des cœurs et des lunes roses ! »

Bon. Ce qu’il ne faut pas faire, quand même.

FunkyBoy1

Comme je m’y attendais, la coupe est impeccable et Lardon adore son jean (elle avait intérêt).

FunkyBoy3

Bon, elle m’a quand même fait remarquer qu’il n’y avait qu’une lune et qu’elle était verte, mais je lui ai fait remarquer que la lune, en vrai il n’y en a qu’une. C’est tout. Et puis les surpiqûres roses ont contribué à rattraper l’impair.

FunkyBoy4

Avec les poches réduites et remontées, ça tombe bien, ça va. J’aurais presque pu les remonter encore un peu, à cheval sur la couture de l’empiècement, mais ça me va quand même.

FunkyBoy2

 

Patron

Modèle 21 Funky Boy du magazine Ottobre 4/2012 en taille 98, longueur 104. Ça correspond au 4 ans du commerce.

Fournitures

  • Ancien jean de Papa (d’où le « Regular » qu’on aperçoit à l’intérieur de la ceinture), fermeture à glissière comprise
  • Chute de tissu de la blouse d’écolière pour le biais des poches

Pour les plus, les moins et les modifications apportées, je vous renvoie au premier exemplaire !

Juste une modification de plus : j’ai remonté le dos au niveau de la fourche de 1,5 cm en suivant les indications de Coupe Couture (cas 7, juste le haut). Pour la fermeture, j’ai cette fois utilisé une pression résine couleur bronze pour simuler un bouton métallique.

All shook up

Depuis toute petite, Lardon est fan d’Elvis : elle le reconnaît en photo, reconnaît sa voix et adore le voir danser (faut dire qu’ils ont en commun le goût des vêtements improbables à paillettes). Du coup, ça fait un moment qu’elle me demandait un « t-shirt Elvis » (disons que c’était juste après le t-shirt Stitch dans la liste de ses priorités). Étant donné qu’il lui fallait un sous-pull uni pour mettre sous les robes d’automne/hiver, j’ai décidé d’en profiter pour accéder à sa demande en testant un patron Ottobre qui me faisait de l’œil depuis longtemps. Mission accomplie !

Tippy 3

Vous reconnaîtrez le pantalon de Charles Ingalls en guest-star.

Tippy4

Lardon maîtrise déjà très bien les mouvements d’Elvis.

Tippy1

De dos, ce beau jersey souple a un tomber au top.

Tippy2

 

Patron

Modèle 24 Tippy du magazine Ottobre 6/2008 en taille 104. Ça correspond au 4-5 ans du commerce.

Fournitures

  • Jersey mauve très doux de mon stock (et je l’ai depuis un bail, puisque j’avais déjà foiré un t-shirt pour Lardon avec quand elle avait 2 ans)
  • Flex Happyflex avec un modèle vectorisée à partir d’une image trouvée via Google, placé suffisamment bas pour ne pas être visible sous une robe chasuble

Les plus du patron

  • Basique mais féminin avec son col boutonné et ses fronces devant
  • Les instructions commencent par la « difficulté » (les boutonnières du col sur jersey), du coup une fois cette étape passée tout roule !

Les moins du patron

  • Il taille un peu grand (du 4 ans ça aurait dû être vraiment pile-poil, là Lardon a un peu de marge en largeur, notamment)

Modifications/Suggestions

  • J’ai fait les fronces du col « à l’ancienne » (fils de fronces) et pas à l’élastique transparent comme préconisé (parce que c’est merdique ce truc, voilà)
  • Ourlets réalisés à l’aiguille double spéciale tissu stretch, comme à mon habitude

Au final Lardon adore son sous-pull et je trouve qu’il remplit parfaitement sa fonction de basique à mettre sous une robe chasuble, tout en étant quand même sympa seul grâce au flex. Un modèle à refaire et à conseiller !

Minneapolis, 1890

C’est assez rétro pour vous ?

Quand Charles Ingalls va à la ville, souvent à Minneapolis, il met son plus beau pantalon. Un beau lainage gris, des pinces, des plis devant, une ceinture en pointe derrière pour y attacher ses bretelles du dimanche et il assure ! C’est en pensant à lui que j’ai confectionné le premier pantalon d’hiver 2014 de Lardon.

PicMonkey Collage

Avec le maillot de corps un peu débraillé, Lardon est parée pour aller couper du bois sur la route de Minneapolis.

DSC_7628

Comme d’habitude chez Ottobre, les poches arrière sont bieeen trop grandes et bieeeeen trop basses. Contrairement à mon habitude, je n’ai pas pensé à les modifier. Ce sont donc des poches de cuisses.

DSC_7627

Le petit rappel orange de la doublure de ceinture sur les fonds de poches et les boutons des poches arrière.

DSC_7626

 

 

Patron

Modèle 18 Arnold du magazine ottobre 6/2013 en taille 98, longueur 104. Ça correspond bien au 4 ans que porte Lardon, mais la ceinture est encore large.

Fournitures

Les plus du patron

  • Un look rétro au top ! J’ai même fait les plis devant au fer, pour en rajouter une couche…
  • Belles finitions intérieures avec la ceinture doublée de coton.

Les moins du patron

  • Les poches sont trop grandes et trop basses comme d’habitude, il faudrait les remonter de facilement 5 cm.
  • C’est censé être du 3 ans, donc ça taille grand en largeur. J’ai dû retirer encore 0,5 cm de chaque côté à la ceinture malgré la taille en-dessous.

Modifications/Suggestions

  • Comme à mon habitude, j’ai monté endroit contre endroit l’extérieur de la ceinture puis fixé l’intérieur replié par une surpiqûre. Je trouve ça plus propre, quand on fixe l’extérieur uniquement par la surpiqûre finale le bord rebique un peu.
  • Réduisez la taille en largeur si votre enfant est mince comme Lardon ! (si vous devez resserrer à la taille les pantalons du commerce)

Au final je suis ravie de ce pantalon donc j’adore le look original (en 2014 en tout cas) et Lardon est conquise par la douceur du tissu. Il lui tiendra bien chaud cet hiver !

Sous les jupes des filles…

… il y a des froufrous ! Et quand je suis tombée sur cet adorable patron de jupette à jupon dans le dernier hors-série printemps-été spécial enfants de Burda, j’ai craqué ! Du vichy, de la dentelle, du froufrou et un nœud : j’ai pensé que je pourrais la vendre à Lardon, qui demandait contre toute attente des jupes depuis peu. Ça a marché, et je l’ai laissée choisir le tissu et les boutons (en orientant légèrement son choix quand même).

Cette jupe, ça fait déjà quelques semaines qu’elle est cousue, mais Lardon persistait à faire sa mauvaise tête… jusqu’à ce que je lui fasse du chantage au Kiabi : « si tu ne veux pas faire les photos, je ne te coudrai plus rien et je t’achèterai des habits nuls chez Kiabi ». L’ombre menaçante d’une vie sans tenues sur commande l’a finalement convaincue de coopérer. J’ai donc enfin eu droit à ma séance photos :

DSC_7611

La jupette a des petites poches adorables, avec revers que j’ai bordés de croquet jaune et boutons fantaisie. Forcément, avec l’imprimé elles passent un peu inaperçues…

DSC_7613

Porter une jupe à fanfreluches n’empêche pas de faire le singe…

La ceinture étant fermée par un zip au dos, elle n’est pas élastiquée, ce qui donne un effet très chic.

DSC_7617

Sur la photo du modèle, les liens sont noués sur le devant, un peu décentrés, mais je préfère les nouer au dos pour ne pas cacher (encore plus) les poches.

DSC_7614

Gracieuse cette pose, non ? En fait, Lardon vient de marcher pieds nus dans une crotte de chien.

Allez, une petite dernière pour les détails :

DSC_7657

Patron

Jupe 149 du magazine Burda Style de mai 2012 ou 635 du Hors-série Burda Style 50 (enfants printemps-été 2014), patron disponible en version numérique ici. Taille 98 pour du 4 ans, ça colle en longueur mais trop large à la taille.

Fournitures

Les plus du patron

  • Des détails vraiment adorables
  • Une méthode propre pour les finitions (à part peut-être les liens à nouer qui ne sont pas doublés et donc pas réversibles en théorie)

Les moins du patron

  • Ça taille vraiment grand à la taille (j’ai dû bricoler deux pinces de part et d’autre du zip du dos pour retirer environ 4 cm de ceinture au total)
  • Quelques imprécisions dans les instructions, mais ça reste compréhensible (pour du Burda, c’est très clair)
  • Le sens de montage du jupon n’est pas clair : j’ai placé les couture entre la jupe et le jupon pour que la jupe soit aussi jolie de l’intérieur, mais finalement il aurait mieux valu que les coutures soient en-dessous. Si la jupe remonte un peu, on voit la couture qui tient la dentelle. Enfin c’est vraiment si Lardon est assise avec la jupe chiffonnée, ça ne remonte pas en mouvement.

Modifications/Suggestions

  • Vérifiez bien la ceinture sur le modèle avant de la monter : avec une ceinture non élastiquée, ça doit tomber pile !)
  • J’ai adapté la hauteur du ruché du jupon à mon galon de dentelle (Burda prévoit un galon de 1,5 cm, le mien faisait 4) : pensez-y pour que la dentelle dépasse juste de la jupe.
  • J’ai remplacé le passepoil par du croquet, je voulais tester. :)