JE COUDS MA GARDE-ROBE CAPSULE – MARS

Aïe aïe aïe… Deuxième mois d’engagement sur le projet Je couds ma garde-robe capsule 2017 de Clo et j’avais déjà du retard… Suite à un mois de février particulièrement chargé (et court !), j’ai terminé mon projet de février début mars. Vous le verrez bientôt, il faut encore faire la séance photo ! Du coup, pour me rattraper, j’ai enchaîné directement avec mon projet du mois de mars… ou plutôt d’août, d’après mon planning : le haut jersey ! C’était plus rapide à faire que la Carme prévue pour mars…

J’avais initialement prévu un haut Burda à col bénitier pour la catégorie haut en jersey, mais j’avais depuis admiré les réalisations du t-shirt à encolure carrée Wanted de Vanessa Pouzet. Il est tellement flatteur ! Malheureusement, j’ai eu quelques déboires… à commencer par un problème de taille : trop petit ! J’ai pourtant utilisé ma taille habituelle, qui correspondait bien à mes mensurations dans le tableau des tailles. 😦

Excusez la couleur, j’ai dû pas mal retoucher la photo, très sombre.

On voit bien sur cette photo que l’encolure tire, que tout est très, très moulant, et surtout que la couture d’épaules est mal placée et devrait être décalée de deux bons centimètres vers l’extérieur. Alors autant j’ai les épaules carrées puisque je suis « toute en os », autant je ne pense pas avoir une carrure de nageuse olympique. 🙂

Cette fois, j’ai joué avec les retouches « maquillage », parce que j’ai le droit et j’avais envie. 🙂 Je précise d’ailleurs, tant qu’on parle retouche, que j’ai les abdos contractés à fond sur toutes les photos, bien évidemment.

J’ai opté pour la version à manches rétro, et pour le coup j’adore : c’est parfait quand, comme en ce moment, il fait un peu chaud pour les manches longues et un peu froid pour les manches courtes. Je trouve cette longueur très jolie, et de toute façon je retrousse souvent mes manches longues, donc c’est beaucoup mieux. 🙂 La couleur est assez réaliste ici.

Encore un souci qu’on voit un peu sur cette photo : la bande d’encolure dos bâille légèrement, je ne sais pas trop pourquoi. L’encolure est peut-être un peu haute à cet endroit ? Il aurait fallu courber la ligne haute du dos ? C’est bizarre, je pourrais pincer 2 cm de surplus sur la bande d’encolure, mais à côté de ça la carrure du dos est bien trop juste. Avec une taille de plus, le dos sera moins tiré, donc je me dis que l’encolure tombera peut-être mieux…

Comme je suis une feignasse, j’ai fait tous les ourlets à la surjeteuse (un tuto ici). Je m’étais déjà suffisamment embêtée avec l’encolure à la machine à coudre, donc fallait pas trop me chercher non plus, à ce moment-là. 🙂 Franchement, je trouve ça honteusement facile et très joli, donc je ne suis pas prête de retenter un ourlet machine sur un jersey fin !

Patron

T-shirt Wanted de Vanessa Pouzet en taille 36 avec manches « rétro ». Trop petit, il me faudrait le 38 ! Il est très rare que j’aie besoin du 38, donc ça taille quand même très petit (quand je vois que le patron commence à la taille 32, je pense qu’il conviendrait sans problème aux jeunes ados).

Fournitures

  • Jersey « basic » Buttinette de couleur entre turquoise et émeraude (mais il s’appelle « turquoise »). Je prends souvent ce tissu, pas cher et très agréable à coudre et à porter. Il est d’épaisseur moyenne et très stable.

Les plus du patron

  • Encolure très flatteuse
  • Basique chic
  • Toutes les longueurs de manches dont on peut avoir besoin !

Les moins du patron

  • Taille vraiment petit, surtout niveau carrure
  • L’encolure est quand même fastidieuse : mes angles ne sont pas parfaits, et j’avais des trous aux coins, que j’ai dû reprendre. L’usage du point droit pour le montage de la bande d’encolure fait que le tissu gondole un peu à plat (mais pas porté, vu que l’encolure est étirée). Je vais devoir m’entraîner !

Modifications/Suggestions

  • Choisir une taille au-dessus et vérifier la carrure
  • Bâtir toute la bande d’encolure avant couture pour éviter les trous aux angles

 

Pour conclure, j’adore l’idée du patron et je suis prête à retenter l’encolure pour  parvenir à la maîtriser, mais je suis très déçue par ce souci de taille. J’ai dû refaire toutes les coutures de montage au point extensible de la machine à coudre pour éviter que le surjet ne se voit aux points les plus étirés (notamment les coutures de côté). Je porte quand même mon t-shirt, qui est très confortable, mais je sais qu’il n’est pas très esthétique en l’état. En revanche, il est parfait sous un pull échancré, son côté moulax le rendant très discret, avec un petit flash de couleur à l’encolure. 🙂

Allez Wanted, je te pardonne ! On se revoit très vite en taille 38 !

Publicités

Le t-shirt rêvé

Vous l’avez aperçu dans l’article sur la jupe aux chats, ce petit t-shirt ! Lardon me réclamait depuis un moment un t-shirt. Pour aller avec ses pantalons du moment, je tenais à ce bleu turquoise de mon stock : j’ai donc fait ce qu’il fallait pour lui vendre grâce à la participation de ma chère Silhouette Portrait. Lardon a l’air extatique, non ?

DSC_7656

Pour créer un flex de Stitch, j’ai tout bêtement converti un coloriage trouvé via Google Image : une fois votre recherche saisie, dans Outils de recherche, paramétrez le type sur « Dessins au trait » et la couleur sur « Noir et blanc » pour ne conserver que les images pouvant (a priori) être converties facilement par le logiciel fourni avec la machine.

Je voulais un peu de féminité dans ce t-shirt, j’ai donc opté pour un modèle japonais orné de manches ballons, de fronces sur le devant de l’encolure et d’une fente à liens à nouer dans le dos.

DSC_7651

 

J’aime beaucoup le tomber de ce jersey fin très fluide. Sur ces photos, Lardon porte la jupe de Boucle d’or et un legging qui ne mérite pas un article, le modèle 26 Ropina d’Ottobre 6/2012 en taille 98. Le patron du legging est parfait, mais comme il date de l’an dernier, il est un peu court maintenant.

DSC_7646

Patron

T-shirt a du livre japonais Petites Filles Modèles (279-fr chez les Japan Couture Addicts) en taille 100. C’est parfait pour du 4 ans.

Fournitures

  • Jersey turquoise fin Toto
  • Flex Happyflex avec un modèle vectorisé à partir d’un coloriage trouvé via Google

Les plus du patron

  • Simple mais très féminin

Les moins du patron

  • Le biais en jersey très souple est un peu difficile à poser à l’encolure (j’ai surpiqué à l’aiguille double)

Modifications/Suggestions

  • Bandes des manches et du bas posées en étirant à la surjeteuse pour resserrer sans devoir faire des fronces à la main (ce qui était la méthode indiquée, mais sur du jersey merci !)

J’ai pris quelques autres modèles en photos le jour de cette séance, donc j’ai quelques articles tout prêts ! À bientôt !

Égoïsme ou le Plantain

Oui, égoïsme, parce qu’enfin j’ai pris le temps de coudre pour moi ! Bon, le temps, ça m’a pris seulement deux jours… mais quand même ! J’ai un nouveau haut que j’adore et qui rivalise facilement avec mes préférés du commerce. 🙂

Tout a commencé avec la sortie d’un patron gratuit (mais oui !), le Plantain, chez Deer & Doe. Alors bien sûr, des patrons de t-shirt pour femme, j’en ai plein mes Burda, mais là le côté PDF à imprimer + marque dont j’adore le style + réas à foison pour voir ce que ça donne sur toutes sortes de couturières, ben c’était tentant ! Quand en plus, un défi Plantain a été lancé, j’ai foncé. J’avais acheté en double à quelques semaines d’intervalle un métrage « adulte » de jersey turquoise (oui bon, ça arrive !) donc je me suis dit qu’au pire, j’aurais toujours l’autre coupon.

J’ai opté pour les manches 3/4, vu qu’avec des manches longues de toute façon je passe mon temps à les remonter (et les manches courtes bon, c’est pas pour tout de suite…). L’encolure ronde est bien dégagée, ce que je trouve très féminin.

Plantain1

J’avais un peu peur du devant, qui était « flou »  sur les photos de la boutique. C’est top pour camoufler un petit ventre (et très confortable), mais sur moi j’ai l’impression que je m’y « perds » un peu. C’est le seul point que je modifierai peut-être la prochaine fois, je suis assez partagée sur le résultat.

(où l’on fait trop sa pouffe)

Plantain2

/mode pouffe off

Enfin au final en mouvement ça ne se voit plus trop (je commençais à trouver la séance photo un peu longue là, donc je me suis occupée en tournant…)

Plantain3

D’ailleurs je ne sais pas comment fait Éléonore mais ce modèle drape superbement dans le dos : je suis assez cambrée et le dos du t-shirt pose joliment à ce niveau, ce qui n’est pas le cas avec mes autres hauts flous autour de la taille.

Plantain5

Et puisqu’on les aperçoit, j’en profite pour vous montrer ma petite touche perso : n’étant pas fan des coudières en général, j’ai opté pour des ovales en flex en forme de coudières, dorés qui plus est. J’adore le résultat, c’est ma petite fierté ! Le modèle vient du Silhouette Store (à la base c’est un cercle que j’ai étiré aux dimensions des coudières normales), puisque oui, j’ai fini par craquer pour une Silhouette Portrait suite à une promo. 🙂 Vous verrez donc d’autres personnalisations à base de flex, j’en ai déjà fait quelques unes.

Plantain6

Et voilà ce que ça donne « au repos » :

Plantain6

(Je m’aperçois que ma seule photo calme de dos est pourrie, mais bon, c’est plus pour voir l’impression d’ensemble avec les coudières)

Patron

Plantain de Deer & Doe en taille 36, qui correspond bien à un 36 du commerce (genre Camaïeu). Il est un peu juste niveau poitrine pour l’instant, c’est pour qu’il soit impec après la fin de l’allaitement de Paupiette. 🙂

Fournitures

Les plus du patron

  • Simple et efficace
  • Flou autour du ventre
  • Plusieurs longueurs de manches
  • Et c’est gratos ! 🙂

Les moins du patron

  • Flou autour du ventre, ce qui est donc un plus ou un moins selon le goût de chacune
  • J’avoue avoir un peu galéré au montage des feuilles du patron : tout ne tombait pas parfaitement. Bon, apparemment j’ai réussi à m’en sortir !

Modifications/Suggestions

  • Je n’ai pas surpiqué l’encolure… ou plutôt si, à l’aiguille double, mais je n’aimais pas le résultat et j’ai donc tout enlevé. Vu la forme de la bande d’encolure, elle ne risque pas de se retourner.
  • J’ai fait aussi tous les ourlets à l’aiguille double spéciale tissus stretch, écartement 4 mm, ce qui m’a permis d’obtenir un résultat très pro. Je suis vraiment ravie de cette aiguille, si vous galérez avec le jersey il vous la faut !
  • Le montage est fait à la surjeteuse et les coutures renforcées avec un point « tricot extensible », qui semble presque droit mais est en fait un très petit zig-zag sur ma machine. En fait grâce à ce point j’aurais pu me passer de ma surjeteuse, pourtant mon jersey est souple et même pas mal « mou » !

En résumé, des tas de possibilités en vue avec ce super basique ! J’ai déjà prévu d’en refaire plusieurs. Alors qu’est-ce qu’on dit ? Merci Deer & Doe ! 🙂