Bermuda de moussaillon

Les robes, les froufrous et le rose pâle, Lardon et moi, on adore. Mais parfois, dans la vie, on a besoin d’une tenue pour courir, sauter et se rouler dans l’herbe. Personnellement, ça ne me dérange pas qu’elle se roule dans l’herbe en belle robe, mais c’est sûr que pour grimper dans les cabanes de l’aire de jeux, ce n’est pas le plus approprié. J’ai donc décidé de faire pour elle un petit bermuda quand même assez chic et sympa, mais résistant.

J’avais dans mon sac « à recycler » un très joli pantacourt marin en tissu épais type jean à fines rayures blanches et bleu marine. Malheureusement, il a toujours été un peu grand et au final je ne l’ai porté qu’une fois, ce qui a suffit pour réaliser qu’il était vraiment trop grand. Il a donc été joyeusement sacrifié.

Avec un joli tissu comme ça, j’y suis allée à fond dans le style marin en utilisant 4 bouton très nautiques (voir plus bas).

Ce petit bermuda a une longueur parfaite, il couvre juste les genoux pour bien les protéger.

Il a aussi des poches : une petite devant pour les tout petits trésors et deux cachées dans l’empiècement dos pour les grands secrets…

J’ai joué avec le sens des rayures en les plaçant à l’horizontale au niveau du « pont » et de la petite poche :

Une petite dernière pour la route :

Les boutons, une poche cachée et la mini-poche plaquée de devant (je n’avais pas encore coupé les petits fils).

Patron

Bermuda habillé du livre Vêtements faciles filles & garçons (329-fr chez les Japan Couture Addicts) en taille 90 pour du 2 ans. La taille est parfaite !

Fournitures

  • Coton épais à rayures récup d’un pantacourt marin Etam
  • Boutons métalliques type laiton de ma mercerie de quartier

Les plus du patron

  • Chic et décontracté à la fois (je n’aurais pas cru un jour faire un bermuda à Lardon)
  • Simple à faire pour un rendu super
  • Jolies finitions
  • Près du corps comme j’aime !

Les moins du patron

  • Rien, vraiment !

Modifications/Suggestions

  • Je vais devoir réduire l’élastique de ma ceinture, c’est habituel pour Lardon mais d’habitude sur les patrons japonais ça va.
Publicités

Philly en 2011

Eh oui, l’an dernier avec Lardon nous sommes allées à Philadelphie… Enfin, dans nos têtes en tout cas ! 🙂 Les couturières savent bien de quoi je vais parler, puisque cette petite jupe plissée C’est Dimanche a de nombreux adeptes. Je ne vous l’ai encore jamais montrée, mais j’en ai déjà réalisé deux : une pour l’été pour Lardon, et une pour l’hiver pour une petite fille dont la maman avait craqué sur la première. 🙂

Bref, cette adorable petite jupe a donc une adepte de plus, je l’adore et Lardon l’a beaucoup mise ! Elle lui va encore largement cette année, mais Mademoiselle a décidé qu’elle n’aimait plus les jupes… Elle ne veut que des shorts ! 😦

Ce petit chapeau est un modèle Ottobre dont je vous reparlerai dans un prochain article spécial « chapeaux ».

Sur ces photos, Lardon a 18 mois, et la jupe est en 2 ans (voir plus bas pour les détails).

On a osé emmener cette jupette si chic au zoo ! Mais on n’est jamais trop chic, pas vrai ?

Lardon adore les animaux, comme on peut le voir…

En fait elle adoooooore les animaux ! Là, c’est de l’amour vache ! Enfin, chèvre…

Version hiver pour la petite Wendy qui avait 9 mois (même taille en raccourcissant un max l’élastique de la taille) :

Patron

Jupe Philadelphie de C’est Dimanche version « pattes de boutonnage », taille 2 ans avec longueur en 4 ans pour une minette de 18 mois (va toujours à la minette de 2 ans et demi).

Fournitures

  • Coton fleuri vert chartreuse acheté sur La Chakra mais je ne trouve plus le designer (j’ai envie de dire Alexander Henry) ni le nom… Vous l’avez déjà vu sur Hortense la girafe ici.
  • Passepoil rose fuchsia de ma mercerie de quartier
  • Boutons rose fuchsia idem
  • Lainage à carreaux fuchsia Toto pour la version de Wendy, déjà vu ici.

Les plus du patron

  • Super rendu, très chic et soigné avec le passepoil.
  • Assez simple à faire, un bon basique.
  • Explications limpides et en image de C’est Dimanche !

Les moins du patron

  • C’était mon premier passepoil, donc forcément j’ai un peu galéré mais moins que je le pensais.
  • Un peu courte, mais j’avais déjà repéré ça donc j’ai pu directement couper la longueur 4 ans.

Modifications/Suggestions

  • Vérifier si la longueur convient selon ce qu’on veut.
  • En faire des TAS !