All shook up

Depuis toute petite, Lardon est fan d’Elvis : elle le reconnaît en photo, reconnaît sa voix et adore le voir danser (faut dire qu’ils ont en commun le goût des vêtements improbables à paillettes). Du coup, ça fait un moment qu’elle me demandait un « t-shirt Elvis » (disons que c’était juste après le t-shirt Stitch dans la liste de ses priorités). Étant donné qu’il lui fallait un sous-pull uni pour mettre sous les robes d’automne/hiver, j’ai décidé d’en profiter pour accéder à sa demande en testant un patron Ottobre qui me faisait de l’œil depuis longtemps. Mission accomplie !

Tippy 3

Vous reconnaîtrez le pantalon de Charles Ingalls en guest-star.

Tippy4

Lardon maîtrise déjà très bien les mouvements d’Elvis.

Tippy1

De dos, ce beau jersey souple a un tomber au top.

Tippy2

 

Patron

Modèle 24 Tippy du magazine Ottobre 6/2008 en taille 104. Ça correspond au 4-5 ans du commerce.

Fournitures

  • Jersey mauve très doux de mon stock (et je l’ai depuis un bail, puisque j’avais déjà foiré un t-shirt pour Lardon avec quand elle avait 2 ans)
  • Flex Happyflex avec un modèle vectorisée à partir d’une image trouvée via Google, placé suffisamment bas pour ne pas être visible sous une robe chasuble

Les plus du patron

  • Basique mais féminin avec son col boutonné et ses fronces devant
  • Les instructions commencent par la « difficulté » (les boutonnières du col sur jersey), du coup une fois cette étape passée tout roule !

Les moins du patron

  • Il taille un peu grand (du 4 ans ça aurait dû être vraiment pile-poil, là Lardon a un peu de marge en largeur, notamment)

Modifications/Suggestions

  • J’ai fait les fronces du col « à l’ancienne » (fils de fronces) et pas à l’élastique transparent comme préconisé (parce que c’est merdique ce truc, voilà)
  • Ourlets réalisés à l’aiguille double spéciale tissu stretch, comme à mon habitude

Au final Lardon adore son sous-pull et je trouve qu’il remplit parfaitement sa fonction de basique à mettre sous une robe chasuble, tout en étant quand même sympa seul grâce au flex. Un modèle à refaire et à conseiller !

Minneapolis, 1890

C’est assez rétro pour vous ?

Quand Charles Ingalls va à la ville, souvent à Minneapolis, il met son plus beau pantalon. Un beau lainage gris, des pinces, des plis devant, une ceinture en pointe derrière pour y attacher ses bretelles du dimanche et il assure ! C’est en pensant à lui que j’ai confectionné le premier pantalon d’hiver 2014 de Lardon.

PicMonkey Collage

Avec le maillot de corps un peu débraillé, Lardon est parée pour aller couper du bois sur la route de Minneapolis.

DSC_7628

Comme d’habitude chez Ottobre, les poches arrière sont bieeen trop grandes et bieeeeen trop basses. Contrairement à mon habitude, je n’ai pas pensé à les modifier. Ce sont donc des poches de cuisses.

DSC_7627

Le petit rappel orange de la doublure de ceinture sur les fonds de poches et les boutons des poches arrière.

DSC_7626

 

 

Patron

Modèle 18 Arnold du magazine ottobre 6/2013 en taille 98, longueur 104. Ça correspond bien au 4 ans que porte Lardon, mais la ceinture est encore large.

Fournitures

Les plus du patron

  • Un look rétro au top ! J’ai même fait les plis devant au fer, pour en rajouter une couche…
  • Belles finitions intérieures avec la ceinture doublée de coton.

Les moins du patron

  • Les poches sont trop grandes et trop basses comme d’habitude, il faudrait les remonter de facilement 5 cm.
  • C’est censé être du 3 ans, donc ça taille grand en largeur. J’ai dû retirer encore 0,5 cm de chaque côté à la ceinture malgré la taille en-dessous.

Modifications/Suggestions

  • Comme à mon habitude, j’ai monté endroit contre endroit l’extérieur de la ceinture puis fixé l’intérieur replié par une surpiqûre. Je trouve ça plus propre, quand on fixe l’extérieur uniquement par la surpiqûre finale le bord rebique un peu.
  • Réduisez la taille en largeur si votre enfant est mince comme Lardon ! (si vous devez resserrer à la taille les pantalons du commerce)

Au final je suis ravie de ce pantalon donc j’adore le look original (en 2014 en tout cas) et Lardon est conquise par la douceur du tissu. Il lui tiendra bien chaud cet hiver !

Sous les jupes des filles…

… il y a des froufrous ! Et quand je suis tombée sur cet adorable patron de jupette à jupon dans le dernier hors-série printemps-été spécial enfants de Burda, j’ai craqué ! Du vichy, de la dentelle, du froufrou et un nœud : j’ai pensé que je pourrais la vendre à Lardon, qui demandait contre toute attente des jupes depuis peu. Ça a marché, et je l’ai laissée choisir le tissu et les boutons (en orientant légèrement son choix quand même).

Cette jupe, ça fait déjà quelques semaines qu’elle est cousue, mais Lardon persistait à faire sa mauvaise tête… jusqu’à ce que je lui fasse du chantage au Kiabi : « si tu ne veux pas faire les photos, je ne te coudrai plus rien et je t’achèterai des habits nuls chez Kiabi ». L’ombre menaçante d’une vie sans tenues sur commande l’a finalement convaincue de coopérer. J’ai donc enfin eu droit à ma séance photos :

DSC_7611

La jupette a des petites poches adorables, avec revers que j’ai bordés de croquet jaune et boutons fantaisie. Forcément, avec l’imprimé elles passent un peu inaperçues…

DSC_7613

Porter une jupe à fanfreluches n’empêche pas de faire le singe…

La ceinture étant fermée par un zip au dos, elle n’est pas élastiquée, ce qui donne un effet très chic.

DSC_7617

Sur la photo du modèle, les liens sont noués sur le devant, un peu décentrés, mais je préfère les nouer au dos pour ne pas cacher (encore plus) les poches.

DSC_7614

Gracieuse cette pose, non ? En fait, Lardon vient de marcher pieds nus dans une crotte de chien.

Allez, une petite dernière pour les détails :

DSC_7657

Patron

Jupe 149 du magazine Burda Style de mai 2012 ou 635 du Hors-série Burda Style 50 (enfants printemps-été 2014), patron disponible en version numérique ici. Taille 98 pour du 4 ans, ça colle en longueur mais trop large à la taille.

Fournitures

Les plus du patron

  • Des détails vraiment adorables
  • Une méthode propre pour les finitions (à part peut-être les liens à nouer qui ne sont pas doublés et donc pas réversibles en théorie)

Les moins du patron

  • Ça taille vraiment grand à la taille (j’ai dû bricoler deux pinces de part et d’autre du zip du dos pour retirer environ 4 cm de ceinture au total)
  • Quelques imprécisions dans les instructions, mais ça reste compréhensible (pour du Burda, c’est très clair)
  • Le sens de montage du jupon n’est pas clair : j’ai placé les couture entre la jupe et le jupon pour que la jupe soit aussi jolie de l’intérieur, mais finalement il aurait mieux valu que les coutures soient en-dessous. Si la jupe remonte un peu, on voit la couture qui tient la dentelle. Enfin c’est vraiment si Lardon est assise avec la jupe chiffonnée, ça ne remonte pas en mouvement.

Modifications/Suggestions

  • Vérifiez bien la ceinture sur le modèle avant de la monter : avec une ceinture non élastiquée, ça doit tomber pile !)
  • J’ai adapté la hauteur du ruché du jupon à mon galon de dentelle (Burda prévoit un galon de 1,5 cm, le mien faisait 4) : pensez-y pour que la dentelle dépasse juste de la jupe.
  • J’ai remplacé le passepoil par du croquet, je voulais tester. :)

Le t-shirt rêvé

Vous l’avez aperçu dans l’article sur la jupe aux chats, ce petit t-shirt ! Lardon me réclamait depuis un moment un t-shirt. Pour aller avec ses pantalons du moment, je tenais à ce bleu turquoise de mon stock : j’ai donc fait ce qu’il fallait pour lui vendre grâce à la participation de ma chère Silhouette Portrait. Lardon a l’air extatique, non ?

DSC_7656

Pour créer un flex de Stitch, j’ai tout bêtement converti un coloriage trouvé via Google Image : une fois votre recherche saisie, dans Outils de recherche, paramétrez le type sur « Dessins au trait » et la couleur sur « Noir et blanc » pour ne conserver que les images pouvant (a priori) être converties facilement par le logiciel fourni avec la machine.

Je voulais un peu de féminité dans ce t-shirt, j’ai donc opté pour un modèle japonais orné de manches ballons, de fronces sur le devant de l’encolure et d’une fente à liens à nouer dans le dos.

DSC_7651

 

J’aime beaucoup le tomber de ce jersey fin très fluide. Sur ces photos, Lardon porte la jupe de Boucle d’or et un legging qui ne mérite pas un article, le modèle 26 Ropina d’Ottobre 6/2012 en taille 98. Le patron du legging est parfait, mais comme il date de l’an dernier, il est un peu court maintenant.

DSC_7646

Patron

T-shirt a du livre japonais Petites Filles Modèles (279-fr chez les Japan Couture Addicts) en taille 100. C’est parfait pour du 4 ans.

Fournitures

  • Jersey turquoise fin Toto
  • Flex Happyflex avec un modèle vectorisé à partir d’un coloriage trouvé via Google

Les plus du patron

  • Simple mais très féminin

Les moins du patron

  • Le biais en jersey très souple est un peu difficile à poser à l’encolure (j’ai surpiqué à l’aiguille double)

Modifications/Suggestions

  • Bandes des manches et du bas posées en étirant à la surjeteuse pour resserrer sans devoir faire des fronces à la main (ce qui était la méthode indiquée, mais sur du jersey merci !)

J’ai pris quelques autres modèles en photos le jour de cette séance, donc j’ai quelques articles tout prêts ! À bientôt !

Un test estival

Ouh là, ça fait un moment que je n’ai pas posté d’article ! Il faut dire qu’en ce moment, je travaille énormément et pour corser encore les choses, Lardon rechigne toujours à être prise en photo avec ses nouvelles tenues… Et pourtant, des nouvelles tenues il y en a !

Il y a quelque temps, j’ai eu la chance de tester le premier patron de la talentueuse Vanessa de Sewing Colors. Il s’agissait de la robe Turquoise, dont le patron est désormais en vente ici. Ça tombait très bien puisque Lardon s’est subitement mise à me réclamer des robes ! Et comme elle n’a jamais été très robes, elle n’en avait aucune à sa taille… Je me suis donc attelée à la tâche !

Turquoise1

J’ai opté pour une association de bleu et de blanc dans le style marin pour souligner le grand col, avec un tissu imprimé tout à fait dans le genre de ce qu’aime Lardon (des cœuuuuurs !).

Turquoise6

Lardon adore sa robe, qu’elle met très souvent ! Le problème, c’est que le tissu blanc utilisé pour le pli creux est légèrement transparent. Bon, on n’aperçoit la culotte à travers que quand il est plaqué contre, donc quand Lardon est vraiment penchée en avant, ça va. J’avoue que je n’avais pas du tout pensé à ça !

Turquoise4

 

Le modèle comprend de jolies découpes qui permettent donc d’associer plusieurs tissus et de jouer avec les couleurs. De mon côté, comme je voulais que le grand col soit au centre de l’attention, j’ai fait toutes les découpes dans le tissu principal et simplement surpiqué les coutures en blanc.

Turquoise 3

Turquoise est proposées en 3 longueurs (robe, tunique et top) et 4 cols. J’ai opté pour la robe version B après avoir longuement hésité.

J’aime aussi beaucoup le dos de la robe, avec l’encolure échancrée. C’est tellement adorable un petit dos bronzé ! :)

Turquoise2

 

Patron

Robe Turquoise version B Sewing Colors en taille 4 ans. C’est ce que porte Lardon en ce moment, donc ça correspond bien.

Fournitures

Les plus du patron

  • Une forme simple mais plein de jolis détails
  • Fifille sans faire poupouffe :)
  • Plusieurs variantes intéressantes
  • Pas de système de fermeture, c’est toujours plus rapide à coudre :)
  • La possibilité de jouer avec différents tissus pour les empiècements

Les moins du patron

  • J’imagine que certaines personnes préfèreront avoir un système de fermeture pour pouvoir enfiler la robe vers le bas, moi ça me va comme ça

Modifications/Suggestions

  • Réfléchissez bien à vos différents tissus pour bien les associer !

Photo de classe

En général, j’ai une idée précise de ce que je veux coudre à mes filles. Je laisse une petite marge de manœuvre à Lardon, du style choisir la couleur globale ou les boutons, mais si je la laisse choisir le modèle ou le tissu elle me sort invariablement des trucs impossibles du genre un pantalon en Liberty… Il y a quand même des exceptions à ma règle : Carnaval et… la photo de classe.

Cette année donc, comme l’année dernière avec le tutu, j’ai simplement demandé à Lardon ce qu’elle voudrait porter et je l’ai laissée choisir un tissu dans mon stock. Après avoir balancé par terre toutes mes merveilles cherché soigneusement, elle a opté pour un tissu imprimé de chats (Ça alors ! Quelle surprise !) et m’a demandé une jupe.

JupeChats2

Pour un tissu aussi chargé, il me fallait un modèle très simple : j’ai donc opté pour une petite jupe à plis à ceinture boutonnée, ce qui permettait le garder le tissu bien à plat, donc les chats bien visibles.

Pour aller avec, j’ai cousu un petit bandeau surprise (modèle tiré d’Ottobre 1/2003 dont le bandeau a été réduit) qui a eu beaucoup de succès.

JupeChats4

Message à mes voisins : je ne tonds pas parce que les pissenlits, ça fait des jolies photos. Je n’ai pas encore de justification pour les chardons, j’y réfléchis.

Attention, photo insoutenable de torture de chat…

JupeChats3

Une petite photo des détails : les 3 boutons sur le côté et une petite breloque au milieu du dos pour que Lardon sache dans quel sens mettre sa jupe.

PicMonkey Collage

Et je vous laisse avec une photo d’une violence extrême qui comprend un aperçu d’un prochain article…

JupeChats5

 

Patron

Jupe b « Petites Filles Modèles » (279-fr chez les Japan Couture Addicts) en taille 100. Ça taille bien, donc plutôt plus grand que du japonais habituel.

Fournitures

Les plus du patron

  • Épuré mais chic
  • Pas de ceinture élastiquée : ça change, ça fait moins enfant

Les moins du patron

  • Lardon « oublie » systématiquement de déboutonner pour mettre et enlever sa jupe, ce qui a agrandi un peu la ceinture… Je pense qu’à la base, j’aurais pu faire la taille en-dessous en fait, vu qu’elle tombe un peu sur les hanches maintenant.

Modifications/Suggestions

  • Bien vérifier le tour de taille

 

Défi Ottobre « En mai, fais ce qu’il te plaît »

J’aime bien les défis. Ça motive, ça donne parfois des idées, l’occasion de coudre quelque chose qu’on n’aurait pas imaginé coudre… Et comme vous l’avez peut-être remarqué, je ne suis pas fan des gros imprimés colorés (quoique, ces derniers temps c’est moins évident…). Mais quand le forum des Ottobre Addicts a lancé un défi sur le thème « En mai, fais ce qu’il te plaît » avec obligation de couleurs vives, je me suis dit que c’était l’occasion ! Alors j’y suis allée à fond et j’ai sorti un jersey imprimé que j’avais acheté il y a un moment, sans savoir quoi en faire. J’ai pondu ça :   GiantApple1 Dans les photos des détails vous voyez les ourlets et biais à l’aiguille double : j’adore ! Bon pour le bord-côte, je trouve que ça l’étire un peu. Alors ça reste élastique, pas de problème, mais ça élargit (là sur ce modèle ça ne gêne pas, l’encolure étant assez large). Je tâtonne encore pour trouver la meilleure solution niveau encolure (pour l’instant, c’est la méthode de la bande pliée en deux et surjetée d’une traite que je préfère). Par contre, niveau ourlets c’est parfait ! GiantApple4 Pour aller avec la robe, j’ai fait le petit pantacourt qui était présenté avec dans le magazine. SoccerPlayer1 Bon la longueur est un peu bâtarde, il aurait fallu la taille en-dessous, peut-être (il arrivait à mi-mollet sur la photo du magazine). Mais c’est bien pratique à enfiler le matin, avec un gilet par-dessus la robe. L’après-midi en enlève le gilet et le pantacourt et on a une vraie tenue d’été ! GiantApple3 C’est là qu’on voit le problème que j’avais évoqué pour le bord-côte posé à l’aiguille double : le bas du pantacourt est censé être resserré en bas, mais là ça a étiré le biais à tel point que le bas est droit. Je suis un peu déçue du rendu du coup, faut que je trouve une solution pour ça. Si vous avez des conseils… (Non, je n’ai pas de recouvreuse ! :) ) GiantApple2 Vous me dites si j’abuse niveau photos, hein ? :)

La robe

 Patron

Modèle 8 « Giant Apple » Ottobre 3/2014 en taille 80 pour du  18 mois. Ça correspond bien. La robe est courte, mais c’est le modèle qui veut ça (pour éviter que le bébé se prenne dedans en marchant à quatre pattes).

Fournitures

Les plus du patron

  • 3 pièces seulement, ça fait plaisir !
  • Les petits mancherons protègent les épaules du soleil, c’est bien pensé.
  • Ample et confortable, tout en restant structuré.

Les moins du patron

  • RAS

Modifications/Suggestions

  • RAS

 

Le pantacourt

Patron

Modèle 6 « Soccer Player » Ottobre 3/2014 en taille 80 pour du  18 mois. Un poil grand, mais le 18 mois est parfois un poil grand encore pour Paupiette donc ça colle.

Fournitures

Les plus du patron

  • Patron en 1 pièce seulement ! (pas de couture sur les côtés)
  • Simple et efficace

Les moins du patron

  • Revoir la pose du bord-côte.

Modifications/Suggestions

  • RAS

Va falloir arrêter avec les années 70…

Eh oui, c’est encore dans les années 70 que je vais vous traîner de force. Avec cette fois une demande expresse de Lardon : une salopette. Je suppose qu’une copine de l’école en avait une, parce qu’il lui en fallait à tout prix. L’une de ses premières demandes ! Eh oui, parce que cette cousette, elle date un peu… D’ailleurs elle a fait sa vie, et désormais trop petite, elle a déjà rejoint le dressing de ma nièce.

Une salopette à 3 ans, c’est bien, mais une salopette facile à enlever pour aller aux toilettes, c’est mieux ! Et c’est là tout l’intérêt de cette « Back to the 70s ».

70s collage

Comme mon tissu de base était très classique, je me suis amusée à faire les surpiqûres en vert anis assorti aux boutons tortues. J’ai aussi ajouté la « caution Lardon », à savoir des étoiles sous forme de doublure du plastron (avec des étoiles, je savais qu’elle plairait à Lardon).

J’ai eu du mal à convaincre Lardon de faire une séance photo, du coup la salopette était déjà bien juste quand j’ai réussi… C’était l’une des dernières fois où Lardon l’a mise, et elle avait déjà pas mal de vécu (la salopette).

70s 1

Je trouve que Lardon est tellement elle-même habillée comme ça ! Mon petit « garçon manqué » (quelle expression affreuse) rock ‘n’ roll ! Ce petit côté Tom Sawyer, j’adore. J’ai fait le deuil des robes de princesses pour elle, j’ai encore bon espoir pour Paupiette.

La fermeture Éclair du plastron est donc l’astuce qui la rend facile à enlever : une fois la fermeture ouverte (ce que Lardon arrive très bien à faire), on peut tout enlever sans décrocher les boutons des bretelles, un peu difficiles à enlever en raison de leur forme biscornue.

70s 2

Le dos est à peine plus haut qu’un pantalon. Les poches devant comme les poches dos sont plaquées.

70s 3

Là Lardon semble entamer un strip-tease, mais je l’ai arrêtée dans son élan. Je crois qu’elle voulait vous montrer son t-shirt (du commerce)  customisé avec ma Silhouette Portrait à partir d’une bête image de coloriage Hello Kitty trouvée sur le net. Elle adore !

70s 4

 

Patron

Salopette 21  Ottobre 1/2012 en taille 98 pour du  3 ans. Ça correspond bien.

Fournitures

  • Tissu anthracite assez raide Tissus.net
  • Popeline à étoiles « Star of the Night » chez Motif personnel (qui vient de l’Avent de la couturière 2013)
  • Boutons tortues de mon stock (?)

Les plus du patron

  • Très bien conçu pour les petits
  • Des possibilités sympas avec les surpiqûres contrastées (ou pas)
  • Les bretelles ont une partie élastiquée dans le dos, ce qui offre une bonne liberté de mouvements

Les moins du patron

  • Rien

Modifications/Suggestions

  • Vérifiez bien la longueur de l’élastique dos : une fois tout surpiqué, impossible de changer !

3 tags et pas de cousettes !

Eh oui, j’ai été taguée pour les « Liebster Award », qui sert à faire découvrir les blogs ayant moins de 200 abonnés. Et des abonnés, j’en ai… 42, donc on est loin des 200 ! :) Je remercie donc O mouille, i couds !,  Lily Violette et A points fermés qui ont eu la gentillesse de me taguer (et que j’ai fait attendre pour la réponse… désolée !)

Je vous mets la petite explication :

« Les Liebsters awards ont été créés pour faire connaître les blogs de moins de 200 abonnés. Les blogueurs sont désignés par d’autres blogueurs et peuvent, s’ils le désirent, répondre aux 11 questions posées par le tagueur, dévoiler 11 choses les concernant et poser à leur tour 11 questions à 11 autres blogueurs »

Je commence donc par les 11 anecdotes sur moi :

1. J’oublie toujours tout MAIS il y a toujours de la place dans ma tête pour les paroles complètes de tas de chansons de Joe Dassin, Dalida, Pierre Bachelet, Renaud ou encore Hugues Aufray. Apparemment j’ai un « disque dur » à part pour ça dans mon cerveau…

2. Mon esprit cartésien est en lutte permanente contre mon amour des films d’horreur, puisqu’il me faut absolument une logique infaillible dans chaque invasion zombie. Il paraît qu’il est insupportable de regarder The Walking Dead avec moi…

3. Ma première voiture était une Fiesta, que j’ai bousillée en rentrant dans la voiture de devant à un feu.

4. Je suis une psychopathe de l’orthographe et de la grammaire. S’il m’arrive de laisser passer des fautes de français dans mes articles, sachez que je me flagelle longuement pour les expier.

5. Je suis fan des différents costumes de la série Pushing Daisies, je rêve de m’en coudre plein !

6. Je suis tatouée, mon conjoint aussi. Du coup, Lardon passe beaucoup de temps à se « tatouer » au feutre. Je me vois mal la gronder pour ça !

7. J’ai une approche utilitaire de l’éducation des enfants : j’allaite pour ne pas devoir me lever pour les biberons la nuit et je leur apprends à être autonomes très vite pour ne pas avoir à les accompagner aux toilettes.

8. J’ai sorti à Lardon hier que si je ne lui cuisine que des pâtes, elle mourra du scorbut. C’est vrai. Je suis honnête. D’ailleurs le Père Noël c’est des histoires.

9. J’estime que le chocolat est un fruit. Ou un légume. En tout cas, ça compte dans les 5 par jour. D’ailleurs une pizza ça compte pour 3 : tomate, champignons et olive (de l’huile d’olive). Je les mange à l’aise, les 5 fruits et légumes par jour !

10. Ado, je voulais être médecin légiste. Je reste persuadée que ça m’aurait parfaitement convenu, mais les longues études m’ont découragée.

11. Je psychote sur Game of Thrones, là aussi j’analyse avec passion tous les costumes.

 

Voilà, je passe aux réponses aux questionnaires des copines ! :)

Celui de Servane, d’À points fermés

1. Plutôt roman ou BD ?

Plutôt romans, mais je n’ai rien contre les BD comme Calvin & Hobbes, Mafalda ou les  trucs qui traînent dans les maisons de vacances style les vieux Gaston ou Boule & Bill. :)

2. Des envies de voyage ?

Oh là oui, des tas ! Je suis particulièrement attirée par les coins paumés des États-Unis. Genre j’adorerais aller au fin fond du Wyoming, du Texas, de la Louisiane etc. New York, bof !

3. Quel est ton patron de couture/tricot préféré (ou magasine) ?

Hmm il y en a des tas ! Mais peut-être Ceylon de Colette Patterns, alliance parfaite entre rétro et moderne.

4. Le(les) patron(s) que tu aimerais avoir ?

J’ai un tableau Pinterest avec tous ceux que je convoite, et quand SewingPatterns fait des promos sur une marque, j’en commande plusieurs que j’avais notés.

5. Ce que tu aimerais coudre mais que tu n’as jamais osé faire ?

Un pantalon pour moi, ou bien ce qui me fait le plus peur : une petite veste en cuir. Je me lancerai, un jour !

6. Pourquoi ce nom pour ton blog ?

Ce sont les surnoms que je donnais à mes filles, bébés. Lardon était donc plutôt petite, Paupiette plus imposante. :)

7. A part couture ou tricot, une autre passion ?

Je lis beaucoup et je regarde pas mal de séries, notamment des trucs de police scientifique.

8. Si un génie te permettait de réaliser 3 vœux, quels seraient-ils ?

Bon disons des vœux persos hein, ça évitera « la paix dans le monde ». Alors assez d’argent pour ne jamais avoir à m’en soucier, une brodeuse et un concert d’Elvis avec Lardon, qui est fan (Elvis vivant pour l’occasion, et même assez frais, quand même).

9. Ton plat préféré ?

J’adore la tarte aux myrtilles, les sushis et les moules au curry, notamment.

10. Ce qui te fait t’arracher les cheveux en couture (ou tricot) ou que tu détestes le plus faire ?

Les réparations. Je ne répare jamais, d’ailleurs.

11. Quand tu couds (tricotes) y a t’il de la musique, la télé ou le silence ?

Je mets souvent une émission en fond, sur Nat Geo Wild ou RMC découvertes, par exemple. Un truc qu’on peut simplement écouter vaguement.

 

Celui de Lily Violette


1. qui ou qu’est-ce qui t’as donné envie de coudre ?

L’envie de faire pour ma fille exactement le style de vêtements qui me plaisait.

2. pourquoi ton blog s’appelle comme ça ?

Ah ah, déjà répondu plus haut !

3. quel est ton programme télé favori ?

Dans ce qui est vraiment diffusé à la télé française, je suis pas mal Top Chef. En série, Game of Thrones.

4. quelle œuvre t’as le plus marqué (livre, ciné , ou n’importe quoi d’autre) ?

Martin Eden, de Jack London. « Tout en bas étaient les ténèbres. Cela il le savait. Il sombrait dans les ténèbres. Et au moment où il le sut, il cessa de le savoir.« 

5. quel est le titre de la dernière chanson que tu as écouté ?

« The bear and maiden fair« , que j’ai dans la tête depuis le dernier épisode de Game of Thrones que j’ai vu.

6. ta qualité préférée ?

Euh… Je dirais l’humour. Tout passe bien avec de l’humour, et j’ai du mal avec les gens trop sérieux.

7. ton défaut que tu détestes le plus ?

Ah mais c’était MA qualité ? Bon ben je laisse. Mon défaut, je dirais mon perfectionnisme, qui me stresse beaucoup, parfois. Une fois, j’ai pleuré parce que j’avais (encore) raté un œuf à la coque. Bon, j’étais fatiguée, aussi… Depuis, je suis interdite d’œufs à la coque.

8. et si ta vie était à refaire, tu referais pareil ?

Oui ! J’aurais trop peur que l’enchaînement des événements change quelque chose à ma situation actuelle, puisque finalement tout m’y a amené, et je m’y sens bien.

9. qu’aimerais tu dire à la personne que tu aimes le plus au monde ?

Ce que je veux dire à mes filles, je l’ai fait écrire sur moi. « I hope you won’t feel too much pressure to be somebody that you’re not. I hope you know that happiness cannot be bought« . (J’espère que tu ne te sentiras pas obligée d’être ce que tu n’es pas. J’espère que tu sais que le bonheur ne s’achète pas.)

10. quelles sont tes autres passions (à part la couture) ?

Déjà répondu aussi ! :)

11. c’est quoi ton boulot qui te rapporte des sous dans la vie en vrai (ou le dernier exercé) ?

Je suis traductrice indépendante. C’était mon choix numéro 2, juste après médecin légiste, alors ça va.

 

Celui d’O mouille, I couds ! (version QCM, et en images !)

1. L’homme de ta vie rêvée il est de quel style?

Dr House parce que tu aimes le jeu de « je t’aime moi non plus » sinon c’est pas drôle. Bon, peut-être pas à ce point, mais il me faut du « répondant » en tout cas ! Et il me faut du « gueule cassée » un peu, aussi. :)

2. Il est 19h, tu rentres du boulot à la bourre,

Tu rentres en même temps que l’homme, soirée loose, y’a rien dans le frigo, vous vous repartissez les tâches, TU donnes les bains et LUI fait cuire 3 pâtes avec du beurre. L’égalité des sexes en vrai quoi! :D On ne rentre pas trop tard (d’autant que moi, je suis déjà là de toute façon) mais en vrai c’est ça : on se répartit à peu près, sans trop en faire.

3. Pour les histoires du soir tu es du genre

Je hais T’choupi (« Maman elle dit que T’choupi il est débile ») et je ce connais pas le Club des cinq, alors je dirais Martine, ne serait-ce que pour ses tenues ! Lardon a plein de Martine.

 4. Parlons couture, ton style à toi c’est:

Sans hésitation, c’est Deer & Doe pour moi ! J’aime les coupes ajustées sur moi donc le japonais ne me plaît pas, et les patrons indépendants sur Etsy je n’en ai que pour enfants.

5. Un swap couture/tricot s’organise, tu en es forcément, tu es du genre:

Tu finis le swap à la bourre. On ne t’y reprendra plus, tu ne feras plus de swap parce que c’est trop la honte ce que tu envoies…

Carrément, d’ailleurs je n’en fais plus ! J’ai toujours plein d’idées, mais jamais le temps…

6. Cristina Cordula t’appelle et te dis « Oh my god, ton Styyyyyyyyyyle est trop top ma chérie, je te veux dans ma prochaine émission la meilleure couturière de france sur M6! » Tu réagis comment?

Tu hurles: « Chéri, je m’en vais pas la peine de me retenir la gloire m’attends ENFIN! » Bon en tout cas je tenterais, je pense !

7. Tu veux m’offrir un patron, si si je t’assure! Lequel m’ira le mieux selon toi?

Robe Bleuet de Deer and Doe parce que c’est la seule ajustée, la coupe des deux autres ne me plaît pas (Gladys de République du Chiffon et Mon petit bazar de Aime comme Marie).

8. Tu es du genre:

Patron pochette Rien à imprimer et plein d’explications, c’est parfait ! En vrai je suis très magazines (Burda pour moi, Ottobre pour les filles), le rapport quantité/prix est imbattable.

9. Tu te rappelles de mon Plantain à volants avec son tuto ici? Ben alors tu t’en fais un quand?

La coupe du Plantain ne me convient pas tout à fait et je suis toujours contre les leggings, alors une tunique Plantain c’est pas pour tout de suite ! :)

10. Quand tu couds, tu es du genre:
Prendre le temps de tout faire dans les règles: lavage du tissus, recopiage du patron, faire une toile si nécessaire, découdre à la moindre imperfection. Bref tu es une PURISTE. Pas à ce point, mais je lave toujours mes tissus avant et j’essaie d’être complètement satisfaite à chaque étape avant de continuer… sauf si ça commence vraiment à soûler, là !

11. Comment as tu trouvé mon QCM?

Trop génial tu m’as bien fait rire Omouille! Bon le choix est limité pour cette question, mais ça va, je suis d’accord ! :)

 

Et c’est à moi de taguer !

Sur un air de Mi

Ainsi font mes petites marionnettes

Yette créations

Des étoiles et des fleurs

Fil en trop’

 Mes ptites mains en action

 Loulou et compagnie

 

Et mes questions :

1. Niveau musique, tu écoutes quoi ?

2. Quel est le type de tissu que tu préfères travailler ?

3. Celui que tu détestes coudre ?

4. Une boutique en ligne sympa à recommander ?

5. Si tu ne devais garder qu’un seul patron, lequel ce serait ?

6. Ta journée idéale ? (sans considérations d’organisation, temps ou budget)

7. La chanson que tu chantes sous la douche ?

8. La ville que tu adorerais visiter ?

9. Quel est ton rêve de couturière amateur ? (équipement, réalisation, tissu etc.)

10. Tes enfants ont-ils envie d’apprendre à coudre ? Si tu n’en as pas ou qu’ils sont trop jeunes, espères-tu leur transmettre ta passion ?

11.Pourquoi ce blog ?

 

Voilà, c’était long et j’espère ne pas vous avoir perdu en route ! À bientôt pour de la couture, cette fois ! :)

Ta mère en short

En mode et donc en couture, j’ai des principes immuables. Des règles sur lesquelles je ne transige pas. Par exemple, on ne porte JAMAIS de leggings. Je ne coudrai JAMAIS de sarouel. Mes enfants seront TOUJOURS super chics. Mes filles ne seront PAS des princesses à froufrous. Le revival années 70 ne passera PAS par moi. Parce que si on n’a pas de règles, où va-t-on ? C’est la porte ouverte à tous les abus ! Un jour on fait un sarouel, et le lendemain, hein ? On fait un short pour femme, allons-y carrément ???

Oui.

J’ai toujours juré ne JAMAIS porter de shorts. Je trouve que passé 10 ans, les shorts ne sont flatteurs que sur une surfeuse à la plage, le temps d’aller chercher une glace sur le ponton. Et pourtant, j’en suis à mon deuxième short. Bon, le premier c’était un short d’été, cousu la veille de nos vacances de l’an dernier, porté quasi à plein temps là-bas et jamais au retour puisqu’on n’était plus à la plage. J’ai adoré ce short, mais je ne suis pas sûre que vous le verrez : cousu 3 mois après accouchement, il est sans doute trop grand maintenant. Comme le modèle était top, j’en referai sans doute un une taille en-dessous, mais là n’est pas le sujet de cet article. Parce qu’il y a pire que les shorts de plage. Il y a les shorts d’hiver… AVEC DES COLLANTS !!!! >_<

Vous vous en doutez maintenant, comme toute la blogosphère ou presque (je vous ai dit que je ne suivais JAMAIS les modes ?), j’ai cédé aux sirènes du Châtaigne, qui était si flatteur (!!!) sur les autres couturières, comme ici ou , ou encore . Et même si je sens bien que vous auriez adoré me voir encore changer d’avis… c’est un échec.

Chataigne1

 

Alors comme ça il présente pas trop mal, ce short, mais c’est la photo qui fait ça.

Chataigne2

 

Déjà, mes petites pattes maigres flottent dedans malgré le retrait de pas mal de centimètres sur les côtés. Et là vous allez me dire : eh bien fallait faire la taille en-dessous ! Non.

Chataigne3

La fameuse taille haute « corset » me serre encore alors que j’ai rogné au maximum les marges de couture en haut (marges de 1,5 cm cousues à 1 cm).

Chataigne4

Pour bien faire, j’ai aussi foiré pour la première fois ma fermeture invisible alors que j’ai le pied qui va bien et que je m’en suis toujours bien sortie jusque là.

Chataigne5

Et le dos qui est censé flatter le postérieur fait des plis bizarres sur moi, bref, c’est moche.

Chataigne6

Là j’ai essayé de prendre la pose modasse de rigueur, qui montre bien le principal problème : quand je me penche en avant, ça « poche » façon je porte des couches pour adultes.

Enfin en résumé je n’accuse pas le patron, mais clairement la coupe n’est pas pour moi, et surtout le patron n’est pas conçu pour mes mensurations (ce que j’avais pu voir sur le tableau des tailles, j’avoue). D’accord, je n’ai pas vraiment les hanches larges de « la femme Deer & Doe », mais je ne pense pas avoir une taille ultra-épaisse et pourtant la ceinture est largement trop petite. À ce niveau-là, je me demande si je n’ai pas foiré un truc ! Mais non, j’ai vérifié…

Patron

Châtaigne de Deer & Doe en taille 36. Bien trop large aux jambes, bien trop petit à la taille… -0,5 cm de tous les côtés pour les jambes, + 1 cm pour la taille et ça ne suffit pas.

Fournitures

  • Twill gratté poly/viscose super doux Buttinette (que je conseille à fond !)

Les plus du patron

  • Superbe… sur les autres ! Quand je vois qu’aucune pièce n’est droite et que tous les côtés sont courbes, je me dis que voilà enfin une marque qui connaît le corps féminin !
  • Belles finitions.

Les moins du patron

  • Il faut vraiment avoir les mensurations Deer & Doe pour la version « ceinture corset » ! Je pense que la version à taille normale convient mieux aux différentes morphologies.
  • La coupe en elle-même ne me va pas, je pense : les plis devant font « ballon » quand je me penche, et quand je marche le devant des jambes me gêne et remonte.
  • Les festons en bas, c’est lourd à faire…

Modifications/Suggestions

  • Ceinture et poches doublée de coton, ce qui fait que je n’ai eu besoin que de 80 cm de tissu pour la taille 36.
  • J’ai surpiqué toutes les coutures de la ceinture car mon twill ne tenait pas bien le pli en ouvrant simplement les coutures au fer comme préconisé.
  • Vérifiez bien vos mensurations dans le tableau… Et encore : d’après le tableau, je fais du 36 pour les hanches et du 38 pour la taille, pourtant c’est pas mal trop large aux hanches…

En résumé, ce patron est un véritable échec pour moi. Monsieur me dit que mon short me va bien (mais il a des intérêts à protéger) et j’aimerais le croire, mais honnêtement, je pense que ce short va finir oublié dans un placard. Même en essayant de me convaincre qu’il va, il me gêne en marchant comme je l’ai dit, donc je ne me vois pas le choisir le matin… Je tenterai peut-être la version taille normale à revers un jour… en 34 aux jambes et 36 à la taille (ça devrait suffire vu qu’elle ne remonte pas sur le ventre).

PS: Les abonnés ont dû recevoir un aperçu de ce billet il y a quelques jours : j’avais rippé sur « Publier » au lieu d' »Enregistrer le brouillon » alors que ce n’était pas encore prêt.